Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 190 fois

 

Les parents à l'école, de précieux alliés pour la réussite des enfants

 

Ecole maternelle Marx Dormoy

3 RUE DAMIETTE , 03100 MONTLUCON
Site : http://formation.ac-clermont.fr/pasi/
Auteur : AUBAILLY Emeline
Mél : maternelle.mdormoy.montlucon.03@ac-clermont.fr
  Quelle école n’a pas rêvé un jour d’établir une coopération réelle et un dialogue constructif entre ses parents et l’équipe éducative au travers d’actions simples, régulières et sans contrainte ? Cette action répond à la volonté d’établir une complémentarité entre les différents acteurs éducatifs et de créer une cohérence de l’ensemble des actions éducatives en direction des enfants et, par conséquence, améliorer le fonctionnement de l’école. Quelle que soit la situation, s’appuyer sur la participation des parents, c’est participer à l’accompagnement de la fonction parentale, c’est aussi valoriser la capacité parentale dans le domaine de l’éducation, c’est encore prendre en compte les différentes situations familiales (cerner les besoins, les attentes, faire émerger de nouvelles questions) et rechercher les réponses les plus adaptées possibles, en matière de vie quotidienne, de sécurité…

  Plus-value de l'action
  Que les mots les plus employés pour qualifier notre école soient «bienveillante et familiale».
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 63 élèves (les effectifs variant tout au long de l’année) de la toute petite section à la grande section.
  A l'origine
  Nous étions confrontées à de plus en plus de parents « fuyants » ; les enfants étant emmenés et récupérés à l’école très rapidement sans volonté d'établir de réel dialogue avec l'équipe éducative. Certains d'entre eux avaient une méconnaissance de l’école maternelle ou une vision étriquée. Ils l’assimilaient à une garderie (taux d’absentéisme élevé, élèves présents seulement une demie journée par jour) ou à une salle de jeux. D'autres encore, en raison d'un passé scolaire difficile, avaient peur d'être jugés. Il y avait également quelques incivilités liés à des « broutilles » (tenue tâchée, perte de bonnet…) ; ce qui pouvait être à l'origine de tensions.
  Objectifs poursuivis
  Etablir une relation de confiance entre l’école et la famille afin que les professionnels puissent réellement accompagner les parents dans leur rôle. Renforcer la liaison avec les parents. Induire des mécanismes favorables à l’épanouissement de l’enfant. Favoriser l’accueil des nouveaux élèves et de leurs parents.
  Description
  L'ouverture des classes : une fois par semaine, les parents ( ou d'autres membres de la famille) sont invités pendant le temps d’accueil (de 8h30 à 9h00) à venir jouer avec les enfants à des jeux d’imitation, de construction ou des jeux de société. L’enseignante intervient, si besoin, pour expliquer les règles ou pour montrer, tout simplement, comment un simple temps de jeu peut être à la fois agréable et éducatif. De leur côté, les parents (re)découvrent des jeux traditionnels ( petits chevaux, mémory, loto…) et repartent avec des pistes d’activités transposables à la maison. Il n’y a pas d’inscription. Ils viennent s’ils le souhaitent et quand ils le peuvent. A partir du mois de janvier, les jeux peuvent également être empruntés par les familles. Les mercredis-familles : les parents et les enfants sont conviés un mercredi matin par mois de 9h30 à 11h30 à venir participer à divers ateliers (aménagement et embellissement de la cour, décoration de l’école, peinture, cuisine, jardinage, olympiades…) Après un temps d’accueil des participants avec des boissons et des pâtisseries, le déroulement de la matinée est expliqué. Parents, enfants et enseignantes participent ensuite tous ensemble aux différentes activités. Celles-ci ont pour objectif d’améliorer la vie de l’école, son cadre et les relations qui s’y jouent. Les parents échangent de manière informelle avec les enseignantes et apprennent à tisser des liens avec d’autres parents de l’école. Ils apprécient également de se voir sur les photos au côté de leurs enfants et de lire le compte rendu sur le tableau d’affichage. L’école n’est plus un lieu «neutre» ou quelconque mais bel et bien un lieu qu’ils investissent et dans lequel ils ont un rôle à jouer. La semaine de la maternelle : Pendant une semaine du mois de Mai, les parents ont la possibilité d’observer, en toute discrétion, le quotidien de leur enfant lorsqu’il est en situation d’apprentissage. Cette action se déroule sur une demi-matinée (de 8h30 à 10H15) et sur inscription afin de répartir l’ensemble des participants sur la semaine. Recevoir trop de personnes en classe perturberait, en effet, les élèves. Cette action est particulièrement appréciée des parents, ils se rendent compte du travail mené dans une classe et comprennent de manière explicite le fonctionnement d'une école maternelle. Les enfants sont heureux de recevoir leurs parents et de leur montrer comment ils se comportent et ce qu'ils savent faire. Le mercredi midi, un pique-nique est également organisé dans la cour de récréation. Chaque participant apporte une spécialité de son pays, de sa région qu'il désire faire découvrir et mettre en avant. Pour poursuivre dans cette idée, il est également envisagé de proposer des stands où chaque parent pourra présenter un musée d’objets ou ses savoir-faire (calligraphie, henné, danse, tissage…). Ce sera une nouvelle occasion de partager et de s'ouvrir aux autres. Les parents gagneront aussi en estime de soi en étant ainsi valorisés dans le cadre scolaire.
  Modalité de mise en oeuvre
  Voir ci-dessus
  Trois ressources ou points d'appui
  Congrès AGEEM Echanges avec des collègues Autoformation sur Internet
  Difficultés rencontrées
  Adhésion de toute l'équipe éducative (enseignantes, ATSEM, assistante pédagogique, emplois civiques…) à cet état d’esprit et à ces idées. Contrainte de lieu : nous souhaiterions un local pour créer « un café des parents », un lieu au sein de l'école où ils seraient accueillis et pourraient librement échanger entre eux. Contrainte de temps : Avec le retour à la semaine de 4 jours, il a fallu repenser certaines modalités d'actions. Les temps de causerie du mardi après-midi (où parents et enseignantes échangeaient autour d'un café sur des thèmes liés à l'éducation : alimentation, sommeil, écrans, autorité...) ont ainsi été repensés et remplacés par les mercredis familles.
  Moyens mobilisés
  Humains : volontariat des parents et des enseignantes Financiers : achat de matériel pour les activités proposées et de jeux de société.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Projet d’actions sur le réseau REP+ de Jean Zay et demande de subvention à la mairie.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Pas de lien
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  - Baisse des conflits, des absentéismes, des retards ; - Augmentation de l’intérêt pour l’école - Augmentation de la confiance accordée à l’équipe éducative - Augmentation de l’investissement et du nombre de participants aux différentes actions.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Nombre de familles adhérentes
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves ont davantage confiance en eux. Ils sont également fiers de montrer à leurs parents ce qu'ils ont appris ou ce qu'ils sont capables de faire. Ces actions sont néanmoins difficilement évaluables en termes de compétences précises car ce n’est pas l’objectif d’un tel projet.
  Sur les pratiques des enseignants : Les enseignantes prennent plus le temps d’expliciter aux parents leurs pratiques et les enjeux qui se cachent derrière la scolarisation à l'école maternelle. Lors de la semaine maternelle, elles doivent prendre du recul sur leurs pratiques afin d'expliquer leurs choix aux parents.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Renforcement de la dynamique de l’équipe éducative
  Sur l'école / l'établissement : Baisse des incivilités. Baisse de l’absentéisme. Très peu de retards à l’entrée ou à la sortie de l’école. Plus de respect de la part des parents et, de manière générale, de bienveillance au sein de l’école. Les parents comprennent les enjeux de l'école maternelle et ont changé leur regard à son sujet. Ce n'est plus un lieu « de loisirs » voire une garderie mais un lieu d'apprentissage et d’épanouissement nécessaire à leurs enfants.
  Plus généralement, sur l'environnement Baisse des incivilités. Baisse de l’absentéisme. Très peu de retards à l’entrée ou à la sortie de l’école. Plus de respect de la part des parents et, de manière générale, de bienveillance au sein de l’école.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte