Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 277 fois
 

Continuité des apprentissages et cohérence des parcours par les classes multiâges dans une école classée en REP

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Joliot-Curie

21 RUE DE SAINT CLAUDE , 62440 HARNES
Site : .
Auteur : Guillaume Renaut
Mél : guillaume.renaut@ac-lille.fr
  Mise en place de parcours d’apprentissages redéfinis : basés sur l’individualisation et la différenciation dans des domaines sélectionnés en appui aux pratiques de classe quotidiennes : lecture-compréhension, numération et calcul au cycle3 et lecture, écriture et calcul au cycle 2. Groupes de besoins et évolutifs constitués pour chaque domaine avec des enfants.

  Plus-value de l'action
  Cette action permet de lutter contre le décrochage scolaire, tant elle s’adapte au niveau de chacun et permet à tous de progresser à son rythme. Amélioration des acquis dans les domaines d’apprentissages concernés. Les élèves construisent leurs savoirs et consolident leurs acquis selon leurs besoins.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Les élèves de cycle 3 : du CE2 au CM2. 58 élèves : 33 CM1 ; 25 CM2 Les élèves de cycle 2 : du CP au CE2. 93 élèves : 38 CP ; 27 CE1 ; 28 CE2
  A l'origine
  L’analyse des évaluations de l’année précédente en conseil de cycle fait apparaître des écarts significatifs entre les élèves d’un même niveau au regard des compétences du palier 1 et du palier 2 du socle commun. A cet objectif de travail une réponse a déjà été donnée mais n’impliquant que les enfants de l’ancien cycle 3. Il s’agit maintenant de l’élargir à tous les niveaux de l’école. Ce sont ces évaluations qui servent de diagnostic initial. Ce point d’appui est ensuite complété par des évaluations construites par les enseignants pour signifier les progrès des élèves. Comment adapter le mieux possible les enseignements aux besoins particuliers de chaque élève ? La stabilité de l’équipe enseignante permet d’engager efficacement cette expérimentation. Un très important travail de cycle et de concertation est nécessaire.
  Objectifs poursuivis
  Prendre en compte à la fois les capacités et attitudes des élèves et prendre en compte leurs besoins spécifiques. Lutter contre le décrochage scolaire. Améliorer le climat scolaire, en lien avec l’enquête EMS de 2013. Impliquer les parents dans le suivi scolaire et les apprentissages de leurs enfants. Développer des stratégies de compréhension pour rendre plus efficient les démarches de résolution.
  Description
  Recherche d’une individualisation et d’une différenciation des parcours d’apprentissage dans les champs d’action sélectionnés : lecture, écriture, numération et calcul. Dans un premier temps, les emplois du temps de toutes les classes ont été construits par l’équipe éducative (cf. semainier joint). Quatre groupes - un par enseignant - ont été constitués pour chacun des domaines. Ces groupes sont composés indifféremment d’élèves des trois niveaux (CE2, CM1 ou CM2), répartis selon leurs compétences, leurs besoins. Les groupes sont différents selon les domaines. Leur constitution est évolutive car revue après chaque trimestre au vue des progrès de chaque élève. Un enseignant est le référent et le coordonateur d’un domaine. Chaque enseignant intervient donc dans les quatre domaines et une rotation est prévue : il n’y pas d’enseignant « attitré » au groupe 1, 2, 3 ou 4. Ainsi, le maître A peut avoir le groupe 1 en lecture, le 2 en numération, le 3 en orthographe et le 4 en calcul. Il s’agit de ne pas associer systématiquement un enseignant à un niveau de compétence des élèves. Un classeur spécifique pour ce décloisonnement est mis en place pour tout le cycle 3 et un cahier passeport du cycle 2 permettant de valider les compétences travaillées. Une auto évaluation de l'élève est envisagée sous le contrôle de l'adulte présent dans l'atelier et / ou du maître référent.
  Modalité de mise en oeuvre
  De septembre à juin. Les ateliers sont au nombre de 3 par semaine. Au cycle 3 : A raison de 45 min pour chacun des domaines (lecture, calcul, numération). Au cycle 2 : En écriture / production écrite, à raison de 1H15 hebdomadaire (après la récréation). En ateliers jeux mathématiques, à raison de 1H30 hebdomadaire (avant la récréation).
  Trois ressources ou points d'appui
  -travail d'équipe efficient -investissement de toute l'équipe
  Difficultés rencontrées
  -organisation du semainier -la gestion lors de l'absence d'un enseignant
  Moyens mobilisés
  7 enseignants
  Partenariat et contenu du partenariat
  aucun
  Liens éventuels avec la Recherche
  aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Effets sur les élèves : - davantage d’échanges et d’aide entre les enfants, - développement de la motivation et de l’implication, - meilleure compréhension des notions, adaptation aux besoins. Effets sur les enseignants : - difficultés plus facilement ciblées et comprises, - la connaissance parfaite des compétences travaillées par chaque enseignant permet des réajustements dans la pratique "ordinaire", - adaptation des enseignements aux besoins des élèves dans les autres domaines enseignés.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Projet suivi par Monsieur LEFEVRE, IEN circonscription Bully les mines Enseignante chargée de mission pour le SEPIA, Mme CHARLET Emilie
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Cet enseignement par compétences vise une amélioration des résultats des enfants (réduction des écarts par rapport aux compétences du socle commun). Il limite aussi le risque de rapport de force entre petits et grands et privilégie la solidarité et l’entraide. C’est un levier supplémentaire aux équipes pour impliquer les élèves dans leurs apprentissages (motivation, autonomie, initiative…). Le dispositif permet de gérer et d’harmoniser plus facilement les cohortes et la répartition des enfants, une amélioration des performances scolaires par la mise en place d’un travail adapté aux besoins, aux capacités et aux rythmes d’apprentissage des enfants. Ce dispositif permet à certains d’acquérir des compétences plus tôt que prévu et, à d’autres de reprendre des notions non-maîtrisées.
  Sur les pratiques des enseignants : Concernant le travail des enseignants, il implique un travail d’équipe qui impose de trouver ou de mettre en place des réponses didactiques aux problèmes posés au-delà des ateliers. Meilleur travail en équipe. Mise en place d’un véritable travail de cycle Augmentation des échanges et optimisation des pratiques en classe. Mise en place d’activités innovantes dans les quatre domaines d’apprentissage choisis. Prise en compte des besoins des élèves en difficulté et en réussite scolaire.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Travail d’équipe d’harmonisation : pratiques, outils, emplois du temps… Amélioration de la coopération, développement d’un esprit de solidarité, optimisation des échanges (élèves/adultes ; élèves/élèves). Diminution des conflits et atténuation significative de l’abandon scolaire. Mise en place d’un dispositif semblable au cycle 2 en cours d’année. Action mobilisant les enseignants et les élèves
  Sur l'école / l'établissement : Amélioration de la communication avec les familles. Prise en compte de l’investissement de l’école dans la prise en charge et le suivi des élèves. Amélioration nette du climat de l’école et de son environnement. Diminution significative des conflits.
  Plus généralement, sur l'environnement Amélioration du climat des classes, de l’école et de son environnement proche. Augmentation de l’appétence scolaire chez les élèves les plus en difficulté. Baisse significative des incidents entre élèves relevés dans le cahier d’incidents depuis la mise en place du dispositif.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte