Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 3729 fois

 

Les émotions à l'école et la gestion des conflits 2016 F

(Expérimentation terminée)
 

A COMPLETER

26 RUE CHARLES HARENT , 01170 GEX
Site : http://www.emotion-ecole.fr/
Auteur : ECHE Anaïs
Mél : cpcg4.0011371k@ac-lyon.fr
  Un projet au service du climat scolaire pour une meilleure réussite des élèves. Un projet qui prend appui sur le développement des compétences psycho-sociales des élèves. 2015-2016 : Un rayonnement à l’échelle d’une circonscription : 550 élèves de 3-11 ans. 20 professeurs des écoles et quatre conseillers pédagogiques (généraliste, EPS, sciences, musique) Un travail dans différents champs disciplinaires (littérature, langage, arts visuels, EPS, musique et sciences) pour aider les élèves à travailler sur leurs émotions et la gestion des conflits. Il s’agit de développer leurs connaissances intrapersonnelles et leurs relations interpersonnelles pour apprendre à mieux communiquer et favoriser les apprentissages. Année 2016-2017 : ce sont 3 circonscriptions qui sont engagées dans le projet : BOURG 2, Pays de Gex Nord, Oyonnax formation pour les REP+. Une formation continue départementale de 12 jours est programmée.

  Plus-value de l'action
  Un meilleur climat de classe, des échanges positifs et bienveillants, une meilleure connaissance de soi et une meilleure disponibilité aux apprentissages scolaires.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  13 classes en maternelle et 7 classes en élémentaire
  A l'origine
  Non disponibilité des élèves pour les apprentissages scolaires du fait de tensions internes, méconnaissance de soi et de l’autre, faiblesse du vocabulaire pour exprimer ses émotions, mauvaise communication avec l’autre. Difficultés de respect des règles de vie en classe, tensions dans les classes, sollicitation excessive des enseignants pour aider à la résolution des conflits entre élèves.
  Objectifs poursuivis
  Améliorer l’estime de soi, Apprendre à se connaître, à réguler ses émotions Apprendre à communiquer de manière non violente afin de gérer les conflits. Comprendre l’autre et développer de l’empathie afin d’anticiper les conflits inhérents à la vie en collectivité.
  Description
  Un projet de recherche-action lancé sur la circonscription par Anaïs ECHE conseillère pédagogique généraliste. Ce sont associées en 2015-2016: Une seconde conseillère pédagogique généraliste : Sandrine SAISON-MARSOLLIER, Une conseillère pédagogique EPS : Déolinda FAISANT Un conseiller pédagogique départemental Musique : Alain Joly. En 2016-2017 : S’ajoute : • Pour la circonscription d’Oyonnax : MERMETY Célia (CPC EPS), VUILLAUME Julia (CPC généraliste) • Pour la formation continue de 12 jours : ECHE Anaïs (CPC EPS), JEANDROT Sylvie IEN maternelle de l’AIN Ce projet de recherche a pour objectif de développer les compétences psychosociales des élèves de 3 à 11 ans. Tout ceci dans le but de prévenir les conflits et de leur apprendre à mieux les gérer. Le projet a débuté en 2014 dans une classe de Grande section, il s'est poursuivi en 2015-16 dans 20 classes de maternelle et élémentaire. Le travail s'étend en 2016-17 dans deux autres circonscriptions. Un projet complet : Par des séances en langage, littérature, arts visuels, EPS, pratiques corporelles de bien-être, musique et sciences, les élèves apprendront à reconnaître, nommer, exprimer et réguler leurs émotions. Ils apprendront également à communiquer de manière plus efficace et non violente pour ainsi prévenir et gérer les conflits. Un projet en deux temps : 1. Reconnaître, nommer, exprimer et réguler ses émotions par des activités dans diverses disciplines 2. Enseignement explicite de la gestion des conflits et travail autour des compétences de communication. Prendre soin de soi et des autres.
  Modalité de mise en oeuvre
  Un premier dispositif a été initié en 2014-15 par une enseignante avec 22 élèves. En 2015-16 le dispositif a été proposé aux enseignants de 20 classes d'une même circonscription. Lors d’une première rencontre, le concept leur a été exposé : Il s'agit dans un premier temps, après une évaluation diagnostique, d'engager un travail sur les émotions de base (tristesse, joie, colère, peur) à travers la littérature, le langage, les arts visuels et la relaxation. Les compétences travaillées au travers des différentes séances sont "reconnaître, nommer, exprimer et réguler ses émotions". Des séquences complètes ont été proposées aux enseignants ainsi qu'une bibliographie pour la littérature. Les participants ont donc le choix d’effectuer les séances proposées ou d’en créer eux-mêmes pour enrichir le programme. La seule exigence du projet est de travailler les compétences « reconnaître, nommer, exprimer et réguler ses émotions » dans un premier temps. Au printemps 2016, nous effectuerons un bilan de cette première phase. Nous engagerons également l’enseignement explicite de la gestion des conflits ainsi qu’un travail autour de la communication de manière non violente. A cela s’ajoutera des séances en sciences cycle 3 et en musique ainsi que de nouvelles séances en EPS pour poursuivre le travail engagé en première période autour des compétences émotionnelles. Pour finir nous nous rencontrerons une dernière fois en juin, pour faire le bilan de l’année et mutualiser les nouvelles séquences proposées par les enseignants. Avant cette dernière rencontre les enseignants auront de nouveau à évaluer les élèves et le climat de classe. En 2016-2017, le projet est reconduit sur le même principe et selon les mêmes modalités et à cela s’ajoute une formation continue départementale de 12 jours sous forme de 3 rencontres dans l’année pour 20 enseignants : développement des compétences psycho-sociales de l’enseignant pour les développer chez l’élève.
  Trois ressources ou points d'appui
  Discussions avec des chercheurs et des enseignants sur les émotions à l’école Lectures d’ouvrages sur le sujet
  Difficultés rencontrées
  Manque de ressources humaines pour les évaluations et le soutien dans les classes.
  Moyens mobilisés
  6 heures de formation enseignante sous forme de 3 rencontres de 2h. 36 heures pour l’évaluation individuelle des élèves 30 heures de co-intervention dans les classes Mise à disposition de séquences pédagogiques dans les disciplines concernées
  Partenariat et contenu du partenariat
  Partenariat avec une ONG Internationale "Graine de Paix" basée à Genève et en Côte d'Ivoire. Des séances tirées de leur manuel d'Education à la paix qui sera publié en 2016. Des séances filmées avec leur concours dans une classe puis diffusées en juin sur leur site internet et sur les réseaux sociaux.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Des contacts avec des chercheurs qui nous soutiennent et nous conseillent : Francisco PONS (Docteur en psychologie à l’Université d’Oslo) Frédérique CUISINIER (Maitre de conférences en psychologie Université de Paris) Martà Gimenez-Dasi (professeure au département de psychologie évolutive et de l'éducation à l'Université de Valence en Espagne) Eléna Pasquinelli (chercheur en philosophie et sciences cognitives, professeur à l’école normale supérieure de Paris, membre de l’institut Jean Nicod) Références bibliographiques : « Mieux vivre ensemble dès l’école maternelle » Jacques Fortin « Les émotions à l’école » de Louise Lafortune (Auteur), Pierre-André Doudin (Auteur), Francisco Pons (Auteur), Dawson-R Hancock (Auteur), Collectif (Auteur) « Les compétences émotionnelles » Moïra Mikolajczak, Jordi Quoidbach, Ilios Kotsou, Delphine Nelis « Affectivité dans l’apprentissage » collectif d’auteurs sous la direction de Louise Lafortune et Pierre Mongeau
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Une évaluation quantitative : évaluation des compétences émotionnelles des élèves à partir de grilles d'observation ou du "Test of Emotion Comprehension" élaboré par ALBANESE,PONS, MOLINA et HARRIS (version française fournie par Francisco PONS, Université d’Oslo). Une évaluation qualitative: des grilles d'observation des compétences langagières des élèves, du climat de classe et des types de conflits les plus fréquents. Objectif: corréler le développement des compétences émotionnelles des élèves et le climat de classe.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Des évaluations faîtes par les enseignants et avec l'aide d'une conseillère pédagogique pour le test de compréhension des émotions. Une évaluation quantitative : évaluation des compétences émotionnelles des élèves à partir de grilles d'observation ou du "Test of Emotion Comprehension" élaboré par ALBANESE,PONS, MOLINA et HARRIS (version française fournie par Francisco PONS). Une évaluation qualitative: des grilles d'observation des compétences langagières des élèves, du climat de classe et des types de conflits les plus fréquents. Objectif: corréler le développement des compétences émotionnelles des élèves et le climat de classe.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Pour le projet mené en 2014 2015 sur 22 élèves de grande section de la classe d’Anaïs ECHE. Moins de conflits entre élèves Développement des compétences langagières et enrichissement du vocabulaire lié aux émotions Amélioration de la coopération entre élèves Meilleure Gestion des conflits entre pairs En 2015-2016 constats des enseignants : Développement des compétences langagières et enrichissement du vocabulaire lié aux émotions ; meilleure Gestion des conflits entre pairs pour certaines classes
  Sur les pratiques des enseignants : Pour le projet mené en 2014 2015 sur 22 élèves de grande section: gestion des conflits par une communication non violente relationnel plus positif et bienveillant avec les élèves En 2015-2016 : Les enseignants remarquent qu’ils sont plus attentifs lors des situations de conflits entre élèves au quotidien, qu’ils recherchent des solutions avec les élèves, qu’ils sont plus à l’écoute des élèves et les aide à résoudre les situations conflictuelles
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Évaluations en mars et juin 2016 dans deux écoles où toute l’équipe s’est engagée dans le projet.
  Sur l'école / l'établissement : Pour le projet mené en 2014 2015 : curiosité des enseignants de l’école pour le projet mené en grande section dans la classe d’Anaïs Eche. Inscription et intérêt pour le projet 2015-2016 de trois enseignants sur six présents dans l’école. Pour le projet lancé en 2015- 2016: cela n’a pas pu être évalué, des enseignants des écoles sont partis ou se sont désolidarisés du projet pour diverses causes personnelles. A évaluer en 2016-2017
  Plus généralement, sur l'environnement Pour le projet mené en 2014-2015 dans la classe de Grande section: Une meilleure communication entre les élèves Moins de conflits Développement de la coopération entre élèves Climat de classe apaisé En 2015-2016 : Toutes les classes n’en n’étaient pas au même point ni dans l’approche ni dans l’avancement du projet mais globalement ce qui en ressort de la part des enseignants : Des élèves qui s’expriment plus facilement ; des élèves qui ont développé leur vocabulaire émotionnel ; des élèves qui arrivent à se parler et qui se montre empathique avec les autres ; des élèves qui arrivent à gérer leurs conflits entre pairs sans l’aide de l’adulte




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte