Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 280 fois

 

Aire Marine Educative de Bragelogne 2017C

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Bragelogne

, 97118 ST FRANCOIS
Site : https://airesmarineseducatives.wordpress.com
Auteur : BARDAIL Yanni
Mél : bardail.yanni@gmail.com
  Notre école a été sélectionnée pour intégrer le programme national pilote pour le développement d’Aires Marines Educatives coordonné par les ministères de l’Environnement, de l’Outremer, de l’Education nationale et l’Agence des aires marines protégées. Ce projet ambitieux vise à rendre les élèves responsables d’une partie du littoral. En Guadeloupe, le site choisi est l’Anse Loquet sur le territoire de Saint-François. Ce site magnifique est régulièrement souillé et dégradé par les usagers. Tout au long de l’année, les élèves apprendront à connaître parfaitement ce milieu et mèneront des actions afin de faire en sorte qu’il soit davantage respecté. De très nombreux organismes et associations nous accompagnent dans ce projet et permettent aux élèves de bénéficier des connaissances d’experts du milieu marin et littoral. De fait, enseignants, associations et professionnels des milieux aquatiques doivent travailler de concert, harmoniser, adapter leurs interventions auprès des élèves afin que ceux-ci tirent le meilleur parti de cette expérience. Ils doivent par ailleurs construire ensemble des outils d’évaluation du projet. Au niveau pédagogique évidemment mais également en terme d’impact sur le milieu que les élèves se sont engagés à protéger. L’école est donc ouverte sur l’extérieur et bénéficie en sein de l’apport d’acteurs de la société civile et d’organismes de protection du littoral.

  Plus-value de l'action
  La richesse qu’apporte l’introduction de tous ces partenaires au sein de l’école. Tous motivés par une même cause : la défense d’un site protégé. Les élèves expérimentent véritablement l’éco-citoyenneté. Ils prennent conscience que si nous le souhaitons, nous pouvons agir sur notre environnement. Nous, adultes, réalisons à quel point l’union fait la force. L’école a accepté d’ouvrir ses portes, les enseignantes ont accepté d’une certaine façon de co-enseigner et l’école s’en est trouvée enrichie et grandie. Le projet n’étant qu’à un tiers de son parcours, il nous réservera surement d’autres belles surprises, certainement des obstacles à surmonter, dans tous les cas, une belle expérience à vivre.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  30 élèves de CM2 Soit 1 classe de 24 CM2 et les 6 élèves de CM2 du CM1/CM2
  A l'origine
  Les élèves connaissent peu ou mal leur environnement proche. Ils ne respectent pas suffisamment leur espace classe ou école : Ils doivent comprendre et faire partager l’idée que nous sommes co-responsables de l’environnement dans lequel nous évoluons et que nous pouvons agir pour l’améliorer ou le protéger. Le travail en équipe doit être renforcé tant au niveau des élèves que de l’équipe enseignante. Par ailleurs, les sites naturels très fréquentés en Guadeloupe sont régulièrement souillés et dégradés par les usagers.
  Objectifs poursuivis
  Sciences : Acquérir de solides connaissances sur les milieux Expérimenter un protocole scientifique (Protocole OSPAR) EDD : Agir sur un milieu naturel, le protéger Sensibiliser un large public à la pression humaine sur un milieu Travailler, concevoir, organiser ensemble Coopérer avec de très nombreux acteurs
  Description
  >>Description Contenu Date Partenaires/ Acteurs - *Conseil de la Mer des élèves -Présentation, étude du projet Présentation du partenaire principal : l’association « Mon école ma baleine » Choix du site à protéger Ebauche par les élèves des actions à mettre en œuvre afin de protéger le site choisi -04/10/16 19/10/16 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » *Réunion Ecole/partenaires -Rencontre avec tous les partenaires Présentation du projet par le correspondant chargé de la mise en place des AME Définition du rôle et de la contribution de chacun Etablissement d’un calendrier et des modalités d’action -19/10/16 -Tous les acteurs et partenaires du projet. 2 élèves représentant les CM2 *Action N°1 -Déplacement sur le site de l’Anse Loquet Diagnostic du site aussi complet que possible, établi par les élèves et des professionnels. Présentation du transect : Initiation au ramassage de déchets selon un protocole scientifique établi -14/11/16 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Le parc national de la Guadeloupe Des biologistes Les services de la mairie La communauté d’agglomérations Un conseiller pédagogique de circonscription L’association « Réseau tortues marines » Les parents accompagnateurs La presse locale *Action n°2 -Mise en place du transect Opération de nettoyage du site de l’Anse Loquet selon le protocole sélectionné OSPAR (les données récoltées seront exploitables ultérieurement). Explication des techniques de mesures sur le milieu marin par 2 représentants de l’office de l’eau -21/11/16 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » L’ONF Un conseiller pédagogique de circonscription L’association « Réseau tortues marines » L’office de l’eau Le parc national de la Guadeloupe Les parents accompagnateurs *Action n° 3 -Intervention en classe du « Réseau tortues marines » association spécialiste des tortues marines de Guadeloupe Acquisition de solides connaissances Production de tortues géantes sur support en bois afin que les élèves mémorisent les caractéristiques physiques des tortues -10/10/16 -Les élèves Les enseignantes L’association « Réseau tortues marines » *Action n°4 -Découverte des fonds marins du site de l’Anse loquet Les élèves vont à l’eau équipés de palmes, masques et tuba et découvrent les fonds marins et le corail du site Puis en classe approfondissement sur les écosystèmes littoraux réalisé par Mon école, ma baleine -21/11/16 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Le club « Noa Plongée » Un conseiller pédagogique de circonscription Les parents accompagnateurs *Conseil de la mer des élèves n°2 -Outre le travail de restitution, d’institutionnalisation des connaissances effectué en classe après chaque étape, les élèves continuent d’élaborer leur projet et débattent des actions à mettre en place afin de stopper la dégradation du site -Dec. 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » *Action n°5 -Intervention de « Mon école, ma baleine » association de protection des cétacés Les élèves renforcent leurs connaissances sur les cétacés mais aussi sur l’impact des activités humaines sur les milieux marins. -5 décembre -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » *Action n°5 -Intervention de l’ONF. Découverte de la flore du littoral. Distinction flore endémique (à protéger) ou invasive. -Janvier 2016 -Les élèves Les enseignantes L’ONF *Action n°6 -Intervention d’un biologiste : Découverte des requins, du corail et des poissons de Guadeloupe -21/11/2015 -Les élèves Les enseignantes *Action n°7 -Intervention d’Amazona, spécialiste des oiseaux de nos côtes -Février 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association « Amazona » *Action n°8 -Sortie en mer à bord d’un voilier afin d’observer les cétacés et découverte d’un espace naturel protégé exceptionnel « Petite-Terre » -Mars 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Le Conservatoire du littoral L’entreprise « Paradoxe croisières » *Action n°9 -Intervention d’un artisan : Fabrication de récipients en calebasse, matériau naturel permettant de pique-niquer à l’Anse en milieu naturel sans risquer de souiller le site. -Mars 2016 -Les élèves Les enseignantes Un artisan local *Action n°10 -Sortie de terrain à la Pointe des châteaux afin d’initier les élèves à l’observation des Baleines à bosses de passage en cette saison. -Avril 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Les parents d’élèves *Action n°11 -Elaboration par les élèves de livrets d’information à l’intention des usagers des sites naturels expliquant les effets de nos actions dans ces milieux. -Edition mai 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » *Action n°11 -Elaboration par les élèves d’un petit film de sensibilisation à diffuser aussi largement que possible. -Finalisation mai 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » *Action n°12 -Conception, élaboration et installation sur le site de panneaux d’information à l’égard des usagers, conçus à partir de mots et d’illustrations d’enfants. -Implantation Mai/juin 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Les gardes du littoral Les services de la mairie La communauté d’agglomérations Un conseiller pédagogique de circonscription Les parents accompagnateurs La presse locale *Action n°13 -Diagnostic final : Un nouveau transect et de nouvelles analyses de l’eau permettront de d’évaluer l’impact des actions mises en place au cours de l’année. -Juin 2016 -Les élèves Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Les gardes du littoral L’Office de l’eau Les services de la mairie La communauté d’agglomérations Un conseiller pédagogique de circonscription Les parents accompagnateurs La presse locale *Action n°14 -Collecte de tous les documents et outils papier, vidéo et audio afin d’élaborer un dossier « mise en place d’une AME » à destination de toute école désirant mettre en place un tel projet. -Juin 2016 -Les enseignantes La directrice Les conseillers pédagogiques de circonscription et EDD *Réunion Bilan -Bilan et perspectives pour l’année suivante -Juin 2016 -Les enseignantes L’association référente « Mon école, ma baleine » Un conseiller pédagogique de circonscription Les parents d’élèves et tous les partenaires souhaitant retenter l’aventure…
  Modalité de mise en oeuvre
  Cf Description
  Trois ressources ou points d'appui
  :
  Difficultés rencontrées
  Manque de temps pour mettre en place le projet Manque de financement (toujours en cours) :les élèves s’investissent et ont monté un projet d’auto financement pour la sortie en voilier
  Moyens mobilisés
  De nombreux moyens financiers, logistiques mais surtout humains sont mobilisés. Les associations ont accepté dans l’ensemble de proposer leurs interventions gratuitement ou à prix réduit. Elles sont très enthousiastes à l’idée d’accompagner les élèves autour de thématiques qui leur tiennent à cœur. Les organismes gouvernementaux nous accompagnent au niveau financier et humain, eux également ravis de prendre part à l’aventure. La presse locale qui nous accompagne, relaie et transmet notre message. Les parents d’élèves sont également très impliqués, ils accompagnent les élèves sur le terrain et élaborent avec eux des actions de collecte de fonds
  Partenariat et contenu du partenariat
  >>Organisme /partenaire Rôle/Fonction *Association Mon Ecole, Ma baleine -Association référente formant un binôme avec l’école Gestion logistique et financière du projet Intervenant dans les classes *Agence des Aires Marines Protégées -Agence gouvernementale chargée du déploiement d’Aires Marines Educatives Appui financier, documentaire, logistique Lien entre les AME *Ecole élémentaire de Bragelogne -Ecole pilote en Guadeloupe Gestion logistique, financière et pédagogique du projet *Inspectrice de l'Education Nationale chargée de l’EDD Conseillère pédagogique chargée de l’EDD Conseiller Pédagogique EPS de saint-François -Accompagnement, Conseil, soutien pédagogique *Parc National de la Guadeloupe -Accompagnement financier Intervenant *DEAL Guadeloupe -Appui financier *Ville de Saint-François -Soutien logistique, technique et financier *Communauté d’agglomération du Levant -Soutien logistique *Ministères des Outre-mer de l’Education Nationale et de l’environnement -Initiateurs du projet *Conservatoire du littoral -Intervenant Soutien technique *Office de l’eau -Intervenant, soutien logistique *Office National des Forêts -Intervenant *Réseau Tortues Marines -Intervenant *Artisan Local -Intervenant *Paradoxe croisières -Entreprise locale de transport, intervenant *Association Amazona -Intervenant *Association de parents d’élèves -Soutien logistique et financier
  Liens éventuels avec la Recherche
  Mise en place avec les élèves d’un procédé de ramassage selon une méthodologie standardisée. (Méthodologie OSPAR en pièce jointe) Etude de qualité de l’eau avec les élèves. Echantillonnage et analyses. (Résultats et cartographie de la zone en pièce jointe) Mise en place de protocoles permettant aux élèves de cycle 3 (CM1, CM2, 6eme) de mettre en place des suivis dans leurs aires marines éducatives et collecter des données sur le long terme. (Fiches en pièces jointes)
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Evaluation des connaissances des élèves Qualité des productions collectives des élèves Impact sur le milieu (Comparaison diagnostic initial/final)
  Documents
 
Titre Blog des participants au projet AME
Condensé Accés restreint aux usagers !
URL https://airesmarineseducatives.wordpress.com/
Type non précisé

Titre Lettre d'information et livret daccompagnement
Condensé Documents publiés sur Viaéduc
URL http://www.viaeduc.fr/publication/123817
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Modalités d’évaluation envisagées : Evaluation des connaissances des élèves Qualité des productions collectives des élèves Impact sur le milieu (Comparaison diagnostic initial/final)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves s’investissent d’autant mieux qu’ils sont acteurs : lors des conseils de la mer, des sorties sur le terrain et des actions à définir. Les compétences à acquérir sont rendues plus explicites à travers ce projet et ont plus de sens pour les élèves Un apport de connaissances très riche et de grande qualité sur le plan des espèces animales et végétales par des professionnels de l’environnement. De plus les élèves se sont impliqués avec beaucoup d’enthousiasme et ont ainsi appris à coopérer en travaillant sur un projet commun. Les partenaires accompagnent le projet de façon très pertinente et professionnelle ce qui donne aux élèves le sentiment que leur action est prise en compte et valorisée.
  Sur les pratiques des enseignants : L’enjeu véritable pour les enseignantes est d’exploiter au mieux les actions et les interventions des professionnels sur un plan pédagogique en temps scolaire. Il s’agit de s’assurer que les contenus proposés aux élèves leur soient accessibles et que le réinvestissement en classe soit efficace afin que les élèves acquièrent véritablement toutes ces connaissances. Par ailleurs, les enseignantes doivent inventer de nouvelles modalités de travail et d’organisation dans la mesure où le projet concerne 1 classe de CM2 et 6 CM2 d’une autre classe (CM1/CM2) Ce projet d’espace marin géré de manière collective permet de travailler en interdisciplinarité car il aborde de façon directe ou implicite de nombreux domaines. Les élèves sont acteurs et donc plus réceptifs aux apprentissages.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le binôme association référente (en l’occurrence, Mon école, ma baleine) /école de Bragelogne fonctionne incroyablement bien et apporte beaucoup à ces deux partenaires. L’association d’utilité publique trouve à l’école un public avec qui partager ses valeurs (la protection des cétacés) L’école peut s’appuyer sur les moyens logistiques et financiers de l’association. C’est un échange gagnant /gagnant où chacun y trouve son compte et sa place. D’ailleurs, l’école de Bragelogne continuera ce jumelage avec cette association où une autre car il est très profitable aux élèves. L’apport en connaissances et en investissement des autres associations et organismes partenaires est également inestimable.
  Sur l'école / l'établissement : Bien que seuls les CM2 soient directement concernés par le projet, les autres classes suivent avec attention l’évolution de celui-ci et sont sensibilisées au même titre que les CM2 aux questions environnementales. Le projet étant pluriannuel, les autres élèves attendent leur tour avec impatience. Les parents d’élèves sont également très investis, ils accompagnent les sorties sur le terrain et organisent des manifestations afin de récolter de quoi financer certaines actions.
  Plus généralement, sur l'environnement Les élèves sont déjà très sensibilisés au problème de protection de l’environnement, ils essaient de communiquer avec leur entourage proche pour agir au quotidien (tri des déchets, économie d’énergie,…) Par ailleurs, le diagnostic final de ce projet permettra d’évaluer véritablement l’impact de leurs actions sur le comportement des usagers du site.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte