Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 338 fois

 

Mon avenir, Mon métier 2016 D

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Marie-Amélie LEYDET

BOURG CONDORDIA LA SUCRERIE , 97150 ST MARTIN
Site : http://www.ac-guadeloupe.fr/
Auteur : Mirna IRCA
Mél : Mirna.Irca@ac-guadeloupe.fr
  Une fois par semaine les élèves rencontrent un professionnel qui leur présente son métier et répond à leurs questions. A l’issue de l’échange, les élèves renseignent la fiche métier (outil élaboré par l’enseignant) à partir des notes prises. Toutes ces fiches sont conservées pour constituer un livret des métiers. Cette action permet aux élèves de prendre conscience de l’enjeu de travailler toutes les disciplines et de leur offrir un panel des métiers présents sur le territoire, Les élèves par le biais d’échanges avec des acteurs de la société prennent conscience de la nécessité d’être scolarisés tout en améliorant les compétences requises par le socle commun.

  Plus-value de l'action
  Ce projet qui vise en grande partie à vaincre le décrochage scolaire pourrait être mutualisé à l’ensemble des élèves de CM2 de l’école voire de la circonscription. Dans le cadre de la refondation de l’école où la 6ème est intégrée au cycle 3, une collaboration avec la conseillère d’orientation gagnerait à être instaurée afin de permettre un meilleur suivi des élèves une fois arrivés au collège.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  45 élèves de CM2 (2 classes)
  A l'origine
  Les élèves de CM2 s’apprêtent à arriver au collège et en ressortent souvent sans objectifs professionnels. Or, vu le grand nombre de jeunes chômeurs à Saint-Martin, il est urgent de les mobiliser au plus tôt.
  Objectifs poursuivis
   Du point de vue de l’enseignant : 1. prévenir le décrochage scolaire 2. faire réussir tous les élèves 3. Développer des compétences en maîtrise de la langue et en EMC 4.  Du point de vue de l’élève : Maîtrise de la langue 1. Participer aux échanges de manière constructive : rester dans le sujet, situer son propos par rapport aux autres, apporter des arguments, mobiliser des connaissances, respecter les règles habituelles de la communication 2. Dans les diverses activités scolaires, prendre des notes utiles au travail scolaire. 3. Rédiger différents types de textes d’au moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation Enseignement moral et civique 1. Manifester le respect des autres dans son langage et son attitude. 2. S'engager dans la réalisation d'un projet collectif
  Description
  En début d’année scolaire, les élèves sont invités à noter sur une petite fiche, le métier qu’ils désirent faire plus tard. L’enseignante établit à partir de ces données sa liste « métiers » qui est complétée afin qu’un métier leur soit présenté, par un professionnel, une fois par semaine pendant l’année scolaire. Les interventions commencent au début de la deuxième période (novembre) et s’achèvent à la fin du mois de mai. Elles se passent chaque vendredi de 14h à 15h (en fonction tout de même des disponibilités de chacun). Le professionnel est accueilli par 2 classes de CM2 qui ne sont pas informées en amont du métier qui leur sera présenté.
  Modalité de mise en oeuvre
  1- Les élèves disposent d’une fiche métier à renseigner qui a été élaborée par l’enseignante. 2- Le professionnel présente son métier 3- Echange avec les élèves qui posent des questions guidées ou pas par les différentes rubriques de la fiche métier à renseigner (études, matières importantes, durée des études, diplômes nécessaires, avantages, inconvénients...) 4- Individuellement, les élèves doivent « noter » de 0 à 10 ce métier et justifier leur note. (0 : je n’aime pas du tout / 10 : je veux faire ce métier plus tard). 5- A la fin de chaque intervention un élève se désigne et remercie (au nom des deux classes) le professionnel pour sa disponibilité. 6- A la fin de l’année scolaire, constitution de leur livret des métiers à partir des fiches métiers complétées au cours de l’année.
  Trois ressources ou points d'appui
  - L’adhésion des professionnels au projet - La motivation des élèves - L’intérêt grandissant des autres collègues pour ce projet, leurs conseils - Le soutien des parents
  Difficultés rencontrées
  Trouver un créneau ‘stable’ dans l’emploi du temps afin de réaliser les interventions des professionnels -Trouver des intervenants qui emploient un vocabulaire adapté aux enfants -Eviter que les élèves restent collés à la fiche métier, qu’ils aillent au-delà de ces informations, qu’ils soient curieux.
  Moyens mobilisés
  Humains : - des professionnels. - les parents d’élèves.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Les parents : proposent des professionnels et sont également sollicités en tant que tel.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Site eduscol « Lutte contre le décrochage scolaire » : http://eduscol.education.fr/pid23269/remediation-du-decrochage-scolaire.html Rapport IGEN - n° 2013-059 Juin 2013
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  En cours d’année Pour les élèves : Maîtrise de la langue : En lien avec : Objectif 1 Durant chaque séance, une fiche d’évaluation de l’oral est complétée par l’enseignant. Les progrès sont vérifiés au cours de l’année. Au moins dix-huit élèves s’expriment correctement (trois-quarts de la classe). Objectif 2 Au cours de l’année scolaire, la qualité des fiches métiers remplies est meilleure, tous les items (10) sont renseignés arrivés en fin d’année scolaire. Objectif 3 -En fin de période et au cours de l’année scolaire, 18 élèves au moins savent s’exprimer autour des différents métiers (avantages, inconvénients, qualités…). -En fin d’année, les trois-quarts des élèves au moins (dix-huit) sont plus à l’aise dans les écrits argumentatifs, et peuvent plus aisément faire des portraits moraux. Parmi les élèves les plus en difficulté de rédaction tous augmentent leurs résultats de 2 points au moins. Enseignement moral et civique : En lien avec : Objectifs 1 et 2 -En cours d’année, les élèves s’investissent progressivement dans le projet pour arriver à une implication de la totalité de la classe en fin d’année scolaire. En fin d’année le nombre d’élèves sachant s’exprimer et adapter son discours est au moins équivalent aux trois quarts de l’effectif total. Concernant la qualité des échanges entre les élèves, elle est en augmentation par rapport aux premiers jours de classe. Pour les enseignants : Le nombre d’élèves qui était décrocheur passe de 7 à 3 élèves maximum (réduit de moitié au moins). Le nombre d’élèves qui manquaient d’assurance est réduit de moitié. La qualité du comportement entre les élèves est en amélioration. Le nombre d’élèves violents (cinq) est réduit à zéro en fin d’année.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  En cours d’année Pour les élèves : Maîtrise de la langue : En lien avec : Objectif 1 Durant chaque séance, une fiche d’évaluation de l’oral est complétée par l’enseignant. Les progrès sont vérifiés au cours de l’année. Au moins dix-huit élèves s’expriment correctement (trois-quarts de la classe). Objectif 2 Au cours de l’année scolaire, la qualité des fiches métiers remplies est meilleure, tous les items (10) sont renseignés arrivés en fin d’année scolaire. Objectif 3 -En fin de période et au cours de l’année scolaire, 18 élèves au moins savent s’exprimer autour des différents métiers (avantages, inconvénients, qualités…). -En fin d’année, les trois-quarts des élèves au moins (dix-huit) sont plus à l’aise dans les écrits argumentatifs, et peuvent plus aisément faire des portraits moraux. Parmi les élèves les plus en difficulté de rédaction tous augmentent leurs résultats de 2 points au moins. Enseignement moral et civique : En lien avec : Objectifs 1 et 2 -En cours d’année, les élèves s’investissent progressivement dans le projet pour arriver à une implication de la totalité de la classe en fin d’année scolaire. En fin d’année le nombre d’élèves sachant s’exprimer et adapter son discours est au moins équivalent aux trois quarts de l’effectif total. Concernant la qualité des échanges entre les élèves, elle est en augmentation par rapport aux premiers jours de classe. Pour les enseignants : Le nombre d’élèves qui était décrocheur passe de 7 à 3 élèves maximum (réduit de moitié au moins). Le nombre d’élèves qui manquaient d’assurance est réduit de moitié. La qualité du comportement entre les élèves est en amélioration. Le nombre d’élèves violents (cinq) est réduit à zéro en fin d’année.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : -Une plus grande aisance à l’oral -Une plus grande assurance -Une facilité dans la prise de notes grandissante au fil des entretiens -Un intérêt grandissant pour le monde du travail -Une culture générale élargie -Une meilleure écoute de l’autre -Une remise en question de leur personne (qualités, défauts)
  Sur les pratiques des enseignants : Mutualisation et travail en équipe
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Ce projet amène une dynamique au sein de l’établissement. Les autres collègues de classe de CM2 souhaitent y adhérer l’an prochain. Les échanges fructueux au terme des interventions avec les professionnels démontrent l’utilité de ce projet.
  Sur l'école / l'établissement : Les élèves ont des sujets de discussion variés, ils échangent sur d’autres thèmes On remarque au fil du temps une autonomie grandissante. On apprend progressivement à respecter l’autre (les tours de parole, l’écoute).
  Plus généralement, sur l'environnement Les parents encouragent les élèves dans leur quête de savoir sur le métier choisi, ils soutiennent l’enseignant dans les interventions, ils se proposent afin d’expliquer leur métier. Les professionnels du quartier sont invités à intervenir.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte