Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 170 fois

 

Apprendre le latin autrement : Projet "Homo domesticus, sur les traces du passé" 2018C

 

Lycée général et technologique Claude Nougaro

, 82300 MONTEILS
Site : http://claude-nougaro.entmip.fr/
Auteur : BASTIDE Aniela
Mél : aniela.bastide1@ac-toulouse.fr
  Appréhender et expérimenter la démarche archéologique, afin de restituer la réalité historique d’une maison antique gallo-romaine située à Lapenche (82), à travers plusieurs étapes : Rencontres d’archéologues, visite de sites archéologiques, prospections sur le site de Lapenche, travail sur objets et sur documents divers.

  Plus-value de l'action
  L'émerveillement des élèves lorsqu'ils comprennent qu'ils sont les garants d'un savoir "perdu", et qu'il ont la responsabilité d'une exactitude scientifique en vue de transmettre une vérité vérifiée.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Secondes latinistes du lycée Claude Nougaro : 42 élèves Troisièmes latinistes du collège Fragonard (Négrepelisse) : 45 élèves
  A l'origine
  Au sein d'un lycée situé en zone semi-rurale, accueillant un public hétérogène pour qui l'accès à la culture peut s'avérer difficile, il y a nécessité de diversifier les approches pédagogiques dans l'enseignement du latin, afin de garantir l'accès à cette matière à tous les publics, dans une perspective de contribution à l'égalité des chances et des réussites scolaires.
  Objectifs poursuivis
  Ce projet vise à mettre l'élève au coeur du processus d'apprentissage en l'amenant à construire de manière autonome un savoir de type scientifique, depuis la vérification d'hypothèses formées jusqu'à la mise en oeuvre de la transmission de ce savoir acquis, en questionnant les méthodes de muséographie, dont l'aboutissement est la création d'une exposition interactive en les murs du lycée. A travers ce processus, l'élève est amené à comprendre la démarche scientifique de l'archéologue et son intérêt culturel, reconstituer une villa gallo-romaine du Ier siècle sur le site de Lapenche à travers la conduite de prospections archéologiques, questionner les méthodes de valorisation et de transmission du savoir.
  Description
  Appréhender et expérimenter la démarche archéologique, afin de restituer la réalité historique d’une maison antique gallo-romaine : Rencontres de deux archéologues, interventions ponctuées tout au long du déroulement du projet (6 interventions). Visites de deux sites archéologiques : Villa de Séviac et domus de Cieutat (Eauze, 46), et Archéosite de Montans (81). Fouilles prospectives sur le site de Lapenche : Initiation aux méthodes de prospections (maillage, alignement), utilisation d’un drone pour repérage aérien, relevé topographique et géolocalisation vestiges trouvés grâce à l'application Turbo GPS. Recherches documentaires sur la vie quotidienne des Gallo-Romains au Ier siècle, avec la participation des 3èmes du collège Fragonard : Les activités domestiques, la famille romaine. Exploitation des objets trouvés sur site : initiation aux pratiques archéologiques (nettoyage, tri, reconstitution, hypothèses…). Intervention de l'équipe pédagogique de sciences du lycée pour identifier certains aspects des vestiges trouvés : test de matériau (fer, céramique, sigillées...), identification géologique (calcaire, granit...). Reconstitution du plan supposé de la villa de Lapenche, à partir du relevé topographique des vestiges trouvés sur site. Muséographie : Réflexion sur la mise en œuvre d’une exposition restituant ces recherches et sur la valorisation du savoir acquis. Mise en place de l’exposition « Homo Domesticus » avec la participation des 3èmes du collège Fragonard : Création de panneaux d'affichages, de "zones interactives" contenant le visionnage d'un docu-fiction et l'accès à des reconstitutions 3D sur ordinateurs à disposition du public. Créations de jeux interactifs pour animer les visites de l’exposition avec la participation des 3èmes du collège Fragonard : Jeux de rôles, parcours fléchés dans la domus, fiches personnages, création du jeu "Cluedum", questionnaires ludiques et immersifs créés par les élèves.
  Modalité de mise en oeuvre
  Réalisation d'une exposition immersive et interactive par les élèves, amenés à réfléchir sur les moyens de transmission du savoir : réalisation de panneaux d'exposition, de supports interactifs, de vidéos, de jeux divers (Création du Cluedum, de quizz immersifs) afin de proposer au public une immersion au sein de la culture gallo-romaine du Ier siècle.
  Trois ressources ou points d'appui
  Le partenariat avec les archéologues et l'accès au site de Lapenche L'expertise des archéologues sur les vestiges trouvés et sur le site de Lapenche Le partenariat avec la mairie de Lapenche
  Difficultés rencontrées
  La mise en oeuvre du calendrier des prospections archéologiques a été difficile car elle devait respecter les périodes d'ensemencement du champ sous lequel se trouve la villa gallo-romaine. La complexité du projet mené avec un niveau seconde aurait mérité des points d'éclaircissement plus fréquents à l'égard des élèves (cf. Bilan anonyme du projet mené auprès des élèves, qui a révélé des points d'incompréhension, quand bien même l'ensemble du projet a été apprécié à l'unanimité).
  Moyens mobilisés
  Budget de 1495.5 euros, pris en charge par les fonds du lycée : Deux intervenants archéologues : gratuité Matériel : exposition + 4 CD rom IGN du site de lapenche + prix gagnants des parcours exposition : 209.5 Transport : A/R Eauze + A/R Montans + 2 A/R Lapenche : 1000 Visites : Archéosite de Montans + Complexe gallo-romain d'Eauze : 286
  Partenariat et contenu du partenariat
  Partenariat avec deux parents d'élèves archéologues de formation : interventions et suivi du déroulement du projet. Partenariat avec le maire de la commune de Lapenche : Transposition de l'exposition et du travail des élèves à la mairie de Lapenche (Juillet 2017). Partenariats à développer : Archéologues de l'INRAP et mise en lien avec la DRAAC.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Projet qui peut s'intégrer dans le dossier de certification en HDA, dans un développement futur, en mettant en lien les ressources culturelles locales et internationales : dans ce cas, il faudrait intégrer au projet le voyage à Rome des classes de Terminales latinistes, et faire travailler les secondes et les terminales en binômes, les premiers sur Lapenche, et les seconds sur Rome, en visant à mettre en évidence les interactions commerciales, culturelles (à travers l'artisanat, l'architecture) entre Romains et Gallo-Romains, et les spécificités de chaque peuple.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation en partenariat avec les partenaires extérieurs
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Bénéfice global sur l'acquisition des connaissances : la vie quotidienne des Gallo-Romains au Ier siècle, leurs activités domestiques, leur mode de vie, leurs technologies (Métiers du tisserand et du forgeron). 50% des élèves ont même compris que le mode d'acquisition des connaissances (méthode expérimentale) permettait de construire le savoir de manière autonome : voie de l'autoformation.
  Sur les pratiques des enseignants : Associer l'enseignement du latin aux disciplines scientifiques est une pratique peu courante qui permet d'inclure cette matière au centre de la pluridisciplinarité propre au lycée, et d'y réactiver une visée culturelle et humaniste.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Ce projet a permis de consolider les liens entre collège et lycée, ainsi que les volontés d'échanges de pratiques à long terme.
  Sur l'école / l'établissement : La réalisation de l'exposition ainsi que l'organisation de son vernissage ont donné un éclairage culturel à l'établissement, à travers deux articles dans la Dépêche du Midi, notamment. Ce projet s'inscrit également dans le projet d'établissement et la volonté d'ouvrir, à court terme, une option HDA au sein du lycée, et a été valorisé en ce sens, lors d'un entretien prérequis entre les IPR d'Histoire et d'Histoire des Arts d'une part, et les équipes pédagogiques de Lettres et Histoire d'autre part, ainsi qu'avec le chef d'établissement.
  Plus généralement, sur l'environnement Ce projet a également permis de constituer des liens entre les municipalités de Caussade-Monteils et de Lapenche, à travers la rencontre d'élus des deux mairies lors du vernissage de l'exposition.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte