Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 566 fois

 

Favoriser les apprentissages par l’enseignement modulaire et les TICE en lycée professionnel (Sélection nationale JNI 2015)

(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel de l'Arrouza

28 BOULEVARD ROGER CAZENAVE , 65107 LOURDES CEDEX
Site : http://arrouza.entmip.fr/
Auteur : Thomas Ollivier
Mél : thomas.ollivier@ac-toulouse.fr
  Comment gérer l’hétérogénéité des élèves entrant en lycée professionnel ? Comment tenir compte du parcours de chacun et favoriser leur autonomie ? Et si c’était les élèves qui avaient la réponse ? En découpant le programme en différents modules indépendants et en laissant les élèves composer leur propre progression, ils changent assez radicalement de posture et deviennent rapidement actifs. Si on ajoute à cette reconstruction l’aide précieuse des TICE qui permettent de télécharger les cours sous la forme de podcasts, ou de réviser grâce à des jeux interactifs, c’est toute la question de l’individualisation de l’enseignement qui est en jeu…

  Plus-value de l'action
  Le témoignage d’une élève de CAP qui parle de confiance retrouvée : envers les enseignants mais aussi en elle-même précise-t-elle. L’initiative d’une autre élève de CAP qui de son propre chef a décidé de tourner une vidéo lors d’une sortie pédagogique : elle a monté un clip qui reprend les points clés de la sortie tout en respectant les règles de droit à l’image et en adoptant une mise en scène très personnalisée.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  25 élèves, une seconde de baccalauréat professionnel commerce, une première année de CAP ECMS et une classe de terminale CAP SBC
  A l'origine
  Qu’il s’agisse de classes de seconde professionnelle ou de première année de CAP, les élèves qui entrent au lycée professionnel présentent des profils de plus en plus hétérogènes tant au niveau cognitif qu’au niveau de leur comportement (motivation, investissement personnel, attitude, décrochage…) De surcroît, peu d’entre eux sont autonomes et beaucoup d’élèves témoignent de leur difficulté à retenir les idées forces et à mémoriser les cours. Il devient alors difficile de faire classe de manière efficace.
  Objectifs poursuivis
  Le premier objectif, en même temps qu’il est une condition nécessaire à l’enseignement modulaire, est l’autonomisation des élèves. En effet, si un élève est autonome sur une tâche, ou s’il est en mesure d’accompagner un camarade, l’enseignant peut alors suivre un autre élève en difficulté sur une autre tâche et lui accorder toute l’attention qu’il nécessite. L’autonomie est vecteur de progrès. Le deuxième objectif poursuivi est de rendre l’élève acteur de sa formation. Loin de n’être qu’un paradigme abstrait, il s’agit à mon sens d’un réel facteur clé de succès. En effet, permettre à l’élève de choisir par quelle notion il veut commencer, quand il veut être évalué ou l’activité qu’il va réaliser ensuite sont autant d’éléments qui permettent de passer de la posture de l’élève passif à celle d’apprenant actif. Enfin, le troisième objectif, qui tient une place centrale, c'est bien l’acquisition des compétences et la mémorisation des savoirs pour un réinvestissement ultérieur. Pour faciliter l’acquisition des compétences, il faut veiller à créer du sens et à tenir compte du niveau des élèves. Concrètement, pour une même classe et pour les mêmes compétences visées, les élèves n’auront peut-être pas les mêmes supports de cours. Pour faciliter la mémorisation des savoirs, les élèves ont à leur disposition des supports qui utilisent la mémoire visuelle (fiche de synthèse, schéma) et la mémoire auditive (podcast téléchargeable).
  Description
  Comment gérer l’hétérogénéité des élèves entrant en lycée professionnel ? Comment tenir compte du parcours de chacun et favoriser leur autonomie ? Et si c’était les élèves qui avaient la réponse ? Les élèves travaillent en groupes : la composition du groupe est figée sur une période donnée. Elle tient compte des affinités mais aussi des besoins constatés des élèves. Le programme est découpé en plusieurs modules indépendants comprenant des objectifs disciplinaires et non disciplinaires. Chaque module comprend plusieurs thèmes à suivre dans l’ordre proposé pour garder une cohérence. Tous les groupes commencent par le premier module, il sert de socle commun. Chaque groupe d’élèves choisit ensuite le module par lequel il veut poursuivre et décide quand il est prêt pour l’évaluation. L’évaluation est individuelle. Selon la classe et le niveau d’autonomie on peut choisir de commencer par « dé-structurer » une séance. Cette dernière prend alors la forme d’ateliers tournants et chaque groupe d’élèves passe d’une activité à l’autre selon son choix mais après validation par l’enseignant. Chaque activité peut s’appuyer sur des documents de nature différente : vidéo sur Internet, site web, document papier… Pour gérer l’hétérogénéité et satisfaire les plus rapides, je mets en ligne des exercices interactifs (quizz, mots croisés) dont les élèves apprécient le côté ludique. Chaque exercice donnant automatiquement un score à la fin il permet aussi l’auto évaluation des élèves. Enfin, un blog permet aux élèves de retrouver la leçon sous forme de synthèse papier à imprimer ou de podcast à télécharger (sur leur mp3 ou leur téléphone) mais aussi divers documents tels que des vidéos ou des documents d’examen.
  Modalité de mise en oeuvre
  c.f. Description
  Trois ressources ou points d'appui
  Depuis la présentation de l’idée du projet, jusque sa réalisation et tout au long des différentes expérimentations menées, nous avons bénéficié du soutien de notre direction. Qu’il s’agisse d’heures de concertation, de modification de planning des salles ou de conseils divers, notre direction a toujours montré un œil bienveillant sur notre projet et a facilité sa réalisation.
  Difficultés rencontrées
  1. Ajuster la posture du professeur au nouveau cadre pédagogique : L’erreur que nous avions tendance à commettre est celle de ne pas suffisamment responsabiliser les élèves, de ne pas savoir leur accorder plus de latitude. Il faut accepter qu’entre deux activités le groupe « papillonne » et parle d’autre chose que du cours. Nous devons juste veiller à la remise au travail si elle tarde trop. De la même façon, il faut avoir conscience que des élèves quand ils travaillent en groupes font plus de bruit que lors d’un cours frontal mené ex-cathedra. Le bruit du travail est un bruit positif tant qu’il n’empêche personne de se concentrer. 2. Accepter les contraintes organisationnelles liées à des problématiques interpersonnelles élèves : Nous avions oublié que les relations entre adolescents étaient moins stables que celle des adultes, et nous les avons crû plus autonomes qu’ils ne sont. En effet, le fait de travailler avec des copains permet de motiver les élèves… mais à cet âge la relation d’amitié est parfois fluctuante et a mis en péril notre organisation. Il faut donc savoir attendre et faire des essais. C’est notamment pour cela que nous avons mis en place un premier module commun à tous les groupes. 3. Anticiper les réticences : En ce qui concerne les podcasts, les élèves ont émis des réticences à avoir dans leur lecteur mp3 la voix de leur professeur. Pour le moment une élève s’est portée volontaire pour la lecture de la synthèse et son enregistrement, mais il faudrait réussir à le généraliser à tous les élèves
  Moyens mobilisés
  Moyens humains : Aucun moyen horaire supplémentaire : le projet est conduit dans les horaires d’enseignement dédiés à la classe Moyens matériels : Ordinateurs à disposition ; BYOD (utilisation par les élèves de leurs écouteurs personnels ou de leur propre lecteur MP3)
  Partenariat et contenu du partenariat
  N.C.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Philippe Perrenoud - Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation Université de Genève : Vers l’individualisation du curriculum et des parcours de formation ; Individualisation des parcours et différenciation des prises en charge Philippe Merieu – Faculté Lumière – Lyon 2 - 13 pistes pour des pratiques d’excellence
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre VIDEO de présentation du projet
Condensé Captation réalisée par Canopé dans la classe de Monsieur Thomas OLlIVIER
URL https://www.youtube.com/watch?v=4RT1rc6N3jE&list=PL1tu1UO10ih732Wi82ciNZdGbKilzQ3OG&index=30
Type diaporama

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Nous ne sommes qu’aux balbutiements de cette expérimentation qui tente de répondre à des situations vécues en classe. Ainsi, les modalités d’application de notre expérience d’enseignement modulaire évolueront au fur et à mesure des situations que nous rencontrerons. Cependant, nous pouvons au bout de quelques mois constater la différence de comportement des élèves au sein de la classe pendant les séances : les élèves savent ce qu’ils doivent faire et le font à leur rythme, ils sont donc acteurs et plus autonomes. Ce constat nous conforte dans notre démarche. L’évaluation, au terme de cette première année d’expérimentation, s’adossera à la définition d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs : indicateurs de climat scolaire ; évolution du taux de sanctions et du taux de décrochage ; acquisition du palier 3 du socle commun de compétences pour les élèves qui ne l’ont pas validé ; taux de réussite aux examens ; ambition scolaire ; évaluation des compétences en PFMP
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les objectifs de formation sont définis à partir du Socle Commun de Compétences, de connaissance et de culture du palier 3 (pour les élèves qui ne les auraient pas atteints à l’entrée en formation) et des compétences professionnelles des référentiels des diplômes concernés : l’approche individualisée autorise un « rattrapage » sans anxiété et multiplie les situations de réussite. Les élèves sont beaucoup plus autonomes et actifs en cours : ils travaillent. Les synthèses construites en commun sont plus facilement assimilées et restituées par les élèves, du moins pour les grandes idées. Les élèves témoignent : ils se sentent valorisés par cette façon de faire : il y a moins de tensions entre eux et le professeur. Nous notons enfin un certain enthousiasme de la part des élèves sur certaines activités créatives réalisées en autonomie. (Diaporama, capsules vidéo…)
  Sur les pratiques des enseignants : L’autonomisation des élèves permet au professeur de dégager du temps : il peut ainsi faire plus de re-médiation et plus facilement gérer l’hétérogénéité de ses élèves. De plus il est à noter que cette organisation facilite aussi la gestion de classe puisqu’elle permet de scinder le groupe classe en différents sous groupes plus facilement contrôlables. L’atmosphère peut s’en trouve nettement allégée… La phase de préparation de ce projet et son opérationnalisation nous a conduits à nous documenter, à échanger et à porter un regard réflexif plus aiguisé sur nos pratiques professionnelles. Les démarches engagées s’inscrivent dans un mouvement de fond pour renouveler nos approches pédagogiques et didactiques.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le porteur de projet est désormais repéré pour intervenir en qualité de formateur dans le cadre de la formation continue (PAF - Plan académique de formation et Fil – formations d’initiative locale)
  Sur l'école / l'établissement : Notre projet a impulsé une démarche collective de réflexions pédagogiques et de mutualisation des pratiques
  Plus généralement, sur l'environnement Cette expérimentation est diffusée et valorisée à des fins de mutualisation sur le site internet académique de la filière.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte