Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 264 fois

 

Générale des T.P.E. (Sélection nationale TOP 30 JNI 2018)

 

A COMPLETER

75 RUE SAINT ROCH , 31077 TOULOUSE CEDEX 4
Site : http://scolaires.cite-espace.com/
Auteur : CASTRO Jean-Paul
Mél : jcastro@ac-toulouse.fr
  La générale des T.P.E. permet de tisser des liens entre des doctorants de l'université et les élèves de première en lycée. Les doctorants viennent encadrer des T.P.E. et prodiguer des conseils dans les lycées. Les élèves, un mois avant leur épreuve orale officielle, viennent présenter leur travail dans une structure culturelle et bénéficient à nouveau des conseils des doctorants et d'autres professeurs sous le regard des autres élèves. Ils se préparent ainsi à l'épreuve des T.P.E., découvrent la formation universitaire et doctorante. De plus, ils profitent de cette occasion pour visiter et découvrir la structure culturelle.

  Plus-value de l'action
  Ce projet se développe chaque année un peu plus. D'autres structures culturelles se portent volontaires pour joindre le mouvement sous l'impulsion de l'action culturelle qui soutient le projet depuis le début. Ce projet, initialement démarré par une structure s'appuiera cette année sur trois autres et impliquera huit lycées. Ce projet initié dans l'académie de Toulouse est tout à fait transposable aux autres académies.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Entre 30 et 90 élèves de première pour chaque structure culturelle. Pour l'année 2016-2017, plus de 200 élèves ont bénéficié de ce dispositif.
  A l'origine
  Les élèves connaissent mal les formations universitaires. De plus, ils appréhendent souvent l'épreuve des T.P.E. . Ce projet vise à permettre aux élèves de bénéficier de l'aide de doctorants dont un des objectifs est précisément la recherche et la résolution d'une problématique. De plus, l'épreuve orale est une réelle difficulté et un moment d'inquiétude.
  Objectifs poursuivis
  Les objectifs sont multiples : - permettre aux élèves de bénéficier de l'expertise de doctorants en matière de recherche d'informations et de problématique pour leur T.P.E., - mieux connaître le travail des doctorants et les formations universitaires et autres, - préparer à l'épreuve orale des T.P.E., - faire connaissance avec une structure culturelle, lieu d'accueil et organisatrice du projet.
  Description
  La générale des T.P.E. permet de tisser des liens entre des doctorants de l'université et les élèves de première en lycée. Les doctorants viennent encadrer des T.P.E. et prodiguer des conseils dans les lycées. Ce projet tient à 3 partenaires : le lycée (les élèves), la structure culturelle (les enseignants chargés de mission et responsables éducatifs de la structure), la Maison de la Recherche et de la Valorisation (doctorants). Pour l'année 2017-2018, 3 structures culturelles ont participé à la mise en place de la Générale des T.P.E. : le muséum d'histoire naturelle de Toulouse, la Cité de l'espace de Toulouse, Aéroscopia de Blagnac. Pour l'année 2018-2019, le musée Saint Raymond de Toulouse rejoindra le projet. Chaque structure est en partenariat avec des lycées. Par exemple, la Cité de l'espace et le muséum sont en lien avec 3 lycées chacun. Les lycées ont été choisis autant que possible pour permettre une certaines mixité (établissements fortement éloignés de Toulouse, établissements dont le bassin de recrutement est identifié comme socialement défavorisé, établissements de centre ville...). D'autre part, chaque structure est en partenariat avec la Maison de la Recherche et de la Valorisation qui coordonne l'action des doctorants (sélection, formation, information...) Une première formation des doctorants a lieu en septembre pour présenter le projet et définir les objectifs.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les doctorants, deux par établissements, intègrent ensuite les lycées après les vacances de Toussaint. A chacune de leur venue les missions sont diverses selon le besoin de l'établissement : ils conseillent les élèves, les aident à définir leur problématique ou à structurer leurs recherches, les informent sur leur parcours, sur le métier de chercheur... Un mois avant l'épreuve orale de bac, les élèves viennent dans les structures culturelles pour exposer leur T.P.E., non encore finalisés mais bien avancés. Face à eux, les autres élèves de leur lycée ou des autres lycées et deux experts qui vont leur donner des conseils : un doctorant et un professeur extérieur. Ils peuvent donc également assister à d'autres présentations et ainsi bénéficier d'idées et de conseils de présentation supplémentaires. La thématique est libre et n'est donc pas nécessairement en lien avec la structure culturelle. Cette dernière, signe une convention avec les lycées. Selon les conventions, les élèves bénéficient d'une ou de plusieurs visites au sein de la structure culturelle, le jour même de la générale ou en amont de celle-ci. Lors de l'épreuve orale, les élèves ont 15 minutes pour présenter leurs travaux. Suivent ensuite 5 à 10 minutes de remarques très générales, en public. Enfin, pendant 15 à 20 minutes suit un entretien privé pour affiner les conseils. Les élèves peuvent donc assister à d'autres T.P.E. ou visiter la structure culturelle. Enfin, le jour de la Générale et pour clore la journée, tous les élèves au sein de chaque structure sont réunis face aux doctorants qui répondent à leurs questions. L'objectif est de remercier les doctorants et également de mettre en lumière une dernière fois leurs parcours. Des réunions bilans permettent d'évaluer le projet qui évolue ainsi chaque année.
  Trois ressources ou points d'appui
  L'action culturelle et les enseignants chargés de mission, les structures culturelles, la Maison de la Recherche et de la Valorisation.
  Difficultés rencontrées
  La coordination de structures aux fonctionnements différents nécessite une bonne entente et de la disponibilité. Les modalités d'encadrement des T.P.E. de chaque lycée obligent les doctorants à s'adapter et réciproquement. La structure culturelle doit pouvoir réserver des salles, libérer de l'espace pour organiser et mettre en place la générale des T.P.E.
  Moyens mobilisés
  Les chargés de mission des différentes structures culturelles mettent en place un contrat de visite avec chaque lycée et réservent des salles de conférence, des salles ateliers pour permettre le jour de la générale les différentes présentations orales. Ils mettent en place les jury d'experts, organisent également les différentes visites par les élèves des structures le jour même ou en amont. - Les lycées accueillent les doctorants .Ils doivent venir le jour de la générale sur le lieu de la structure. Certains viennent également avant pour une première visite afin de découvrir la structure culturelle. - La Maison de la Recherche et de la Valorisation présentent le projet aux doctorants, sélectionne les doctorants volontaires et met en place des formations et un accompagnement.Diverses formations pour les doctorants volontaires qui ont été sélectionnés pour le projet dont les objectifs sont variés : information et démarrage du projet, accompagnement, découverte de la structure culturelle...
  Partenariat et contenu du partenariat
  Un premier partenariat entre les structures culturelles et les lycées est signé. Il permet aux établissements de réaliser une première visite des lieux et de participer au projet de la Générale des T.P.E.. Un deuxième partenariat est signé entre les structures culturelles et la Maison pour la Recherche et la Valorisation afin d'expliciter le rôle des doctorants et de la structure comme évoqué précédemment.
  Liens éventuels avec la Recherche
  la Maison de la Recherche et de la Valorisation (doctorants)
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Au sein de chaque structure culturelle, après la Générale des T.P.E., une réunion-bilan a lieu entre les professeurs de chaque lycée, les chargés de mission et les responsables de chaque structure. Cette réunion s'appuie sur un questionnaire complété en amont par les professeurs. Suit une deuxième réunion bilan organisée avec cette fois-ci toutes les structures culturelles, la Maison de la Recherche et de la Valorisation pour rendre compte des premières réunions bilan et proposer des éventuels changements.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les acquis sont multiples pour les élèves : - ils sont mieux préparés pour affronter l'épreuve des T.P.E., - ils bénéficient d'informations concernant leur orientation, - ils ont découvert une structure culturelle, - ils ont développé si ce n'est une aisance, des aptitudes à l'oral.
  Sur les pratiques des enseignants : Les enseignants ont appris à travailler en relation avec les doctorants, bénéficiant ainsi de leur expertise et de leur approche privilégiée avec les élèves. Ils peuvent également confronter leurs pratiques d'encadrement des T.P.E. et ainsi les modifier, les améliorer.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Ce projet est extrêmement intéressant car il permet de travailler en symbiose, chaque acteur du projet complétant le travail des autres en l'enrichissant. Les relations entres les différentes structures se sont consolidées et ont permis de se retrouver sur d'autres projets.
  Sur l'école / l'établissement : Les lycées ont constatés une meilleure implication des élèves. Les enseignants et leurs élèves sont reconnaissants de la préparation proposée dans l'objectif de l'épreuve de T.P.E. et de la future orientation post-bac.
  Plus généralement, sur l'environnement Ce projet génère une dynamique autour de partenaires qui n'ont pas forcément l'habitude de travailler ensemble. Les premiers bénéficiaires de ce dispositif sont bien sûr les élèves.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte