Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 756 fois

 

Arcel’g@me : un jeu sérieux pour prévenir le harcèlement conçu par et pour les collégiens (Sélection nationale JNI 2017)

(Expérimentation terminée)
 

Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Tarn

69 AVENUE MARECHAL FOCH , 81013 ALBI CEDEX 9
Site : http://tarn.entmip.fr/conseil-departemental-jeunes/
Auteur : TASSA Karim
Mél : karim.tassa@tarn.fr
  - « Nous trouvons que le harcèlement est trop souvent présent au collège et ceci entraîne chez nous un sentiment de révolte. Nous avons envie de changer les choses. Nous avons tous vu un enfant se faire harceler au collège et nous souhaitons agir sur ce problème. » C’est sur ces quelques mots que s’ouvre #arcel’g@me le jeu interactif élaboré par huit jeunes collégiens, membres du CDJ (Conseil départemental des jeunes) du Tarn (Mandat 2014-2016), pour prévenir, sensibiliser et lutter contre le fléau majeur que représente le harcèlement scolaire. Il s’agit d’un jeu sérieux, accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, sur un site internet. Il repose sur des illustrations type Bande Dessinée, animées avec de petites séquences vidéo. Mis en œuvre à la manière d'un jeu de rôle, il permet au joueur de se mettre à la place des trois acteurs impliqués dans le harcèlement : victime, témoin et harceleur.

  Plus-value de l'action
  Dans la collectivité, le projet a rapidement suscité l'unanimité et le soutien des élus adultes, renforçant le poids du Conseil Départemental Jeunes. Le deuxième impact majeur concerne les services de l’Éducation nationale qui ont immédiatement souhaité utiliser et faire connaître l'outil au sein des établissements scolaires du département et plus largement au niveau de l'académie, grâce au soutien de Madame la Rectrice d'Académie. Les jeunes ont également été sollicités à plusieurs reprises pour intervenir et présenter le jeu devant des classes ou à l'occasion de conférences ou manifestations en lien avec le harcèlement. Par ailleurs, ce projet a suscité un intérêt grandissant de la part des médias (presse écrite, radios locales, site internet spécialisés...).
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Cet outil a été réalisé par des jeunes (8 conseillers départementaux jeunes, élus en 5e pour deux ans) pour les (primaires, collégiens à lycéens) du Tarn et au-delà du territoire départemental. Cet outil peut aussi être utilisé à des fins pédagogiques par des enseignants ou éducateurs, parents...
  A l'origine
  - Les 42 jeunes élus au CD Jeunes ont défini ensemble 5 thématiques à traiter durant leur mandat 2014-2016. Les 8 jeunes intéressés par la thématique du respect ont ensuite focalisé leur attention sur la problématique du harcèlement avant de préciser leur action (serious game). L'origine du projet repose sur le constat de l'omniprésence du harcèlement au collège et le sentiment de révolte engendré chez les jeunes témoins. Aussi, ils ont souhaité agir vers les trois acteurs impliqués dans le harcèlement : la victime, le témoin et le harceleur.
  Objectifs poursuivis
  A travers l’élaboration de cette action les jeunes conseillers départementaux ont souhaité faire réfléchir les élèves sur les mécanismes de harcèlement et les inciter à s'impliquer dans la lutte collective contre ce fléau social, sous toutes ses formes… L’idée consiste à en comprendre les mécanismes et, surtout, apprendre à le prévenir et à le traiter.
  Description
  Arcel’g@me est un jeu interactif élaboré par huit jeunes collégiens, membres du CDJ (Conseil départemental des jeunes) du Tarn pour prévenir, sensibiliser et lutter contre le fléau majeur que représente le harcèlement scolaire. - Il est accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, sur un site internet. Il repose sur des illustrations de type bande dessinée, animées avec de petites séquences vidéo. Deux thématiques : le harcèlement au collège (moqueries, violences…) et le cyber-harcèlement. Mis en œuvre à la manière d'un jeu de rôle, il permet au joueur de se mettre à la place des trois acteurs impliqués dans le harcèlement. Note de présentation du jeu : http://cdj.tarn.fr/harcelgame/pdf/note_serious_game.pdf Lien vers le jeu : http://cdj.tarn.fr/harcelgame/
  Modalité de mise en oeuvre
  La réalisation a commencé en mars 2015 pour une finalisation en septembre 2016 et a demandé 12 séances de travail en petit groupe, avec l'aide d'intervenants. Depuis la rentrée scolaire 2016, les jeunes ont présenté le jeu à plusieurs reprises : lors de la réunion de rentrée du Président du Conseil Départemental en présence de Madame l'IA-DASEN du Tarn, aux quelques 600 élèves de 5ème rassemblés dans le cadre d’une journée « Partageons le sport » organisée par une autre commission le 6 octobre à Lautrec, devant une quarantaine d’élèves de deux classes (5eme et de 6ème) du Collège ANDRE ABBAL de Carbonne (31390) le 3 novembre lors de la visite de Madame la Rectrice de l’académie de Toulouse, dans le cadre de la journée nationale « Non au harcèlement », devant tous les élus du Conseil Départemental réunis en Assemblée plénière le 10 novembre, ou encore à venir le 12 janvier 2017 une intervention à l’occasion d’une conférence "Stop Harcèlement" organisée au Palais des Congrès à Mazamet. Présentation des étapes clés de l'élaboration du projet : http://cdj.tarn.fr/harcelgame/pdf/genese_harcelgame.pdf
  Trois ressources ou points d'appui
  Réseau Ados 81 : une association Loi 1901 créée en 2002 avec pour objet de constituer et d’animer un réseau de compétences professionnelles, institutionnelles et associatives visant à l’amélioration de la santé mentale des adolescents. - Le site national « Non au harcèlement » (Education Nationale)
  Difficultés rencontrées
  Deux difficultés majeures ont été identifiées par les jeunes : - la première en début de projet, pour trouver le bon support de sensibilisation et s'affranchir des nombreuses vidéos existantes sur ce sujet. La consultation du panel d'outils existants par ailleurs a permis aux jeunes d'inventer leur propre support. - le projet prévoyant la rédaction d'un scénario pour chacun des acteurs du harcèlement (victime, harceleur, témoin), la réflexion autour du harceleur a posé plus de difficultés et demandé plus de temps et d'attention. L'intervention de la psychologue a apporté des clés pour y répondre.
  Moyens mobilisés
  - Pour ce qui est du budget, le coût des prestations du graphiste, stagiaire (indemnisation) et de l’accompagnement pédagogique (psychologue) s’élève au total à environ 4 000 €. Cette somme ne prend pas en compte les frais de fonctionnement de la jeune assemblée (transports, déplacements, repas, week-end d'intégration...) qui rentrent dans le budget global alloué au CDJ. Ne sont pas comptabilisées également les heures de travail des agents de la collectivité départementale ayant encadré et accompagné les travaux des jeunes élus.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Pour concevoir #arcel’g@me, les jeunes ont travaillé avec les partenaires suivants : Un étudiant (Dylan Temboucti) de l'IUT de Castres dans le cadre de son projet de stage "Métiers du Multimédia et de l’Internet". Il a réalisé le montage et le développement technique de l’application, à partir de l’architecture imaginée par les jeunes. Un graphiste (Arnaud Bauville - La Manufacture) qui a, à partir des éléments demandés par les jeunes, réalisé l’ensemble des illustrations qui composent le projet. Une psychologue au Réseau Ados 81 (Véronique Bosc), qui a apporté au groupe un accompagnement pédagogique, notamment dans la compréhension des mécanismes du harcèlement. DSDEN 81
  Liens éventuels avec la Recherche
  Au-delà du jeu, le site internet propose un accès à une vingtaine de ressources sélectionnées par les jeunes : témoignages, vidéos de sensibilisation, sites internet d’aide aux victimes…
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre PECHA KUCHA - Journée nationale de l'innovation
Condensé
URL
Type

Titre Le Jeu sérieux ARCEL'g@ame
Condensé Accès au jeu en ligne de prévention du harcèlement scolaire
URL http://cdj.tarn.fr/harcelgame/
Type non précisé

Titre PECHA KUCHA - Journée académique de l'innovation
Condensé
URL http://www.dailymotion.com/video/x5y4van?collectionXid=x4kxwj
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Le serious game a fait l’objet d’un sondage auprès des 40 élèves des 2 classes de 5ème et 6ème rencontrées lors de la journée de lutte contre le harcèlement le 3 novembre 2016 à Carbonne (31). Ce premier sondage indique que tous l’ont trouvé "adapté à leur âge" (79% "oui" et 21% "plutôt oui") ; 71% considèrent qu’il leur a donné "envie de lutter contre le harcèlement" (et 27% "plutôt oui") et 62% qu’il fournit des outils, des idées pour réagir à une situation de harcèlement (30% "plutôt oui"). Un compteur de fréquentation a été installé récemment sur le site web, ainsi qu'un questionnaire de satisfaction, les statistiques seront prochainement disponibles.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : les connaissances relatives à la thématique du harcèlement, - la capacité à organiser leurs idées et à rédiger des comptes rendus, - la satisfaction de voir leurs idées écoutées et prises en compte par des adultes, et leur projet aboutir - la confiance en eux, - la capacité d'écoute et d'expression, notamment devant un large public - la capacité à collaborer avec bienveillance.
  Sur les pratiques des enseignants : - la collaboration avec un jeune étudiant dans le cadre de son stage est une première expérience très positive - sur le site, un dossier pédagogique est mis à la disposition des enseignants pour permettre une large utilisation du jeu. Proposition de séance pédagogique : http://cdj.tarn.fr/harcelgame/pdf/exemple_seance.pdf
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - la prévention de la violence en milieu scolaire étant une des priorités de l’Education nationale, le projet #arcel’g@me du CDJ a permis de renforcer davantage la collaboration entre la collectivité départementale et les services de l’Education Nationale pour lutter contre le fléau social que représente le harcèlement à l’École.
  Sur l'école / l'établissement : Voir ci-dessus
  Plus généralement, sur l'environnement - Pour mesurer les effets de l’action à l’échelle départementale, nous mettrons en corrélation les statistiques liées à la fréquentation du site et aux contributions des élèves via les questionnaires de satisfaction, avec les chiffres officiels des cas de harcèlement recensés dans le Tarn par les services de l’Education nationale.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte