Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 154 fois

 

Jeunes p@rlementaires européens 2018D

 

lycée général

3 AVENUE LUCIE AUBRAC , 31470 FONSORBES
Site : http://clemence-royer.entmip.fr/vie-de-l-etablissement/partenariats/sg.do?PROC=SAISIE_ARTICLE_FRONT&ACTION=MODIFIER&SAISIE_FRONT=TRUE&ID_FICHE=5441
Auteur : DAGICOUR ANNE
Mél : ANNE.DAGICOUR@AC-TOULOUSE.FR
  Inspirés par notre expérience d'Euroscola à Strasbourg en 2017, nous avons eu l’idée d'importer l'idée localement, en faisant en sorte que chaque élève incarne un député européen, découvre le métier de ce député, ses missions ainsi que son travail dans les différentes commissions. Pour être sûr que nos élèves puissent réellement s'exprimer en anglais, nous avons décidé de les plonger dans un environnement international, avec des élèves d'autres pays européens (Hollande, Italie).

  Plus-value de l'action
  une photo de groupe et une interview avec une vidéo des jeunes journalistes qui viennent de créer l'an dernier notre blog du lycée, l'@vis des jeunes. Un article sur le journal de la Dépêche et sur le bulletin de notre commune.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  35 élèves du Lycée de Muret Pierre d'Aragon (niveau première) 27 élèves de première du lycée Clémence Royer 18 élèves néerlandais du lycée de Weert 2 élèves Italiens et leur professeur Soit un total de 80 élèves
  A l'origine
  Nous avons organisé une simulation avec des secondes de deux autres lycées l'an dernier appelée TOLMUN, mais les élèves avaient du mal à se mettre dans un contexte réellement international et à jouer le jeu en anglais. De plus, nous avions des exigences trop complexes en terme de vocabulaire employé (très juridique). L'idée a donc été de reprendre les mêmes élèves, parvenus cette année en première, et de simplifier leur discours pour qu'il soit plus à leur portée mais aussi de l'internationaliser davantage; L'Europe n'est pas suffisamment "incarnée" pour des élèves du sud de la France, loin des institutions européennes. Nous ne pouvons pas forcément payer un séjour au Parlement européen de Strasbourg tous les ans, alors pourquoi ne pas "recréer un Parlement européen" dans notre région? Ce concept existe déjà mais il est payant (Parlement des jeunes), assez cher, et réservé à quelques élèves seulement par établissement. L'expérience du concours Euroscola, qui nous avait permis de rencontrer un député européen au Parlement en janvier 2017, avait vraiment fait réfléchir les élèves sur le sens de l'action de l'Union européenne. Ils s'étaient aussi rendu compte que le fait d'échanger avec des jeunes de toute l'Europe en anglais était un passeport formidable. L'idée ici était donc de faire la synthèse entre ces deux expériences (Euroscola et Tolmun) pour l'adapter localement.
  Objectifs poursuivis
  - mieux connaitre le rôle du député européen, grâce à la rencontre privilégiée avec Mme l'Eurodéputé Virginie Rozière, et mieux connaître les 27 Etats de l’UE, puisque chaque élève incarne un pays et aura fait des recherches sur ces pays au préalable. - apprendre à débattre sur des thèmes en anglais, avec un public européen d’autres lycées - développer l'esprit critique des élèves sur l'Europe et sur les thèmes proposés dans quatre comités : politiques migratoires, sur le développement durable, l'Europe de la Défense, et le futur de l'UE. - construire un parcours citoyen pour montrer aux élèves le sens de l'UE, et pourquoi pas aussi les orienter vers des métiers internationaux.
  Description
  Inspirés par notre expérience d'Euroscola à Strasbourg en 2017, nous avons eu l’idée d'importer l'idée localement, en faisant en sorte que chaque élève incarne un député européen, découvre le métier de ce député, ses missions ainsi que son travail dans les différentes commissions. Pour être sûr que nos élèves puissent réellement s'exprimer en anglais, nous avons décidé de les plonger dans un environnement international, avec des élèves d'autres pays européens (Hollande, Italie). Un travail de préparation en amont : 1/les élèves et leurs professeurs se répartissent le travail dès septembre par groupe de 4. Chaque groupe de 4 représente un pays européen et va faire des recherches sur son pays : une personnalité connue, présentation générale du pays, une photo. 2/ Puis chaque élève devra se répartir dans 4 comités et travailler avec la professeur d'anglais Mme Guillet sur un des thèmes suivants (en donnant la position de son pays): Comment favoriser le Développement durable, comment lutter contre le terrorisme et construire une défense européenne, comment aider migrants et réfugiés, quel avenir pour l’Europe ? 3/ Chaque élève devra apporter une question en anglais pour l’Euroquizz sur son pays (avec la réponse pour les organisateurs 4/ Enfin les élèves auront aussi fait en DNL des recherches sur le rôle des Eurodéputés (MEP en anglais) en anglais et préparé des questions à poser à Mme Rozière. Certaines de ces questions lui seront transmises en amont de la simulation, d'autres lui seront posées directement le matin de la simulation, toujours en anglais.
  Modalité de mise en oeuvre
  Le jour de la rencontre : tenue formelle exigée. Date prévue : le 23 novembre tel que décrit ici en anglais: 10.30 am: meeting with Mrs Rozière, French MEP. The students ask her some questions about her job, and about Europe. Lunch 1pm : presentation in Commitee by group of 8 students: each student presents its school and its country to the others, who are supposed to listen carefully because it will help them to do the Euroquizz. (maximum time: two minutes) 2pm -3pm : debate in Committee on one of the four topics 3.15pm Break 3.30: report of the debates and Euroquizz in the big room. 4p30m: closure speech and departure
  Trois ressources ou points d'appui
  Mes collègues de Muret, du lycée de Weert, et du lycée italien de Schlanders. L'appui de ma direction, de l'Eurodéputée Mme Rozière, la Maison de l'Europe.
  Difficultés rencontrées
  La salle de réunion de notre lycée peut sembler un peu petite (90 élèves maximum) et pas forcément très adaptée. La date prévue, le 23 novembre intervient un peu tôt dans l'année ce qui occasionne une véritable course contre la montre avec les élèves. Mais nous étions tenus de respecter cette date car c'est la semaine où nos partenaires hollandais ont prévu l'échange avec nous depuis deux ans, et nous nous sommes calés sur leur planning.
  Moyens mobilisés
  L'aide de ma collègue d'anglais Yannick Guillet qui a bien voulu se charger d'une partie des recherches avec les élèves. Moyens techniques: salle du CA de notre lycée (si on avait pu obtenir la salle du Conseil Régional, cela aurait été mieux, mais c'est difficile) Drapeaux et exposition sur l'UE de la maison de l'Europe. Mobilisation de la correspondant locale de la Dépêche.
  Partenariat et contenu du partenariat
  La Maison de l'Europe a répondu présent, subventionnée par la MDL du Lycée. Le contact avec la députée Virginie Rozière s'est révélé positif. Elle s'est engagée à rencontrer les élèves en novembre pour répondre à leurs questions (réponse de la députée reçue fin septembre par mail). Comme le public est international, l'entretien se fera en anglais.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Gaussel Marie (2016). Développer l’esprit critique par l’argumentation : de l’élève au citoyen. Dossier de veille de l’IFÉ, février, n° 108. Lyon : ENS de Lyon http://edupass.hypotheses.org/978
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre L'@vis des jeunes
Condensé Le blog des élèves
URL https://lavisdesjeunes.wordpress.com/
Type non précisé

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Un bilan sera fait auprès des collègues qui seront présents (8 professeurs au total, dont deux hollandais et un italien) Une évaluation sera mise en place après la manifestation auprès des élèves qui devront rédiger un petit compte rendu en anglais expliquant leurs impressions et ce que leur a apporté cet évènement. Enfin, à plus long terme, nous pourrons voir si on peut reproduire un telle opération l'année suivante, éventuellement dans un scénario d'un financement Erasmus+
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : ouverture culturelle et européenne d'un lycée assez loin de Toulouse Ouverture sur des thématiques du futur en lien avec la citoyenneté: le futur de l'Europe, le terrorisme, la défense...
  Sur les pratiques des enseignants : Ouverture européenne ; échanges pédagogiques avec des pairs (hors établissement)et à l'international. Possibilité éventuelle d'élaborer des liens en vue d'un partenariat Erasmus + l'année d'après
  Sur le leadership et les relations professionnelles : apprentissage de la gestion de groupe, dans un milieu international Consolidation d'un réseau d'adresses utiles pour les futurs projets.
  Sur l'école / l'établissement : en lien avec l'axe 3 du projet d'établissement sur l'ouverture culturelle et européenne
  Plus généralement, sur l'environnement Un des comités travaille plus spécifiquement sur le développement durable, thème qui nous tient à cœur puisque nous avons déjà un projet d'action régional sur le sujet. Nous avons obtenu le niveau "un" de labellisation E3D l'an dernier et comptons poursuivre dans ce sens avec l'élaboration d'un agenda 21 et l'établissement d'éco-délégués.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte