Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 831 fois

 

# Susciter des vocations scientifiques (Sélection nationale TOP 30 JNI 2018)

 

Lycée général Saint-Sernin

3 PLACE ST SERNIN , 31070 TOULOUSE CEDEX 7
Site : http://saint-sernin.entmip.fr/le-lycee/le-projet-d-etablissement/le-projet-scientifique/
Auteur : OHAYON lucie
Mél : lalbertini2@ac-toulouse.fr
  Pour la quatrième année consécutive, ce projet visant à favoriser les orientations en filières scientifiques après le baccalauréat s’articule autour de plusieurs modalités : la découverte de filières de formations scientifiques post-bac via un forum interne de l’orientation scientifique ; la sensibilisation à l’univers de la recherche par le biais de partenariats étroits avec des laboratoires de recherche et la mise en place de cycles de conférences ; l’amélioration de l’apprentissage des compétences scientifiques grâce à des COL (Commentaire oral de Leçon). Ce dispositif s’adresse à chaque classe de 1ère S et de Terminales S ; il a vocation à fluidifier les parcours dans le cadre du "bac-3 bac+3", et notamment pour les lycéennes dans le cadre de l'objectif d'égalité filles-garçons.

  Plus-value de l'action
  L'étude Statistique des résultats APB pour les 6 TS soit 191 élèves ayant émis des vœux sur APB pour l’année 2015-2016 montre qu'environ 75% des élèves obtiennent un vœu parmi les deux premiers (59,7% pour le vœu 1 et 14,7% pour le vœu 2). 69,6% se dirigent vers une voie scientifique.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  toutes les classes de 1S (200 élèves) et TS (169 élèves)
  A l'origine
  • Le lycée compte 12 classes S ( 6 premières S et 6 terminales S). Connu pour sa filière littéraire, le lycée l’est moins pour l’enseignement scientifique. • Trop d’élèves en terminale S ne poursuivent pas leurs études en filière scientifique. • Disparité du ratio garçons-filles dans les études scientifiques post bac. • Travail personnel des élèves peu rigoureux, manque d’intérêt et de méthodes.
  Objectifs poursuivis
  • Augmenter l’orientation en filières scientifiques, des filles autant que des garçons, • Faciliter les choix d’orientation post-bac, • Améliorer l’apprentissage du savoir scientifique et de ses modes de communication, • Familiariser les élèves avec l’univers des chercheurs par le biais de conférences et de visites dans les laboratoires parrains, • Donner du sens aux apprentissages scolaires (connaissances, méthodes et démarches scientifiques) par leur application concrète dans les métiers de la recherche.
  Description
  Pour la quatrième année consécutive, ce projet visant à augmenter les orientations en filières scientifiques post bac se décompose en quatre axes : • Le partenariat : chacune des douze classes de 1S et TS est parrainée par un laboratoire de recherche représenté par au moins un chercheur féminin. Ce parrainage s’articule autour de trois rencontres dont une visite du laboratoire. Les trois enseignants scientifiques (mathématiques, physique-Chimie et S.V.T.) organisent les rencontres et définissent ensemble le contenu en accord avec les chercheurs. (voir ci-dessous Partenariat éventuel et contenu du partenariat ) • Forum orientation : Une vingtaine d'enseignants du supérieur accompagnés d’étudiants animent des ateliers pour présenter à tous les élèves de terminales S les différentes filières scientifiques post-bac durant une demi-journée. • Les conférences : des chercheurs sont invités à venir présenter leurs travaux lors d’une conférence d’une heure devant deux ou trois classes de 1S et TS pour montrer le lien entre leurs connaissances et leurs applications dans la recherche. • COL (Commentaire Oral de Leçon) : Chaque élève expose à l’oral un sujet préalablement préparé et tiré au sort parmi une liste proposée par l’enseignant durant 5 minutes en utilisant le tableau comme support de communication.
  Modalité de mise en oeuvre
  Voir Description
  Trois ressources ou points d'appui
  • L’interdisciplinarité du projet qui fédère un grand nombre de collègues scientifiques et crée une nouvelle dynamique au sein des équipes pédagogiques des classes. • L’hétérogénéité des laboratoires parrains qui permet de poursuivre d’une année sur l’autre en modifiant l’approche disciplinaire dominante. • L’enthousiasme et l’investissement des chercheurs participants à l’opération.
  Difficultés rencontrées
  • Le recrutement des laboratoires pour répondre à la demande de chaque classe de S. • Le financement des trajets pour les visites, des frais liés à l’intervention des chercheurs lors des conférences. • Le financement des heures de COL qui ne peuvent pas toutes se faire sur les heures d’accompagnement personnalisé.
  Moyens mobilisés
  • Une vingtaine d’enseignants de sciences qui collaborent à la réussite du projet dans une dynamique interdisciplinaire. • L’hétérogénéité des laboratoires parrains qui permet de poursuivre d’une année sur l’autre en modifiant l’approche disciplinaire dominante. • L’enthousiasme et l’investissement des chercheurs participants au parrainage et des professeurs du supérieur pour le forum de l’orientation.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Chaque classe est parrainée par un laboratoire de recherche dont ENSIACET, ENSAT, ENSEEIHT, LPCNO , LISBP , UPS Mathématiques UPS Centre De Biologie Du Développement, Chimie de Coordination , INSERM , l’Observatoire Midi Pyrénées. Les enseignants de sciences de chaque classe sont les référents chargés de l’organisation des 3 rencontres et de leur contenu en collaboration avec les chercheurs : - Une première visite des chercheurs pour présenter leur métier, leurs parcours, leur thème de recherche et proposer éventuellement sur une problématique. - Une seconde rencontre où les élèves, accueillis par le laboratoire, peuvent, si les conditions le permettent, réaliser des manipulations. Entre chaque rencontre, les heures d’accompagnement personnalisé sont mises à profit pour une remédiation avec le professeur et un complément d’informations ou de préparation. - Durant la 3ème et dernière rencontre, les élèves présentent aux chercheurs un compte rendu de la visite en privilégiant les modes de communication scientifique. Possibilité selon les classes de réaliser la communication dans une langue étrangère (section européenne).
  Liens éventuels avec la Recherche
  Participation à la journée Innovation pour les professeurs stagiaires du 2nd degré le 25 avril 2014 à Toulouse,
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  • Questionnaire adressé aux élèves après le forum orientation et le partenariat • Questionnaire adressé aux professeurs et aux chercheurs après le partenariat suivi d’une réunion bilan en fin d’année • Etude statistique des vœux APB des TS depuis 2015
  Documents
 
Titre Visite du LPCNO
Condensé Vidéo réalisée par un groupe de TS présentant la visita au LPCNO, Laboratoire de Physique et Chime des Nano_Objets
URL https://www.youtube.com/watch?v=RY4qf0SHD4c
Type diaporama

Titre PECHA KUCHA - Journée académique de l'innovation
Condensé Pecha Kucha de présentation du projet " Susciter des vocations scientifiques " mené au lycée Saint-Sernin de Toulouse (31), capté le 17 mai 2017 lors de la journée académique de l'innovation
URL http://www.dailymotion.com/video/x5y50zz?collectionXid=x4kxwj
Type diaporama

Titre Synthèse du projet
Condensé Reportage réalisé à l'INSA ; bilan annuel avec évaluation
URL https://www.viaeduc.fr/publication/5838
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  • Questionnaire adressé aux élèves après le forum orientation et le partenariat • Questionnaire adressé aux professeurs et aux chercheurs après le partenariat suivi d’une réunion bilan en fin d’année • Etude statistique des vœux APB des TS depuis 2015
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : • Renforcer la pratique de la démarche scientifique, • Découvrir des aspects du métier de chercheur et la diversité des parcours de formation, • Communiquer à l’oral, utiliser des outils de communication adaptés et travailler en groupe, • Choisir une orientation de manière plus éclairée
  Sur les pratiques des enseignants : - Développement du travail interdisciplinaire au travers du thème proposé par les partenaires. - Fédération des enseignants autour d’un projet commun. - Elargissement et approfondissement des contenus disciplinaires. - Forte mobilisation des enseignants scientifiques et linguistiques du lycée notamment lors des conférences proposées en anglais ou en espagnol (séries OIB, sections européennes du lycée).
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Equipe scientifique plus soudée, impliquée et dynamique.
  Sur l'école / l'établissement : Visibilité accrue de l’importance et de la qualité de l’enseignement scientifique dans un lycée réputé pour ses formations littéraires.
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte