Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 564 fois

 

La Pédagogie coopérative ou la coopération au coeur des apprentissages 2017D

(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel privé Notre Dame - Lycée des métiers

AVENUE D'HAUTERIVE , 81101 CASTRES CEDEX
Site : http://www.notredamecastres.fr/PBCPPlayer.asp?ID=1733721
Auteur : ELHAGE NATALIE
Mél : nat.elhage@gmail.com
  La pédagogie coopérative depuis qu’elle a fait son entrée au Lycée Professionnel Notre Dame bouscule les pratiques des professeurs et des élèves ! L’apprentissage s’inscrit désormais comme un processus dynamique qui se construit avec les autres, par les autres, pour les autres. Elle vise à créer les conditions dans lesquelles les apprenants, rassemblés en groupes, coopéreront pour atteindre, individuellement et collectivement, les objectifs qui leur ont été assignés (savoirs, savoirs procéduraux, savoir-faire). L'utilisation de supports numériques et des BYOD ouvrent de nouveaux espaces d'apprentissage. Le rôle et la posture du professeur s'en trouvent modifiés : il devient accompagnateur, facilitateur, médiateur... Si la pédagogique coopérative exige une préparation complexe en amont, son impact sur les apprentissages et les relations humaines est considérable. La mise en place de la pédagogique coopérative est facteur de développement professionnel et engage l'établissement dans une dynamique d'organisation apprenante.

  Plus-value de l'action
  La mise en place d’une stratégie de pédagogie coopérative, nécessite beaucoup de travail pour l’enseignant en amont. Cependant, les élèves sont plus au travail, plus motivés par leur apprentissage, plus à l’écoute, plus confiants et prennent du plaisir à apprendre. In fine, les résultats sont meilleurs et l’état d’avancement des cours est plus rapide. Les remédiations sont moins lourdes et l’accompagnement des élèves est plus simple surtout dans des classes à effectifs élevé. En enseignement professionnel, la pédagogie coopérative s'inscrit pleinement dans la définition des nouvelles formes d'organisation du travail, plus horizontale, qui revêt trois aspects : communication, coopération et coordination des acteurs.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Nombre d’élèves : 1 classe de 30 élèves Niveau concerné : Terminale Bac Pro Commerce
  A l'origine
  - Les élèves sont de moins en moins acteurs de leurs apprentissages, - Chute de la motivation des élèves, - Manque de collaboration entre élève, - Moins de collaboration dans nos équipes d’enseignants, - Ressenti que les pratiques en matière de pédagogie différenciée sont éloignées des ressources des sciences cognitives, - Manque d’autonomie chez les élèves dans leurs démarches d’apprentissage, - Décrochage scolaire accru, - Constat d’un certain décalage entre le monde professionnel et le monde de l’éducation. Où dans le premier, toutes les structures se tournent vers le management collaboratif, la coopération entre plusieurs agents. Tandis que dans le second, le rythme scolaire en lycée ne change pas et les apprentissages sont restés individuels, en rang d’oignon, environnement de travail non propice à l’échange ou le partage…
  Objectifs poursuivis
  - Rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages, - Donner du sens aux apprentissages et renforcer la motivation de l’élève, - Développer par des actions réelles, les capacités à concevoir, mettre en œuvre, évaluer, dans une perspective d’autonomie, de responsabilité, de solidarité, - Collaborer plus étroitement dans nos équipes d’enseignants, - Renouveler les pratiques en matière de pédagogie différenciée en y intégrant le partage d’expérience et la collaboration, - Développer le champ de la différenciation pédagogique en s’appuyant sur l’apprentissage coopératif ; - Développer l’autonomie des élèves dans leurs démarches d’apprentissage ; - Utiliser les outils numériques pour être au plus près du terrain et des élèves afin de donner envie aux élèves. - Rendre l’environnement de travail ou d’étude propice au partage et à la collaboration…
  Description
  La pédagogie coopérative depuis qu’elle a fait son entrée au Lycée bouscule les pratiques des professeurs et des élèves ! L’apprentissage s’inscrit désormais comme un processus dynamique qui se construit avec les autres, par les autres, pour les autres. Dans le cadre d’une situation professionnelle contextualisée, le professeur engage ses élèves à répondre à une mission. Les élèves sont répartis par groupes ou « familles ». La séance est articulée de la façon suivante : Au sein de leur « famille d’origine », les élèves appréhendent le contexte et les objectifs de la mission. Chaque famille est ensuite « dispersée ». Chacun rejoint un sous-groupe de travail différent dont les objectifs opérationnels et les ressources sont différenciés. L’implication de chacun est indispensable pour pouvoir ramener dans son groupe d’origine, sa famille, les informations et matériaux nécessaires à la résolution de la mission (ou à l’élaboration commune d’une synthèse). Les élèves sont, de ce fait, engagés dans une activité de co-construction des savoirs. La mise en place de la pédagogie coopérative : - Travail sur les valeurs de la coopération - Apprentissage de la coopération en : créant des interdépendances, responsabilisant chaque élève, expliquant les habilités coopératives, créant des feed-back (réflexions critiques) - Approche interactive qui s’appui sur le travail d’équipe en classe : équipe restreinte - Démarche constructiviste où l’élève est vraiment acteur de ses apprentissages. - Les élèves de niveau hétérogène vont s’entraider et apporter leur savoir au sein d’une équipe afin d’atteindre le but final qui est l’apprentissage de la notion. Les principes sont : - Etablir un climat de confiance propice à l’apprentissage avec la mise en place des valeurs de la coopération, - Mettre en place le regroupement des apprenants en groupe informels ou dits de base ou d’origine, - Bien décrire les habiletés : Les compétences qu’elles soient sociales ou cognitives, - Créer une interdépendance positive : chaque élève ne peut accomplir la tâche demandée sans l’apport des autres membres de l’équipe afin de favoriser la responsabilisation mutuelle des apprenants, - La réflexion critique : c’est un retour sur les apprentissages, et une évaluation individuelle au sein du groupe.
  Modalité de mise en oeuvre
  - Expérimentation de la pédagogie coopérative (travail en amont sur le montage des cours) directe sur le terrain ; - Mise en place de formations et de modélisation par le biais des membres de l’équipe ressource - Expérimentation de plusieurs applications et outils numériques, pour une adaptation ludique et motivante des cours.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Le coaching de Jim Howden - Les grilles de préparations des cours - Les feed-back (réflexion critique des élèves)
  Difficultés rencontrées
  - Les moyens numériques, - L’environnement de travail (espace classe/ salle informatique non adaptés…)
  Moyens mobilisés
  - Temps de formation pour les enseignants - BYOD (de nombreuses ressources à destination des élèves sont créées au format numérique)
  Partenariat et contenu du partenariat
  Travail pédagogique (essais en cours et modélisation) sur 3 années avec Jim Howden, chargé de cours à l’Université McGill et à l’Université du Québec à Montréal, grâce à notre tutelle.
  Liens éventuels avec la Recherche
  - La coopération au fil des jours : Jim Howden et Huguette Martin - La Chenelière/McGraw-Hill, 1997 - Structurer le succès : Jim Howden et Marguerite Kopiec La Chenelière/McGraw-Hill, 1999 - Ajouter aux compétences : Jim Howden et Marguerite Kopiec La Chenelière/McGraw-Hill, 2000 - Comprendre le cerveau pour mieux différencier : David A. Sousa, Carol Ann Tomlinson ; adaptation, Gervais Sirois, 2013 - La personnalisation des apprentissages : Agir face à l'hétérogénéité, à l'école et au collège : Sylvain Connac. Broché, 2015 - L’apprentissage coopératif : origines et évolutions d’une méthode pédagogique : Baudrit Alain. Bruxelles : De Boeck, 2005.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre Vidéo "La pédagogie coopérative dans la classe de Mme Elhage"
Condensé
URL https://youtu.be/VDg3l6hRfG4
Type

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - Mise en place d’une fiche de préparation de séquence coopérative - Expérimentation sur les résultats des élèves - Mise en place de grille d’auto-évaluation - Inventaire des points à améliorer à chaque séance - Mise en place de grilles de réflexion critique Enseignant et Elève - Visites et modélisations (3 par an sur 3 ans)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - La motivation des élèves est visible et palpable ; ils expriment clairement leur "plaisir" à apprendre - Les résultats sont surprenants, - La compréhension des notions par les élèves est plus rapide et efficace. - Le climat dans un groupe classe de 30 élèves est au travail et plus apaisé.
  Sur les pratiques des enseignants : - Partage et travail de coopération entre enseignants plus élevé.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Les autres enseignants sont curieux et certains se sont lancés dans l’expérimentation
  Sur l'école / l'établissement : L'action innovante créé : - Une dynamique de développement professionnel - Un climat de classe (et d'établissement) apaisée - Une reconnaissance de nos partenaires (entreprises ; collectivités locales)
  Plus généralement, sur l'environnement - Les tuteurs de stage ressentent la différence entre une classe qui coopère et une classe qui reçoit un enseignement "classique" : les comportements et la posture professionnelles s'en trouvent modifiés - les professeurs référent de la "pédagogie coopérative" sont reconnus au niveau académique et contribuent désormais à la sensibilisation et la formation de leurs pairs




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte