Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 377 fois

 

Enseignement complémentaire en audiovisuel au collège 2018D 2018G

(Expérimentation terminée)
 

Collège Gaston Phébus

Chemin DU COULOUMIER , 09270 MAZERES
Site : https://audiovisuelaucollegedemazeres.wordpress.com/?ref=spelling
Auteur : INDART Nicolas
Mél : nicolas.indart@ac-toulouse.fr
  L'idée principale, qui fait suite à la demande d'équipement d'une salle d'audiovisuel, est de faire le lien entre le collège, où n’existe que ponctuellement l’opération "collège au cinéma", et l’option cinéma du lycée, en éveillant l'esprit artistique, critique et civique des élèves tout en développant l'école du numérique. Il s'agit d'accompagner les élèves dans leur découverte du cinéma, de l'audiovisuel, à travers plusieurs dispositifs d’éducation à l’image : analyse cinématographique, collège au cinéma, écriture et réalisation de fiction, émission culturelle, animation et émission radio. C'est aussi une pédagogie différenciée qui associe des élèves plus autonomes et des élèves à besoin particulier dans les apprentissages.

  Plus-value de l'action
  Pour la semaine de la presse en 2015, le groupe audiovisuel a remporté le prix du micro-trottoir et a visité les studios de France 3 Toulouse où il a assisté en direct à un JT, puis les élèves ont pu s'entretenir avec Pierjean Frison le présentateur, ce qui a donné naissance à Bastide Radio au collège par la suite. Pour l'inauguration du collège ces mêmes élèves ont réalisé une interview de Madame La Rectrice.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Elèves volontaires de 3ème, 4ème, ou tout autre niveau en fonction des candidatures, dans la limite de 14 élèves par groupe.
  A l'origine
  Un accès moins aisé pour les collégiens du secteur aux cinémas et un intérêt fort des élèves pour ce type d’art. Une fracture de plus en plus prononcée entre les jeunes et le cinéma : développement important du téléchargement illégal. Une baisse de la fréquentation en salle : visionnage d’œuvres sur des écrans d’ordinateur, perte de l’aspect festif du cinéma, de l’échange et du regard critique, ... Une absence de structure éducative ou associative locale sur la pratique de la vidéo et l'éducation aux médias. Un intérêt fort pour le développement d'une radio au collège.
  Objectifs poursuivis
  Accompagner les élèves dans leur découverte du cinéma à travers plusieurs dispositifs d’éducation à l’image (analyse cinématographique, collège au cinéma, écriture de scénario, réalisation, projet radiophoniques) Proposer aux élèves de la 4ème à la 3ème de s’initier à la langue et à l’univers du cinéma par une approche à la fois analytique, culturelle et artistique. Préparer à l’épreuve orale du brevet et des différents parcours et / ou à l’option cinéma & audiovisuel en classe de 2nde au lycée Gabriel Fauré de Foix. Différencier la pédagogie pour associer des élèves plus autonomes avec des élèves à besoin particulier dans les apprentissages et les différentes tâches. Développement de l'autonomie des élèves de deuxième année chargés de la formation des nouveaux arrivants.
  Description
  Création d'un enseignement audiovisuel inscrit dans l’emploi du temps des élèves de 4ème et 3ème volontaires. Pédagogie différenciée qui associe des élèves plus autonomes avec des élèves à besoin particulier, comme dans la rédaction de scénarios ou encore dans l'expression orale et la lecture pour la radio et le reportage. Atelier cinéma en classe de 4ème et 3ème avec un parcours de création allant du film de fiction au film d'animation pour conclure par un film documentaire et/ou une émission culturelle en 3ème en lien avec l'épreuve orale du brevet. Organisation et participation en tant que jury sur un concours de courts-métrages (lire et écrire des images), atelier cinéma en lien avec le réseau Canopé 09 et le cinéma L'estive de Foix, intervention de professionnels en préparation du Parcours avenir et de la réalisation audio-visuelle.
  Modalité de mise en oeuvre
  En 4ème : A raison d'une heure et demie par semaine, cet enseignement propose aux élèves qui la suivent : • Une initiation ciblée sur le langage cinématographique et l'histoire du cinéma à travers des analyses filmiques. • Un éveil du sens critique de l’élève par rapport aux images qui font son quotidien : droit à l'image, éducation aux médias,etc. • Une analyse approfondie des films proposés à l'opération "collège au cinéma". • Une découverte des métiers qui entourent le cinéma, de la salle de projection à la réalisation. • Des sorties pédagogiques : un partenariat avec le cinéma l'Estive est mis en place et une rencontre avec un professionnel au cinéma se fera selon un calendrier à déterminer. • La réalisation d'un court-métrage de fiction dont le thème est laissé libre aux élèves, encadré par un professionnel ou non selon le budget. La conception du court-métrage se fait de l'écriture en passant par la réalisation, le montage, et la réalisation du support DVD, l'affiche et la communication nécessaire afin d'organiser la diffusion. • La réalisation d'un film en stop motion adapté d'une oeuvre étudiée en classe. En 3ème : A raison d'une heure et demie par semaine, cet enseignement fera suite à l'année de quatrième en approfondissant les démarches. Par ailleurs, ce projet constitue également une ouverture possible dans le choix du thème à présenter lors de l’épreuve obligatoire orale en classe de troisième et pourra permettre aux élèves de défendre leur propre projet. En troisième, l'accent est mis sur la réalisation audiovisuelle avec la chaîne TV du collège, Bastide TV : réalisation de reportages, interview, émission d'actualités... Mais aussi poursuite du projet radio initié en quatrième.
  Trois ressources ou points d'appui
  Le passage de la certification complémentaire en 2015, avec la réflexion pédagogique sur l'enseignement de l'audiovisuel qu'elle demande ainsi que les connaissances théoriques en matières cinématographiques et audiovisuelles. Les formations Collège au cinéma et les formations du PAF en audiovisuel et numérique ainsi que l'inscription à la formation pour le C2i2 cette année. Les intervenants professionnels grâce aux partenariats et les appels à projets avec le Clemi, l'Occe, La Trame et Canopé 09.
  Difficultés rencontrées
  Le manque de moyens et donc la difficulté de faire intervenir des professionnels. La difficulté d'installer l'enseignement audiovisuel dans les moeurs aussi bien chez les élèves que dans la communauté éducative. La difficulté d'aménager des horaires propices à la réalisation des divers projets, comme le tournage à l'extérieur notamment.
  Moyens mobilisés
  - 3H hebdomadaire sur l'ensemble des deux niveaux. - Un enseignant de lettres modernes en partenariat avec le professeur d'Education Musicale et d'Arts Plastiques. - Une caméra Canon X3 et un ordinateur, (achetés grâce à l'aide du conseil départemental) ainsi qu'un ensemble de micro et de perches. - Une salle déjà équipée pour l'audiovisuel.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Un partenariat est mis en place avec le réseau Canopé 09 qui met à disposition, de façon ponctuelle, un intervenant professionnel. De plus, le Cinéma de L'Estive est aussi partenaire et propose au groupe des rencontres avec des professionnels du cinéma. Enfin, cet enseignement pourra préparer les élèves à l'option audivisuel en 2nde, et un partenariat avec la section Audiovisuelle du Lycée Gabriel Fauré de Foix est parfaitement envisageable dans le cadre du projet de court-métrage des terminales par exemple. En fin d'année, un échange est possible entre les établissements par l'intermédiaire du cinéma L'Estive. Une rencontre peut être organisée entre les collégiens et les lycées avec une projection commune de leur réalisation. Cette projection se finira par un échange et un débat autour de leurs réalisations. Un partenariat avec la mairie peut être envisagé dans le cadre d'un reportage sur la ville.
  Liens éventuels avec la Recherche
  RAS.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Le projet vise au bien être des élèves, à l'amélioration du climat scolaire, à la mobilisation de l'élève vis à vis de l'école et l'appropriation de l'établissement par l'élève. Le projet vise aussi à redonner un sens et un but aux apprentissages. Dans la mise en place d'une appréciation dans le bulletin, afin de montrer l'influence qu'apporte ce projet à l'éléve par rapport à sa scolarité et son bien être dans l'établissement. Un point sera fait à chaque conseil de classe. Le projet vise aussi à redonner confiance à l'élève. Ce dernier participe activement à la vie de l'établissement en s'ouvrant aussi à sa future citoyenneté dans le cadre des émissions radio. Dans l'orientation des élèves vers des filières audiovisuelles. Au niveau externe, il y a une valorisation de l'établissement auprès des partenaires extérieurs, des parents d'élèves, de la mairie... Rayonnement de l'établissement ayant à coeur de donner de la culture à ses élèves, de développer des parcours citoyens, de fédérer autour de projets modernes d'avenir.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Sur les acquis, la valorisation, l'autonomie des élèves : Développement de l'esprit critique face aux différents médias (fiction - reportage - publicité - JT – etc...), ainsi que du sens artistique. Prises d'initiative de la part d'élèves, dans le cadre de l'organisation de la diffusion de leur travail dans l'établissement Plus grande aisance dans l'utilisation des nouvelles technologies (matériels et informatiques, utilisation de l'ENT dans la tenue du blog de la section audiovisuelle). Préparation à l'orientation après la troisième par la découverte des différents métiers autour du cinéma. Autonomie des secondes années dans la formation des arrivants dans le projet.
  Sur les pratiques des enseignants : Développement du travail en co-animation et des échanges inter-disciplinaires (Education musicale et Arts Plastiques) en adéquation avec la réforme des collèges et les EPI.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Mobiliser les équipes, enseignants et personnels (agents et vie scolaire) autour d'un projet valorisant les élèves. Il y deux ans le cuisinier a tenu un rôle dans le court-métrage des élèves. Souvent, pour la radio ou l'émission TV des personnels sont interviewés. Etre "au centre" des relations avec les partenaires extérieurs. Permettre l'ouverture du collège et des élèves vers le monde extérieur et l'inscrire dans la réalité du quotidien des élèves. Etablissement de progressions communes en Français / Education Musicale.
  Sur l'école / l'établissement : Projet qui participe au rayonnement et à la valorisation de l'établissement.
  Plus généralement, sur l'environnement L'établissement donne l'image d'un collège novateur et dynamique, inscrit dans la modernité, ouvrant les élèves au monde qui les entoure.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte