Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 431 fois

 

Du yoga en maternelle et primaire : une clef pour vivre ensemble, être plus attentif et mieux s’engager dans les apprentissages

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire privée St Augustin

RUE AUGUSTE LEROUX , 35530 NOYAL SUR VILAINE
Site : http://www.staugustin35.fr/site1/
Auteur : Florence Raguenez
Mél : florence.raguenez@orange.fr
  La réalité de la classe étant ce qu’elle est (des élèves fatigués, énervés, qui ont des difficultés à écouter les consignes, du mal à se concentrer, ce qui génère aussi parfois des tensions au sein du groupe classe ), j’ai proposé des postures de yoga pour apaiser chaque enfant , pour favoriser un meilleur climat de classe et pour aider chacun à développer un état d’attention et de concentration. Ce projet a été mené tout au long de l’année dans ma classe (GS, pour l’année 2016-2017). De fil en aiguille, en échangeant avec des collègues dont je me sens proche, est venue l’idée de proposer ce travail dans deux autres cycles : dans une classe de CE2, cycle 2, et l’autre en CM1-CM2,cycle 3). Je suis enseignante à mi-temps, ce qui m’a permis d’intervenir ainsi dans chaque autre classe, entre 6 et 8 fois, une heure et demie par semaine. Ce travail bénévole me permet d’appliquer ce que j’ai appris en formation (lire rubrique spécifique) et de créer un outil que j’espère pouvoir diffuser ensuite. Ces interventions ont été menées en accord avec les chefs d’établissements concernés et les parents, qui ont été informés et qui ont tous été favorables voire même enthousiastes.

  Plus-value de l'action
  tous mes élèves de GS pratiquent en classe, spontanément, en disant « j’ai besoin d’être plus calme », « j’ai besoin de me concentrer », « je me sens fatiguée ». Ils choisissent la (les) postures qui leurs conviennent et pratiquent dans l’espace-yoga. La plupart des élèves pratiquent chez eux et montrent des postures à leurs parents.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  entre 25 et 28 selon les groupes classes.
  A l'origine
  : les enfants sont pour la plupart très souvent fatigués ; ils ne se sentent pas le courage de faire l’effort de se mettre au travail ; ils sont parfois énervés, ce qui les rend incapables d’écouter attentivement et de travailler calmement ; les tensions peuvent envahir le groupe classe, générant des difficultés à vivre ensemble sereinement (en GS, certains enfants crient, pleurent encore parfois le matin). Tous ces constats participent aux difficultés de concentration, donc de compréhension et de mémorisation des savoirs.
  Objectifs poursuivis
  apporter à chaque enfant-élève un outil pour l’aider à entrer dans les apprentissages : permettre à chacun de savoir observer son état sans juger, pour ensuite pratiquer les postures simples adéquates qui lui permettront d’ajuster son état pour être, au final, capable de se concentrer. - participer à faire prendre conscience que tous les « états » (physiques, émotionnels) sont légitimes ; apprendre à les identifier, pour mieux s’en « détacher » pour se mettre au travail. - permettre à chacun de créer son « espace », pour se recentrer, afin de mieux vivre tous les temps de collectivités imposés.
  Description
  ..
  Modalité de mise en oeuvre
  Les modalités sont quasiment identiques pour les 3 classes : * pour démarrer, des séances sont menées dans des salles de motricité ou en dojo. Objectifs : prendre conscience de ce que sont les postures de yoga dans un espace suffisant. * ensuite, les séances sont menées en classe dans l’objectif d’adapter les postures dans l’espace disponible. Pour cette phase, 4 séances sont menées en proposant les postures par thème (s’apaiser, retrouver de l’énergie, avoir confiance, se concentrer). * en CE2 et en CM, les deux dernières séances visent à rendre les élèves autonomes : ce sont eux qui choisissent les postures qui leur conviennent au moment donné, et qui les proposent au groupe.
  Trois ressources ou points d'appui
  - la formation que j’ai suivie auprès du RYE (Recherche sur le Yoga dans l’Education), organisme agréé par le Ministère de l’Education Nationale. J’ai suivi et validé le module « Techniques de yoga dans l’éducation » en 2016-2017. - la formation Pedayoga, organisme canadien, auprès duquel j’ai suivi un module, en 2016. - une formation à la gestion des émotions (« Developper ses compétences relationnelles et sociales - Eduquer à l’intelligence relationnelle »), en 2012, auprès de l’ISFC Rennes. - les retours de ces collègues, les retours de l’ASEM de ma classe qui voit chaque jour les effets, ou pas, de ce qui est proposé.
  Difficultés rencontrées
  - Seule difficulté à mes yeux : tisser un lien plus étroit entre yoga et apprentissages. Le temps de yoga a tendance à être un temps déconnecté, agréable et profitable au sens large ; "je cherche maintenant à le transmettre de manière à ce que chaque élève adopte cet outil en fonction de ses besoins quand il se met au travail (tout en ayant bien conscience que chaque enfant est différent des autres, donc plus ou moins réceptif). Dans ma classe, un espace-yoga ouvert concrétise cet objectif. Mais le lien est moins simple à créer dans les classes où j’interviens ponctuellement.
  Moyens mobilisés
  : des cartes fabriquées par mes soins, un vidéo projecteur en CE2 et CM pour projeter un diaporama avec des images qui reprennent les postures, pour faciliter leur mémorisation.
  Partenariat et contenu du partenariat
  pas de partenariat, mais une collaboration avec les collègues intéressées
  Liens éventuels avec la Recherche
  ..
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - auto-évaluation continue. - évaluation en lien avec les collègues concernées (CE2 et CM) : par échanges écrits, par échanges oraux.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : dans ma classe de Grande section, les élèves se sont apaisés au fil des mois ; ils ont pour certains acquis le réflexe de respirer, de s’étirer, et font les postures dont ils ont besoin pendant la journée. D’un groupe classe « difficile » en début d’année (grande agitation, des élèves couraient dans la classe, pas de cohésion de groupe, pas d’écoute donc mémorisation difficile et compréhension également), nous en sommes aujourd’hui arrivés à un groupe classe où les enfants sont attentifs. Voici deux exemples de réussites d’élèves qui me semblent intéressants : la compréhension des histoires en « lecture offerte » est aujourd’hui immédiate et générale(ce qui n’était pas du tout le cas en début d’année), ce qui signe une capacité d’attention et de compréhension accrue ; leur capacité à tracer des lettres en écriture cursive de manière très performante, ce qui nécessite d’une part une attention à la consigne, une concentration sur le geste et en même temps une « détente » suffisante pour tracer les lettres de façon fluide et tenir l’effort pendant le temps de l’atelier.
  Sur les pratiques des enseignants : : le fait de pratiquer les postures avec mes élèves modifie mon positionnement : je signifie que je peux moi aussi être fatiguée, tendue, avec mes propres émotions, et que le yoga m’aide à me détendre pour ensuite mieux travailler pour eux. Je m’autorise à m’étirer, à respirer, à dire…et c’est un partage très agréable avec mes élèves. Cela participe au fait que je me sens moins fatiguée, la plupart du temps, en fin de journée. Plus largement, le fait de proposer du yoga signifie que je prends soin de leur bien-être, et cela participe à l’harmonie de nos échanges. Il y a une forme de gaité à faire les postures ensemble et cet état diffuse dans la journée.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : les échanges avec les collègues intéressées par ce travail sont très dynamisants. J’apprécie beaucoup le fait de « chercher ensemble ». C’est un « moteur ».
  Sur l'école / l'établissement : ..
  Plus généralement, sur l'environnement ..




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte