Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 467 fois

 

# Coopérer utilement avec les parents

 

A COMPLETER

3 RUE DU PETIT PUITS , 13200 ARLES
Site : http://www.arles.ien.13.ac-aix-marseille.fr/spip/
Auteur : Caroline Pradayrol
Mél : caroline.pradayrol@ac - aix - marseille.fr
  Dans le cadre de la réforme concernant les REP+ et la loi de refondation de l’école, les enseignants doivent coopérer utilement avec les parents et ouvrir les écoles à un partenariat collaboratif avec les familles. Cette action concerne l'ensemble des acteurs de la circonscription : l'équipe de circonscription qui impulse et encadre les projets, les équipes, qui les conçoivent et les mettent en oeuvre, les familles qui vont être sollicitées pour y prendre part, et enfin, les enfants qui en bénéficieront au sein de leurs classes respectives.

  Plus-value de l'action
  La formation a été très bien accueillie par les enseignants qui sont en demande d’autres formations notamment sur le travail en équipe. Le REP+ envisage de proposer des formations pour l’année prochaine sur le travail collectif dans les écoles.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Ensemble de la communauté éducative du REP+ Ampère, composé des écoles Langevin, Wallon, Alyscamps, Curie, Cantarelles, Bartavelles, Alyscamps mater et Jean Buon
  A l'origine
  Les enseignants ont des relations quotidiennes avec les parents et doivent animer des instances mais ils n’ont pas toujours les outils pour gérer et faire vivre ces relations.
  Objectifs poursuivis
  Présenter le cadre institutionnel et l’obligation d’ouvrir des espaces parents dans les écoles. Proposer des outils en terme de posture et de gestion de conflits. Proposer des exemples d’actions innovantes mises en place dans les écoles en éducation prioritaire. Accompagner les équipes dans la construction et la mise en oeuvre de projets visant à inclure les familles dans la réussite scolaire de chaque enfant.
  Description
  Il s'agit d'un réel projet de réseau autour de la coéducation. A partir d'une formation et d'une réflexion commune à tous les enseignants des cycles 1 et 2, des projets divers selon les écoles vont émerger et être mis en oeuvre, et bénificieront de l'appui de l'équipe de la circonscription : conseillers pédagogiques, coordonnatrice REP+, inspecteur.
  Modalité de mise en oeuvre
  2 journées de formation et de réflexion autour de la co-éducation ont été proposées à l'ensemble des enseignants des cycle 1 et 2 du réseau. Ces journées étaient animées par l'équipe de circonscription et l'association arlésienne " petit à petit, coopérer pour mieux vivre ensemble ". Jour 1 : la posture * constitution du groupe en explorant leurs besoins sur la thématique " coopérer utilement avec les parents " * à travers des exercices en petits groupes, on part de l'état de leurs relations avec les parents dans leurs pratiques au quotidien (difficultés, craintes, reproches, succès...) * cet état des lieux est complété par des apports théoriques et réflexifs sur la coopération (ce qui fait obstacle à la coopération et ce qui * puis à travers des jeux de rôle on travaille sur la relation aux parents : l'accueil, l'écoute, la réception empathique, la gestion des conflits..., sur leur posture relationnelle vis-à-vis des parents, avec des compléments théoriques également. Jour 2 : les projets concrets * travail sur des projets à mettre en place dans l'école en lien avec les parents : différents projets leur ont été exposés et décortiqués (quoi, comment, avec quel soutien, quels partenariats, etc...) * puis travail en sous-groupe par école pour réfléchir ensemble à un projet à mettre en place concrètement au sein de leur établissement. * Retour en grand groupe et partage sur ces différents projets.
  Trois ressources ou points d'appui
  Formation qui propose de partir des besoins et du vécu des enseignants dans leur quotidien. Impulsion " implicante " donnée par l'équipe de circonscription : l’enseignant est acteur d’une recherche et d’une analyse de ses pratiques.
  Difficultés rencontrées
  -
  Moyens mobilisés
  La formation inaugurale du projet a bénéficié d'un budget spécifique éducation prioritaire/Cardie.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Association " Petit à Petit - coopérer pour mieux vivre ensemble " basée en Arles.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Nombre de projets mis en place dans le REP+ et conséquences sur le climat scolaire et la relation parents écoles . Des questionnaires seront envoyés dans les écoles avant la fin de l’année scolaire afin d’évaluer la formation .
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Des questionnaires seront envoyés dans les écoles avant la fin de l’année scolaire afin d’évaluer la formation . Suivi des projets mis en place dans les écoles par la coordonnatrice du réseau.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : En attente des premiers résultats.
  Sur les pratiques des enseignants : En attente des premiers résultats.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : En attente des premiers résultats.
  Sur l'école / l'établissement : En attente des premiers résultats.
  Plus généralement, sur l'environnement En attente des premiers résultats.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte