Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 748 fois

 

REP+ d’Orly : agitateur de formation ! 2018 A

(Expérimentation terminée)
 

Collège Robert Desnos

5 AVENUE MARCEL CACHIN , 94310 ORLY
Site : http://cardie.ac-creteil.fr/
Auteur : Leyri Nicolas
Mél : nicolas.leyri@ac-creteil.fr
  Rentrée 2016 : partant du principe qu’il est déterminant pour faire progresser les élèves que l’ensemble des enseignants d’un réseau harmonisent leurs pratiques, le plan de formation du REP+ d’Orly prévoit une formation en maîtrise de la langue pour tous les enseignants du réseau, de la toute petite section à la troisième. Notre problématique est alors la suivante : comment faire pour que cette formation destinée aux enseignants bénéficie le plus rapidement possible à tous les élèves ? Ou comment harmoniser les pratiques d’un réseau d’éducation prioritaire en maîtrise de la langue pour faire progresser tous les élèves ? Nous avons expérimenté deux dispositifs complémentaires : http://urlz.fr/5Uzn Le premier dispositif vise à créer un outil qui permette de mettre en place les mêmes gestes professionnels chez tous les enseignants du réseau et de ce fait, d’instaurer chez les élèves une culture scolaire commune en maîtrise de la langue. Notre objectif est que les 2230 élèves du réseau Desnos améliorent durant leur scolarité leurs compétences en maîtrise de la langue, grâce à une harmonisation et une cohérence des pratiques des enseignants du réseau. Dans un premier temps, chaque cycle du réseau établit en formation un vade-mecum des gestes professionnels en maîtrise de la langue, recueil de gestes professionnels que l’enseignant va mettre en place pour travailler la maîtrise de la langue avec ses élèves. http://urlz.fr/5UzR Dans un second temps, une fois toutes les formations de cycle achevées, une après-midi de travail interdegrés réunissant l’ensemble des enseignants du réseau de la très petite section à la troisième (125 personnes) est organisée. Un vade-mecum de réseau est rédigé pour regrouper, condenser, prioriser ces gestes. http://urlz.fr/5UzY Notre second levier est un dispositif de formation aux modalités innovantes. Il a pour objectif de faciliter et d’accélérer la mise en pratique des gestes professionnels réfléchis en formation. En cycle 3, une formatrice académique, également enseignante dans le réseau, forme ses collègues de cycle 3 tout au long de l’année en maîtrise de la langue. En parallèle, cette formatrice co-intervient dans les classes de cycle 3, en mettant en pratique avec ses collègues les gestes réfléchis en formation à travers des projets travaillant le « lire, le dire et l’écrire ». Ce sont les aller-retour réflexifs entre les temps de formation et ceux de co-intervention auprès des élèves qui facilitent l’appropriation des nouvelles pratiques.

  Plus-value de l'action
  Notre réussite est d’avoir produit collectivement un document commun de référence (http://urlz.fr/5UzY) et des outils de réseau (http://urlz.fr/5VbK) en permettant à toutes les instances du réseau de travailler chacune à leur manière vers le même objectif (http://urlz.fr/5Uzn).
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1645 élèves de primaire, 585 élèves du collège (tous les élèves du réseau).
  A l'origine
  Résultats faibles des élèves en maîtrise de la langue à l’école élémentaire, décrochage à partir de la sixième, mauvais résultats en maîtrise de la langue au DNB. Manque de cohérence entre les différentes pratiques enseignantes au sein du réseau. Manque de formation des enseignants concernant les gestes professionnels du « lire, écrire, parler», premier axe du référentiel de l’éducation prioritaire. Les formations ne permettent pas de changer réellement les pratiques de tous les enseignants car il n’y a pas de suivi ni d’accompagnement de ces enseignants : faible taux de mise en œuvre des gestes professionnels découverts en formation.
  Objectifs poursuivis
  Faire progresser les élèves en maîtrise de la langue, harmoniser les pratiques de classe en maîtrise de la langue, former les enseignants, instaurer une dynamique de réseau forte.
  Description
  Dispositif 1 : Tous les cycles bénéficient d’une formation en maîtrise de la langue (cycle 1 : formation dictée à l’adulte, cycle 2 : formation à la compréhension des textes, cycles 3 et 4 : formation « lire, écrire, parler pour apprendre dans toutes les disciplines »). Chaque cycle établi en formation un vade-mecum des gestes professionnels en maîtrise de la langue (http://urlz.fr/5UzR). En fin d’année lors d’une séance de travail interdegrés, un vade-mecum de réseau est établi, synthèse des gestes professionnels réfléchis lors des formations de cycle (http://urlz.fr/5UzY). Les groupes de travail lors de cette demi-journée sont constitués d’enseignants de tous les cycles et animés par des binômes d’enseignants des deux degrés. Dispositif 2 : Tout au long de l’année, le professeur/formateur intervient trois fois par semaine dans les classes de CM en co-intervention avec le titulaire de la classe. Deux projets sont menés avec toutes les classes, l’un à dominante lecture, l’autre écriture, les deux projets travaillant néanmoins et le « lire » et le « dire » et l ’« écrire ». En plus de cette intervention auprès des élèves, le professeur/formateur intervient également en tant que formatrice auprès des enseignants des élèves de CM. Cette formation d’une durée de 30 heures au total sur les années scolaires 2016-2017/2017-2018 s’étale tout au long de l’année scolaire, de façon à créer une alternance entre formation et co-intervention. Ce dispositif permet aux professeurs des écoles d’expérimenter les gestes professionnels réfléchis en formation et d’être accompagnés en classe pour les mettre en œuvre.
  Modalité de mise en oeuvre
  Cf. description
  Trois ressources ou points d'appui
  Dynamique de réseau forte et bien installée, acceptation par tous de ce dispositif innovant ainsi que des échanges interdegrés. Temps conséquent de : concertation/régulation entre le professeur/formateur, le coordonnateur réseau et les enseignants des classes concernées. Temps conséquent de la formation des PE et des interventions dans les classes. Intégration de ce dispositif dans la logique globale du réseau : formation MDL sur deux ans pour tous les enseignants de la TPS à la 3ème, travail en CEC et conseil de cycle 3 sur des documents communs répertoriant les gestes professionnels essentiels pour faire progresser les élèves en MDL au cycle 3, réalisation en fin d’année scolaire d’un vade-mecum inter-degrés (TPS-3ème) des pratiques professionnelles à mettre en œuvre dans le réseau. A la rentrée 2017, l’ensemble des salles de classes des écoles et du collège disposent d’affichages communs http://urlz.fr/5VbK
  Difficultés rencontrées
  Il peut être parfois difficile de travailler en co-intervention réelle, par manque de temps commun de préparation des séances. Le temps temps accordé au professeur de collège pour co-intervenir en école élémentaire pourrait être allongé.
  Moyens mobilisés
  Dispositif 1 : Des formateurs pour chaque cycle sont mobilisés : Cycle 1 : conseillère pédagogique départementale Cycle 2 : professeur ESPE Cycle 3 : formatrice académique Cycle 4 : deux formateurs des équipes mobiles de maîtrise de la langue. Dispositif 2 : Un professeur du collège, également formateur académique intervient 9 heures par semaine dans toutes les écoles du REP+ en CM et 15 heures par an dans une formation à destination des professeurs des écoles de CM du réseau.
  Partenariat et contenu du partenariat
  - DSDEN mission maternelle : travail avec l’inspectrice et la conseillère pédagogique spécialisées maternelles - ESPE : travail avec un professeur/formateur de français - DAFPEN : travail avec une formatrice académique
  Liens éventuels avec la Recherche
  Travaux de Roland Goigoux et Sylvie Cèbe, travaux des laboratoires Chart et ESCOL.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Voir modalité du suivi et de l'évaluation de l'action
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Résultats des élèves sur les compétences lire, écrire, parler en CM1, CM2, 6ème. Evaluations académiques de 5ème. Taux d’appropriation des nouvelles pratiques et gestes professionnels : questionnaire adressé aux PE. Progression du travail en co-intervention réelle.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les élèves ayant bénéficié de l’intervention des professeurs de collège en CM1 et CM2 sont plus performants et moins perdus à l’entrée en 6ème.
  Sur les pratiques des enseignants : - Harmonisation des pratiques pédagogiques, des manuels utilisés dans toutes les écoles du réseau. - Acquisition réelle de nouveaux gestes professionnels.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Liaison école-collège efficiente. - Travail en confiance et réelle collaboration entre les enseignants du collège et des écoles.
  Sur l'école / l'établissement : Dynamique des écoles centrée sur la remise en question pédagogique.
  Plus généralement, sur l'environnement Les élèves connaissent les professeurs de français et réciproquement lorsqu’ils arrivent au collège puisqu’ils les ont eu comme enseignants en CM1 et CM2. Leur adaptation au collège est favorisée.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte