Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 774 fois

 

ARAMIS – Accompagner pour Retrouver de l’Ambition et Motiver pour Intégrer le Supérieur

(Expérimentation terminée)
 

Lycée général et technologique Sidoine Apollinaire - Lycée des métiers des services aux entreprises

20 RUE JEAN RICHEPIN , 63037 CLERMONT FERRAND CEDEX 1
Site : www.lycee-sidoine-apollinaire.fr
Auteur : ZYGMUNT Yann
Mél : yan.zygmunt@ac-clermont.fr
  Mise en place d’un projet novateur et global pour une revalorisation de l’élève en première STMG, la reconquête de son avenir et la reconstruction d’une image positive… Ce projet comporte plusieurs étapes : 1 - Accueillir les élèves en organisant des journées d’intégration, 2 - Apprendre autrement en organisant un co-enseignement en histoire géographie, 3 - Remotiver par l’accompagnement individuel et par un travail sur le projet d’orientation. Il mobilise une grande partie des équipes pédagogiques de l’établissement. Il doit permettre aux élèves de 1er STMG de se réconcilier avec leur scolarité et de construire leur réussite scolaire et personnelle.

  Plus-value de l'action
  Les parcours d’excellence de certains de nos élèves ; La réussite des journées d’intégration comme projet fédérateur.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1ère STMG ; 2016-2017 : 90 élèves concernés (3 classes). Pour 2017-2018 : Elèves de 1ère STMG : 104 élèves pour 3 classes.
  A l'origine
  Notre lycée a des particularités : C’est un lycée uniquement technologique, sans secteur. Il est à proximité d’établissements « prestigieux » ou sélectifs Avec des effectifs qui se partagent pour moitié entre le post-bac et le pré-bac. La plupart des élèves de 1ere STMG viennent d’autres établissements : 75 % des élèves de 1re STMG ont effectué leur classe de 2nde dans un autre lycée. Sur un groupe classe, les élèves peuvent provenir de 11 lycées différents. À cela s’ajoutent d’autres éléments à prendre en compte : La filière STMG dispose d’une image négative auprès des jeunes des autres lycées ; Cette orientation est souvent subie après un échec en voie générale ; Les situations sociales sont complexes. Les élèves arrivent démotivés et sans projet. Les enseignants ont constaté un manque d’assiduité et de l’absentéisme, un manque d’implication et de motivation pour le travail scolaire et la multiplication d’incidents. Les résultats sont en dessous de la moyenne académique.
  Objectifs poursuivis
  Faire de la série STMG une voie vers la réussite. Notre volonté est que les élèves puissent avoir un autre regard sur eux-mêmes, sur la filière STMG, sur leur avenir possible. Nous voulons qu’ils s’approprient leur scolarité et qu’ils comprennent que leur travail et leur comportement en première et terminale peuvent leur ouvrir de nombreuses voies.
  Description
  Un maître mot : REMOTIVER Remotiver en accueillant les élèves ; Remotiver en enseignant autrement : développer l’autonomie de l’élève et la maitrise des TICE par le co-enseignement et une pédagogie innovante : Remotiver en accompagnant individuellement chaque élève ; Remotiver par un travail sur le projet d’orientation.
  Modalité de mise en oeuvre
  Étape 1 : Accueillir. Lors de journées banalisées au lendemain de la rentrée, les élèves ont été regroupés en équipes mixtes (de classe, d’établissement d’origine, de sexe, de niveau scolaire) et encadrés par des étudiants de 3ème année de classe préparatoire au DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion). Ils ont réalisé différentes activités qui avaient pour objectif de leur faire découvrir, de manière ludique, les nouvelles matières propres à la section STMG et de créer un sentiment d’appartenance au lycée et à la filière. Ainsi, au fil des jours, les élèves ont répondu à un quiz sur la filière et l’établissement (par exemple faire un selfie avec le cuisinier, chercher une côte au CDI, rencontré le professeur en charge du dispositif des « cordées de la réussite » etc…), relevé différents challenges (comme faire une publicité, créer un logo etc…). Ils ont également effectué une visite d’entreprise, et pratiqué un jeu sérieux de gestion. Ces journées se sont conclues par une remise des prix en présence des parents. Durant ces journées, chaque élève a rencontré, lors d’un entretien individuel de trente minutes, son tuteur : un professeur ou un adulte de la communauté éducative, extérieur à sa classe, qui a pour mission de l’accompagner tout au long de l’année et qui dans un premier temps va s’INTÉRESSER à lui : c’est-à-dire l’écouter. Les élèves ont pu découvrir les différentes associations et dispositifs qui leur sont ouverts : les Cordées de la Réussite, l’Agenda 21 (ils peuvent jouer un rôle d’éco-délégué), l’association Sidoine Solidaire Ensemble qui promeut la solidarité internationale (aides au Mali), le projet annuel de comédie musicale. Étape 2 : Enseigner autrement Le Projet Voltaire a créé un outil ludique et efficace rendant l’orthographe accessible à tous. Le lycée Sidoine Apollinaire a investi dans une licence établissement pour le projet Voltaire permettant à tous les élèves d’accéder à cet outil. Plusieurs classes sont inscrites et accompagnées par des enseignants, organisant des séquences de cours autour de cet outil pour parfaire l’orthographe et la grammaire. Un concours est organisé en parallèle par le CDI sur le thème de l’orthographe sur des exercices du type du projet Voltaire. Mise en place du co-enseignement afin : D’améliorer le suivi individualisé des élèves lors de leur travail autonome en classe ; De faciliter les interactions entre l’élève et l’enseignant en inversant les rapports. Changer la pédagogie : Éduquer à l’autonomie et à la collaboration inter-élèves par la classe inversée ; Développer la maitrise du numérique : création d’un site internet dédié, utilisation d’outils numériques collaboratifs (via google drive, pronote..) ; Changer les modalités de l’évaluation : évaluer les compétences au rythme de l’élève. Étape 3 : Accompagner pour soutenir la motivation Mise en place d’un réseau d’une trentaine de tuteurs issus de toutes les équipes pédagogiques (pré et post-bac) pour assurer le suivi régulier des élèves tout au long de l’année. Des entretiens individuels et réguliers permettent de remobiliser les élèves en montrant l’intérêt que leur portent les enseignants. Ils ouvrent un espace de dialogue, et permettent un premier contact avec le supérieur. Collaboration entre pairs : Intervention des étudiants, lors des journées d’intégration ; Dispositif des cordées de la réussite. Des étudiants de l’ESC Clermont Ferrand et de l’IUT GEA deviennent des référents pour des élèves volontaires. Ils doivent leur donner de l’ambition et l’envie de poursuivre leurs études, par un accompagnement académique et scolaire, culturel, et les guident sur leur projet d’orientation. Dans ce dispositif, les élèves de 1STMG tutorés deviennent à leur tour tuteurs sur des actions auprès des collégiens, ce qui permet de valoriser nos 20 élèves volontaires. Étape 4 : Orienter et remotiver Ouvrir le lycée et organiser à différentes périodes de l’année des moments spécifiques dédiés à l’orientation, où l’élève peut véritablement construire son parcours : En s’informant : par l’organisation, au sein du lycée, de journées découvertes du post bac « Le Sup’ à Sidoine » et par la participation au forum Infosup, à l’extérieur du lycée, forum présentant toutes les formations supérieures de l’académie ou hors académies pour certaines. En pratiquant un stage en entreprise. Ce stage doit permettre de se mettre à l’épreuve dans le monde professionnel et de confirmer ou d’infirmer le choix de l’option de la terminale. L’élève doit remplir un carnet de suivi, où il répond à un ensemble de questions qui doivent lui permettre de faire des liens avec les cours. Un tuteur de stage le suit. Cette action aboutit à une soutenance de stage.
  Trois ressources ou points d'appui
  1/ Les rencontres pédagogiques entre enseignants de différentes disciplines issus de nombreuses filières (STMG, ST2S, STL, BTS tertiaires, BTS SP3S et classe préparatoire au DCG) et la collaboration pré et post bac ; 2/ Le soutien et le rôle coordinateur de l’équipe de direction ; 3/ La participation active des étudiants de 3ème année de classe préparatoire au DCG dans le cadre de leur parcours de formation (modules méthodologiques et « relations professionnelles » (UE13)). 4/L’aménagement des emplois du temps : aucun cours après 17h, fin des cours à 16h deux fois par semaine et trois fois tous les 15 jours. Pas de cours après 16h le vendredi.
  Difficultés rencontrées
  Difficultés pour les élèves à trouver un stage dans le domaine d’activité souhaité ; Difficultés techniques : réseau, débit internet.
  Moyens mobilisés
  Moyens humains : 38 référents, parmi lesquels des enseignants du pré bac et du post bac, de toutes disciplines (14 ne sont pas des enseignants d’économie et gestion). 29 étudiants de 3ème année de classe préparatoire au DCG. Un enseignant formateur au Groupe Académique d’Accompagnement Professionnel du rectorat de Clermont-Ferrand aide les référents volontaires aux techniques d’écoute et d’entretien. Moyens matériels : Salles informatiques (1 poste par élève en histoire géographie). Moyens financiers : 11.25 IMP (rémunération des enseignants pour le tutorat des élèves) ; 69.5 HSE pour la prise en charge lors du séminaire d’intégration ; 10 heures dans la Dotation Globale de Fonctionnement destinées au co-enseignement.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Michelin, par l’intermédiaire de la fondation « Un avenir ensemble » permettant à des élèves méritants et issus de PCS défavorisées d’être suivis par un parrain afin d’être guidés ses choix d’orientation. Aide financière également. Parrain d’entreprise lors du stage de découverte. L’ESC Clermont Ferrand et l’IUT GEA dans le cadre des « cordées de la réussite ». Les collèges à travers ces « cordées de la réussite » et les parcours d’excellence (PAREX).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant pour l'instant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Indicateurs de réussite scolaire : Moyennes dans les différentes disciplines Taux de réussite au BAC Nombre d’élèves obtenant leur BAC avec mention Nombre d’élèves ayant effectué un stage en entreprise Indicateurs sur le climat scolaire : Taux d’absentéisme des élèves Statistiques sur les punitions et sanctions Nombre de conseils de discipline Nombre d’arrêts maladie des professeurs dans ces classes Indicateurs sur l’orientation : Nombre d’élèves en situation de décrochage Taux de réorientation vers d’autres filières Entretien sur les projets d’orientation des élèves Pourcentage d’élèves admis dans des filières post-bac sélectives
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Enquête/questionnaire auprès des élèves et des enseignants. Statistiques de la vie scolaire sur l’absentéisme, les retards et les incidents. Nombre de conventions de stage signées en décembre.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Effectuer un stage a permis aux élèves d’affiner leur projet de métier. Ils ont pris pleinement la mesure de l’imminence de leur intégration dans le milieu professionnel et sont souvent remotivés. Les oraux de restitution ont été l’occasion de constater que les élèves avaient fait le lien entre les cours et le monde de l’entreprise et donc mieux assimilé les concepts. Meilleure maitrise du numérique. Les entretiens individuels ont permis de remobiliser certains élèves.
  Sur les pratiques des enseignants : Mise en pratique de la pédagogie inversée et du co-enseignement. Les enseignants tuteurs ont eu une formation interne sur l’accompagnement et la façon de mener des entretiens individuels.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Cela a permis de développer les échanges entre professeurs du pré-bac et du post-bac et de fédérer l’ensemble de la communauté éducative.
  Sur l'école / l'établissement : Les élèves de Terminale qui sont passés par cette expérimentation de Premières ont des comportements plus normés. Nous dénombrons moins d’incidents, d’exclusions de cours et d’heures de colles qu’en première. Aucun élève de Première n’a été exclu de l’établissement définitivement. Un élève a été exclu avec sursis suite à un conseil de discipline. Aujourd’hui en Terminale et grâce au suivi de sa référente, nous ne dénombrons aucune sanction ni punition. Les référents gardent souvent contact avec les élèves en Terminale et lorsque le besoin se fait sentir, ils interviennent afin d’apporter une régulation, une aide.
  Plus généralement, sur l'environnement Amélioration de l’image du lycée. Amélioration de l’image de la filière STMG. Baisse des incidents constatés.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte