Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1449 fois

 

BAMBUCK un collège précurseur ? 2016 A

(Expérimentation terminée)
 

Collège Edmond Bambuck

, 97190 LE GOSIER
Site : www.clg-bambuck.fr
Auteur : Chantal N’GORE
Mél : ce.9710039r@ac-guadeloupe.fr
  Au sein d’un établissement réputé difficile, une équipe d’encadrement et d’enseignants se donne les moyens d’assurer la réussite éducative pour chacun, de développer les ambitions et d’accéder aux excellences. Elle cherche pour se faire à inscrire l’établissement dans son territoire et à améliorer le vivre et le travailler ensemble. Pour y parvenir, les membres de l’équipe s’adonnent à une pédagogie différenciée appuyée sur des projets transversaux qui permettent la valorisation et l’épanouissement de tous les élèves mais aussi développent le sentiment d’appartenir à une communauté.

  Plus-value de l'action
  EPI c’est possible en s’appuyant sur les expériences de la pédagogie de projet à condition de s’appuyer sur un travail d’équipe croisant les disciplines.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1213 élèves de tous les niveaux.
  A l'origine
  A l’arrivée de la nouvelle équipe de direction en 2009, les prévisions d’effectif faisaient apparaître une déperdition d’une soixantaine d’élèves partis vers des établissements privés. Cette défection peut s’expliquer par la conjonction de plusieurs facteurs : - un climat scolaire non propice aux apprentissages (plus de 70 exclusions pour faits de violence ou incivilités au seuil du premier trimestre ) - Un faible pourcentage de réussite au DNB - Hormis les actions ponctuelles de « Lire aux éclats » et « Science en fête », le travail des enseignants était cloisonné et assez solitaire.
  Objectifs poursuivis
  1. Mobiliser, fédérer les équipes pédagogiques et éducatives autour d’objectifs communs permettant la réussite de tous les élèves avec comme finalité, limiter la « fuite » des élèves et maintenir la diversité sociale au sein de l’établissement. 2. Travailler par projets : pédagogie de projet (classes à projets) afin d’impacter les pratiques pédagogiques . 3. Impulser et faciliter le travail en équipe pour accroître la transversalité en accompagnant les enseignants dans l’aspect logistique. 4. Améliorer le climat scolaire en favorisant le « vivre ensemble » (fusion des classes de SEGPA et des classes ordinaires pour les cours d’EPS et certaines activités culturelles…) 5. Créer une émulation en valorisant les projets par la diffusion d’informations à l’extérieur par voie de presse écrite et audiovisuelle. 6. Augmenter le rayonnement de l’établissement par la participation à des actions éducatives et citoyennes départementales ou nationales. 7. Faire du collège, grâce aux actions éducatives, un lieu d’épanouissement et de construction de la citoyenneté. 8. multiplier les partenariats avec les organismes culturels du bassin pour ancrer le collège dans son territoire
  Description
  Résumé de contextualisation Conscients de la nécessité de décloisonner les disciplines afin de donner plus de sens aux apprentissages et sensibiliser davantage à leurs finalités, l’établissement a créé un dispositif de classes à projet entrant dans ce qui allait devenir les huit thématiques et permettant le développement artistiques interdisciplinaires : - La canne à sucre (Monde économique et professionnel) - Projet « chant de gorge » (culture et création artistique information /communication, citoyenneté) - « On jaden pou Manzè Mari » (corps, santé, bien-être et sécurité/ langue et culture régionale) - Je crée, je joue, j’apprends (sciences, technologie et société) - Le centenaire 14/18 (information, communication, citoyenneté /culture et création artistique) - La classe vidéo(culture et création artistique information /communication, citoyenneté) -La classe radio (culture et création artistique information /communication, citoyenneté) -Court- métrage récapitulant toutes les actions -Création du site internet du Collège.
  Modalité de mise en oeuvre
  EDT afin de permettre le travail interdisciplinaire Libérer les initiatives des enseignants Faciliter la mise en œuvre de stratégies de détour Soutenir les classes à projets
  Trois ressources ou points d'appui
  - apport de la CREFOC pour les formations sur site - aide apportée par la CARDIE Mme Gabrielle GUILLAUME
  Difficultés rencontrées
  La réticence de certains collègues liée à la crainte de sortir du programme et de leur champ d’enseignement.
  Moyens mobilisés
  - Subvention du Conseil Départementale pour le projet à l’ère du numérique - HSE et IMP
  Partenariat et contenu du partenariat
  - Initiation au algorithme en partenariat avec M. REGIS maitre de Conférence à l’université des Antilles - Partenariat avec l’archipel des sciences pour le prêt de télescope dans le cadre de la nuit céleste. - partenariat avec GWAD’AIR dans le cadre de conférence sur la pollution atmosphérique
  Liens éventuels avec la Recherche
  LAMIA Université Antilles http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1509e.htm
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Taux d'absentéisme DNB Taux de passage en seconde au LGT climat scolaire Évaluation fin de trimestre Taux des orientations choisies
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation interne (évaluation de fin de trimestre,) Auto évaluation résultats d’élèves (compétences acquises sur un pourcentage en comparaison avec l’évaluation diagnostique) Climat (signalements ou TIG ou exclusion,…)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : On peut déjà noter que l’engouement pour le travail en projet a fait notablement baisser l’absentéisme et a permis de « fidéliser » les élèves susceptibles de « décrocher ». Les résultats au DNB ont été très satisfaisants dans ces classes. On peut noter par ailleurs que certains élèves de SEGPA ont été inscrits au DNB dans ce cadre et ont obtenu leur diplôme, parfois même avec mention. On note aussi une amélioration de la qualité de l’orientation puisqu’aucun de ces élèves n’a été orienté par défaut. Les professeurs se sentent reconnus et légitimés dans leurs pratiques. Ainsi ils manifestent plus d’implication et ressentent davantage de bien-être dans l’exercice de leur mission. En effet, cette forme de travail modifie leurs relations avec les élèves, créant une plus grande empathie. Les effets de leurs actions sont plus visibles tant sur le comportement que sur les performances des élèves.
  Sur les pratiques des enseignants : Le travail en équipe et en transversalité est en forte progression. De nombreux projets adossés aux programmes et inscrits sur l’année scolaire sont proposés. On note également des échanges de services avec la SEGPA (Prise en charge des non lecteurs par les PE/ accueil d’élèves de SEGPA en classe ordinaire) Des professeurs de SEGPA et professeurs d’enseignement général (Lettres modernes et PE) ont initié des co-animations. Objet d’étude traité en commun classe de SEGPA et classe ordinaire (ex projet filière canne-sucre) Enseignement d’une notion du programme général par un professeur de SPC aux élèves de SEGPA dans le cadre d’un projet portant sur les plantes médicinales (distillation d’huiles essentielles)
  Sur le leadership et les relations professionnelles : La réussite visible des projets et la légitimité qui leur a officiellement été accordée par équipe de direction et le corps des inspecteurs a créé un effet boule de neige et le nombre d’acteurs souhaitant s’investir dans ce type d’enseignement a fortement augmenté.  sur l’école / l’établissement *  Climat scolaire*  Le climat s’avère plus apaisé, les tensions estompées. Les élèves ne n’exercent plus d’inertie face aux apprentissages puisqu’ils en sont les acteurs. L’enseignant n’est plus en lutte pour transmettre un savoir mais se révèle « un passeur »  plus généralement, sur l’environnement* Les projets rejaillissent sur l’environnement général du collège puisqu’ils permettent de relayer des actions positives sur l’action des collégiens et de leurs enseignants.
  Sur l'école / l'établissement : ---
  Plus généralement, sur l'environnement ---




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte