Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 143 fois
 

« Vers une pédagogie individualisée et bienveillante: aidons les enfants à être autonomes face à leurs apprentissages. » 2018 C

(expérimentation art.34)
 

Ecole maternelle les Pointes

7 rue DES POINTES , 77400 THORIGNY SUR MARNE
Site : http://cardie.ac-creteil.fr/
Auteur : Mme HENRY Amélie – Mme NICOLAS Mélanie – Mme THORIDENET Ludi
Mél : Ce.0771859c@ac-creteil.fr
  - Création d’un environnement riche, structuré et ordonné afin d’aider l’enfant à apprendre à son rythme et de façon autonome. - Développer et améliorer 3 compétences clés qui permettront à l’enfant d’agir de manière organisée pour atteindre ses objectifs :  La mémoire de travail  La flexibilité cognitive (être créatif et ajuster ses stratégies en cas d’erreur)  Le contrôle inhibiteur (inhiber les distractions)

  Plus-value de l'action
  .
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  - Tous les enfants de l’établissement seront concernés. - Répartition des élèves dans 3 classes de PS/MS/GS.
  A l'origine
  - Enfants peu motivés lorsque les activités sont imposées. A contrario, grande motivation lorsqu’on leur laisse le choix (mise en place du libre choix des activités dans les classes depuis l’année scolaire 2015. Les notions semblent acquises plus facilement et durablement). - Le programme 2015 préconise de rendre l’enfant plus autonome face à ses apprentissages. Il apprend à son rythme tout au long du cycle 1. - Les recherches actuelles en neurosciences démontrent qu’un enfant apprend mieux de façon autonome, lorsqu’il est au sein d’un environnement riche et sécurisant avec des enfants d’âges différents et guidé par un étayage individuel et bienveillant.
  Objectifs poursuivis
  1/ Créer un environnement riche et bienveillant : • Classe multi-âge : les recherches en neurosciences affectives et sociales montrent l’importance du lien humain pour l’épanouissement physique, cognitif et social de l’enfant. (importance du regroupement, du tutorat, de l’entraide…) • Classe organisée, ordonnée avec du matériel didactique de manipulation afin que l’enfant apprenne en manipulant et acquiert les concepts de façon sensorielle. 2/ Développer les compétences exécutives (qui sont les fondations de l’apprentissage, de l’épanouissement global et de l’autonomie) par une progression d’ateliers de manipulation (transvasement, habillage, jardinage…). 3/ Instaurer une sécurité affective : • Des moments de regroupement importants pour l’acquisition des fondamentaux. • Présentation des activités en petits groupes et le plus souvent en individuel : ce sont des moments de rencontres vivants et chaleureux. • Instaurer une ambiance de classe apaisante, structurante et rassurante pour l’enfant.
  Description
  1/ Instaurer une démarche pédagogique scientifique : La posture et l’attitude du maitre : être exemplaire dans ses paroles et ses gestes, démontrer explicitement chaque attitude et geste à transmettre. (C’est-à-dire une démonstration silencieuse et séquencée, une leçon en trois temps : nommer, faire montrer, faire nommer.) 2 / Mettre en place une multitude d’actions de manipulation Ces actions sont séparées en différents domaines et proposées librement aux enfants afin qu’elles soient présentées et manipulées plusieurs fois car les expériences et les observations répétées permettront à l’enfant d’acquérir les différentes notions. 3/ Création de classes multi âge : Cela pour favoriser les échanges, l’entraide et le lien social. Pour les plus jeunes : cela apporte une grande richesse au niveau du langage, de la réflexion, de l’autonomie. Pour les plus âgés : cela favorise la transmission du savoir, le lien social.
  Modalité de mise en oeuvre
  1 / La classe est organisée en plusieurs espaces : vie pratique / Construire les premiers outils pour structurer sa pensée / Le langage écrit et oral (lecture, écriture, phonologie) / Explorer le monde : vie sensorielle /Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques (découverte musicale, dessin, peinture). 2/ Acquérir les différents concepts grâce à un matériel didactique spécifique : acquisition par les sens, en manipulant chaque concept afin de le comprendre plus aisément.
  Trois ressources ou points d'appui
  .
  Difficultés rencontrées
  .
  Moyens mobilisés
  La coopérative d’école, la Caisse des écoles
  Partenariat et contenu du partenariat
  L’inspection de l’Education Nationale de Lagny sur Marne, la municipalité de Thorigny sur Marne, le Lycée d’Enseignement Professionnel de Thorigny sur Marne, les familles.
  Liens éventuels avec la Recherche
  L’inspection de l’Education Nationale de Lagny sur Marne, la municipalité de Thorigny sur Marne, le Lycée d’Enseignement Professionnel de Thorigny sur Marne, les familles.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  • Auto-évaluation avec analyse des résultats attendus dans les classes (sur le climat de classe et l’acquisition des apprentissages). • Evaluation externe avec visites de conseillers pédagogiques et de l’IEN.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Renforcement de l’estime de soi, de l’autonomie et de l’entraide. Développement du goût de l’effort et du plaisir d’apprendre.
  Sur les pratiques des enseignants : Renforcement de la bienveillance envers les enfants et de l’individualisation des apprentissages.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Favoriser l’uniformisation des pratiques pédagogiques ainsi que la continuité des apprentissages. Renforcer le travail d’équipe par le partage des savoirs et savoirs-faire de chaque enseignantes.
  Sur l'école / l'établissement : Renforcer un climat scolaire apaisant propice à l’acquisition des apprentissages. Valoriser le rôle pédagogique des ATSEM dans les classes.
  Plus généralement, sur l'environnement Développer à terme des espaces d’apprentissages au-delà des salles de classes (ex : création d’un espace jardinage dans la cour de récréation).




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte