Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 271 fois

 

Classe inversée et enseignement de l'anglais 2017A

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Pardailhan

CHEMIN DE BARON , 32008 AUCH CEDEX
Site : http://pardailhan.entmip.fr/
Auteur : HESPERT Véronique
Mél : veronique.hespert@ac-toulouse.fr
  Pourquoi ne pas mettre nos habitudes pédagogiques sens dessus dessous avec la classe inversée ? Les élèves deviennent véritablement acteurs de leur apprentissage et automatiquement concernés. Ils deviennent aussi plus autonomes et quand il s’agit d’élèves de terminale l’accès à l’autonomie est l’une des clés de la préparation aux formations post-bac. L’acquisition d’une plus grande maîtrise de l’outil informatique va de pair avec cette nouvelle méthode d’apprentissage aussi bien pour les élèves que pour leurs enseignants ce qui ne peut qu’être bénéfique à tous. Les élèves (re) deviennent les acteurs et les professeurs leurs metteurs en scène.

  Plus-value de l'action
  Un gain de temps évident en classe de terminale avec des élèves plus autonomes et actifs dans leur apprentissage de la langue… Fini le bachotage !!
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  - Terminales ES/S et STMG 2 groupes de 24 pour chaque filière soient 144 élèves
  A l'origine
  - La réduction des horaires et la complexité de la préparation aux épreuves du baccalauréat nous parurent 2 facteurs contraignants qui risquaient de rendre notre enseignement peu efficace. En effet, nous voulions ne pas avoir recours à du bachotage ni « saupoudrer » des savoirs et des savoir-faire auprès d’élèves passifs et uniquement motivés par des résultats chiffrés.
  Objectifs poursuivis
  - Rendre les élèves ACTIFS en classe mais aussi à la maison - Montrer aux élèves que s’impliquer dans un apprentissage en essayant de transmettre ses connaissances aux autres permet d’assimiler plus vite et de manière plus durable.
  Description
  Pourquoi ne pas mettre nos habitudes pédagogiques sens dessus dessous avec la classe inversée ? Les élèves deviennent véritablement acteurs de leur apprentissage et naturellement concernés. Grâce au cahier de texte de l'ENT, les élèves sont informés des ressources à consulter ainsi que de sondages auxquels ils doivent répondre en vue de l’activité de groupes qui sera faite au prochain cours. Les élèves ont une semaine pour consulter l’ensemble des ressources (capsule, modules de cours… ) et accomplir les tâches proposées. Les activités sont variées et proposent des degrés de difficultés adaptés afin de pratiquer une pédagogie différenciée et permettre à tous d’atteindre les mêmes objectifs mais à son rythme. Le travail mené en classe est structuré en fonction des supports choisis préalablement à la maison : les élèves échangent par groupe, comparent leurs productions et s’attèlent au projet créatif dont ils ont la charge. L’évaluation prendra appui sur cette production.
  Modalité de mise en oeuvre
  - Classes mises en barrettes afin que les deux professeurs impliqués dans le projet puissent travailler ensemble et moduler les effectifs des groupes selon les compétences travaillées.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Une bonne maîtrise de l’outil numérique. - La faculté des deux professeurs concernés à travailler conjointement. - Un public réceptif et motivé.
  Difficultés rencontrées
  - Problèmes matériels notamment en ce qui concerne l’utilisation d’Internet par les élèves chez eux (connexion, impression, débit). - Accès aux données concernant les élèves (notes/cahier de texte etc.) car les enseignantes se voyaient attribuer un seul groupe et non pas les deux groupes simultanément.
  Moyens mobilisés
  - Accès aux salles informatiques du lycée et salles contigües pour les professeurs afin de faire « naviguer » les élèves d’une classe à l’autre en fonction des activités proposées.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  - Travaux engagés : mémoire de M2 EFEN dirigé par André Tricot et Frank Amadieu sur l’apprentissage des langues grâce aux jeux sérieux. - Rédaction en cours d’un article « bilan du projet » qui sera proposé au prochain Colloque « PédagoTice ».
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - Dépôt des travaux en dehors de la classe sur l’espace ENT dédié. - Accès aux travaux collaboratifs et droits « administrateurs » des productions des élèves. - Auto-évaluation des élèves incluse dans les modules Opale 3.2 proposés par les enseignants. - Evaluation des diverses compétences langagières en fonction des travaux de groupes ou individuels fournis.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Les élèves gagnent en autonomie et sont davantage capables de prendre des initiatives. - Les élèves sont moins dans l'attente d’un produit « prêt à l’emploi » et prennent davantage conscience qu’ils peuvent produire des choses personnelles qui ont de la valeur. - Un grand nombre d'élèves a gagné en aisance à l’oral : le travail écrit étant souvent fait en amont, il restait plus de temps durant le cours pour s’exprimer.
  Sur les pratiques des enseignants : - Travail en équipe obligatoire en particulier en ce qui concerne les préparations. - Possibilité de remplacer l’autre n’importe quand (on connaît tous les élèves concernés). - Utilisation de ressources numériques très nombreuses : symbaloo, padlet / learning apps / opale / e-maze, fonctionnalités de l’ENT et de Googledrive...
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Un travail en équipes plus poussé.
  Sur l'école / l'établissement : Notre projet a donné une certaine lisibilité à l'établissement : visite de Madame la Rectrice lors d’une séance de cours et venue d’une journaliste chargée de rédiger un article dans le journal "Vivre au lycée" en ligne sur le site Epicure.
  Plus généralement, sur l'environnement Sur l’environnement éducatif académique : notre projet est montré lors de séances de formation continue sur le numérique (stage du Plan Académique de Formation), en inter-langue également.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte