Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 327 fois
 

"sa en vlé sé travay" ou "un métier demain , je le veux!!!" 2016 C

(Expérimentation terminée)
 

Lycée professionnel Bertène Juminer - Lycée des métiers de l'habitat et des services associés

, 97129 LAMENTIN
Site : carolecardonnet@orange.fr
Auteur : CARDONNET Carole
Mél : carolecardonnet@orange.fr
  Comment redonner confiance en l’emploi à des jeunes dans un département Français dont le taux de chômage est 2,5 fois plus élevé qu’en métropole ? Il suffirait d’avoir des compétences professionnelles solides, ou de créer son propre emploi, me direz- vous ? Oui, mais cela ne suffit pas ; quels obstacles faut-il encore combattre ? - Le manque de confiance en soi - La méconnaissance des techniques de recherche d’emploi et des structures d’accompagnement des jeunes - La discrimination à l’embauche (couleur, âge, sexe) - Le déficit d’emploi. Tel est le défi du projet pluridisciplinaire intitulé « sa an vlé , sé travay ! , ou l’insertion dans le monde du travail par l’acquisition de compétences diverses et par la persévérance .

  Plus-value de l'action
  -L’efficacité de la formation par les pairs. L'aide des pairs contribue au climat d'attention et de respect dont ont besoin les personnels pour faire passer des messages forts. Elle permet aux jeunes lycéens de se sentir capables, compris et responsables. Elle leur donne une information active qui leur sera utile dans leur vie présente et future. Elle rehausse l'estime de soi, rend possible l’inaccessible, et favorise l'épanouissement personnel et scolaire. L'aide des pairs est également un bon moyen de démontrer la valeur du service à autrui, d’appuyer la notion de conscience d’unité Guadeloupéenne.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1TCI et 1TEB –AA( séances par groupe de 12 élèves )
  A l'origine
   Les jeunes issus de bac professionnel ne sont pas suffisamment préparés à affronter le monde du travail et rencontrent certaines difficultés, notamment lors de leur recherche de stage : appels téléphoniques sans préparation, présentation hésitante, connaissance superficielle de leurs compétences professionnelles.  Mis à part la conjoncture économique locale difficile, la méconnaissance des structures d’accompagnement et la difficulté à démontrer leurs points forts représentent un frein à leur insertion professionnelle. Le projet pluridisciplinaire suivant constitue une stratégie pédagogique pour palier à cette problématique.  Les thèmes de la recherche d’emploi et de l’embauche font parties de l’axe 2 du programme d’éco-gestion intitulé : L’INSERTION DANS L’ORGANISATION. Ils représentent des séances de 3h / classe entière, ce qui rend difficile les situations d’apprentissages concrètes (rencontre avec des professionnels, jeux de rôle…)  La réforme de la voie professionnelle a substituée la VSP à la PSE, qui ne permet plus de traiter de la recherche d’emploi en BAC PRO.
  Objectifs poursuivis
  •Objectifs poursuivis* : favoriser l’insertion professionnelle des jeunes sortants d’un cursus professionnel au lycée professionnel BERTEME JUMINER du Lamentin au niveau local ou international et assurer ainsi, une meilleure transition entre le système éducatif et l’emploi. •OBJECTIFS SPECIFIQUES :  Construire ou consolider le projet professionnel, par des échanges avec des professionnels Connaître le monde de l’entreprise Travailler sur l’image de soi Favoriser la communication Acquérir une méthodologie de travail Permettre aux élèves de s’identifier à des jeunes salariés Guadeloupéens du même secteur professionnel résidants en Guadeloupe ou ailleurs (parcours réussite) par le biais d’échanges SKYPE cadrés. Découvrir des parcours d’insertion différents Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes au niveau local, ou ailleurs (France hexagonal, Europe, Canada…) Prendre conscience des valeurs du travail et de la détermination
  Description
  1.Les outils ou méthodes pour optimiser la recherche d'emploi.Identifier le problème et ses composantes. 2.Qui suis-je? (qualités- défauts …) Identifier leurs qualités- leurs défauts leurs points forts, leurs points faibles. 3.Les compétences professionnelles spécifiques à la spécialité.Lister leurs compétences professionnelles. 4.Les expériences professionnelles. Identifier et classer leurs expériences professionnelles. 5.Les structures d’aide à la recherche d’emploi. Identifier les structures d’aides à la recherche d’emploi. 6.Les offres d’emploi. Rechercher des offres d’emploi adaptées à leur profil. Etudier le marché du travail local, national, international de leur secteur professionnel 7.Le curriculum vitae. Rédiger et mettre en forme leur curriculum vitae. Adapter leur messagerie vocale, créer une adresse e-mail adaptée. 8.La lettre de motivation.Rédiger une lettre de motivation (candidature spontanée- candidature à une offre). 9La fiche de suivi de la recherche de stage. Compléter la fiche de suivi. 10.Relance téléphonique.Réaliser une relance téléphonique après une candidature à un emploi. 11.L’entretien d’embauche : repérage des lieux, préparation matérielle, tenue vestimentaire, coiffure. Se préparer à un entretien d’embauche. 12. Déroulement de l’entretien. Réussir un entretien d’embauche. 13.La relance téléphonique.Réaliser un appel téléphonique après un entretien d’embauche. 14. Parcours d’insertion et de réussite Echanger avec des jeunes Guadeloupéens sur leur parcours scolaire et professionnel 15Le guide du parfait salarié.Bien s’intégrer dans l’entreprise.
  Modalité de mise en oeuvre
  • STRATEGIES PEDAGOGIQUES : -Utilisation du créneau horaire d’EGLS équivalent à 1h/GROUPE/SEMAINE -Utilisation continuelle des TICE former les élèves à maîtriser ces outils numériques préparer le futur citoyen à vivre dans une société dont l’environnement technologique évolue constamment. -Rencontre directe ou SKYPE avec des jeunes professionnels afin de permettre aux lycéens de : s’identifier à des jeunes antillais insérés dans le monde du travail ; de découvrir des parcours d’insertion différents, (difficultés rencontrées, solutions) de prendre conscience des valeurs du travail et de la détermination -Sorties pédagogiques, dans le but de permettre aux jeunes de repérer les structures d’accueil et d’accompagnement en recherche d’emploi dans l’optique de déplacement individuels ultérieurs de rencontrer des professionnels directement sur leurs lieux de travail, -Simulations d’entretien d’embauche filmée dans les conditions suivantes : Convocations individuelles à une heure précise. Salle d’attente, secrétariat d’accueil des candidats Situation : candidature à une offre d’emploi d’assistant architecte ou de chaudronnier métallier dans leur dernière entreprise d’accueil (PFE) Jury : un professionnel du secteur, un enseignant d’enseignement général et un enseignant d’enseignement professionnel. Grille d’évaluation [CV (fond et forme), lettre de motivation, évaluation per et post entretien, remarques générales] Exploitation pédagogiques des vidéos et des grilles d’évaluation : séance de projection et d’analyse des vidéos individuelles. Auto évaluation, commentaires élèves et enseignants, propositions d’amélioration, remise du fichier vidéo et de la grille d’évaluation à chaque élève.
  Trois ressources ou points d'appui
  --
  Difficultés rencontrées
  •Difficulté pour obtenir l’adhésion des parents à la participation des jeunes aux ateliers proposés par la cité des métiers et au salon régional de l’étudiant hors temps scolaire •Difficulté de compatibilité du créneau horaire d’accueil des élèves et du créneau de disponibilité des intervenants sur place et à distance. •Les 28h de séances n’ont pas permis l’intervention d’une coach en image (conseils coiffure, évaluation de la garde-robe de l’entretien d’embauche…)
  Moyens mobilisés
  Moyens humains Internes - PLP d’enseignements général et professionnel - Equipe CDI - Enseignants - COP - Vie scolaire - Assistante sociale Externes - Personnel de la mission locale, salariés - jeunes entrepreneurs - artisans- Moyens matériels Poste informatique, imprimante, caméscope, vidéoprojecteur, compte Skype, enveloppes, Moyens financiers Frais d’envoi des candidatures, frais de déplacement (activités à la mission locale), frais d’accueil des intervenants extérieurs (collation + repas)
  Partenariat et contenu du partenariat
  Mission locale des Abymes Accueil des élèves à la mission locale des Abymes et animation de 3 ateliers -atelier : présentation de la mission locale, du CIVIS et des formations professionnelles -atelier : information sur les métiers -atelier : information sur l’emploi ENTREPRISE DE CONSTRUCTION AUREL ACINA Intervention en milieu scolaire du chef d’entreprise de la société de construction AUREL ACINA (Goyave) âgé de 23 ans sur les points suivants : Parcours scolaire et diplôme Parcours professionnel Motivations et acharnement pour la réussite Etre patron d’une entreprise de construction à 23 ans Compétences professionnelles solides et employabilité Emploi du temps d’un chef d’entreprise Marché du BTP. Dessinateur –architecte DETSID , Camp Dugommier BAIE-MAHAULT Jury professionnel dans le cadre de simulations d’entretiens d’embauche de 8 minutes par élèves avec une grille d’évaluation de l’entretien, du CV et de la lettre de motivation Jeune Guadeloupéen de 32 ans consultant en administration systèmes (expert système unix / Linux) Entreprise CGI, Montréal QC CANADA (CGI Conseil en Gestion informatique, + de 70000 salariés)Echange Shype d’1 H sur : Parcours scolaire et diplôme Parcours professionnel Difficultés d’insertion par le logement et le travail  Patronat Guadeloupéen, Français et Canadien, mentalités et exigences  Motivations et acharnement pour la réussite Canada et critères de sélection Les métiers du BTP au Canada Les loisirs Le jeune nous avait permis de communiquer avec lui sur son lieu de travail. Les élèves ont ainsi pu voir son cadre professionnel et sa tenue professionnelle (chemise+ cravate + veste). Cet échange a été d’autant plus enrichissant pour les élèves car le jeune choisi : est quelqu’un qui a un parcours atypique (autodidacte dans son métier), était un élève moyen de lycée dont seules la motivation et les compétences lui ont permis d’accéder à des postes de haut niveau, est auteur compositeur interprète hip hop (ILLMINO) ce qui rend compatible l’esprit jeune dans le cadre d’une passion et d’un loisir et la rigueur dans un cadre professionnel.
  Liens éventuels avec la Recherche
  ---
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  investissement des élèves, participation globale, respect de délais de remise de travaux, assiduité Nombre de candidatures effectuées par chacun Nombre de déplacements Nombre d’élèves ayant obtenu une embauche
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  DEGRE D’IMPLICATION DES ELEVES DANS LE PROJET : investissement, participation globale, respect de délais de remise de travaux, assiduité… ÉVALUATION DES DÉMARCHES EFFECTUÉES  Nombre de candidatures effectuées par chacun (courriers, appels téléphoniques, déplacements)  Nombre de déplacements spontanés (auprès d’employeurs, de structures d’aide à la recherche d’emploi) ÉVALUATION DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES ÉLÈVES MAJEURS À COURT – MOYEN OU LONG TERME.  Nombre d’élèves ayant obtenu une embauche. (dans les 3 mois, les 6 mois, au bout d’un an)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : meilleure connaissance de leur métier, et des organismes d’accompagnement des jeunes en matière de recherche d’emploi -Savoirs être : Implication dans la vie du LP (médiateurs élèves- CVL- relais inter-entreprises, conseil d’administration, ateliers de la pause méridienne). Implication associative, club sportif divers. -Savoirs faire : connaissance des techniques de recherche d’emploi, obtention d’un terrain de stage plus rapide.
  Sur les pratiques des enseignants : -développement du travail d’équipe -développement du travail partenarial
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Création d’un réseau de jeunes salariés antillais professionnels du Bâtiment conscients qu’ils peuvent par leur parcours réussite représenter des modèles pour les jeunes guadeloupéens en mal de repères et volontaires pour être des « grands frères » porteurs de messages d’encouragement fort.
  Sur l'école / l'établissement : -Diminution de l’absentéisme des élèves dans les classes concernées en enseignement général et en EGLS -Apaisement des relations professeurs-élèves
  Plus généralement, sur l'environnement -Meilleure image de l’établissement dans son environnement. -Fédération des entrepreneurs de Guadeloupe autour d’un projet d’accompagnement d’élèves en situation de décrochage scolaire. -Modification du regard des Guadeloupéens jeunes ou moins jeunes sur les lycéens du lycée professionnel du Lamentin.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte