Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 820 fois

 

Réforme collège pionnier Castelsarrasin -Réussir son entrée en 6ème au cœur du cycle 3 - 2016A

(Expérimentation terminée)
 

Collège Jean de Prades

7 CHEMIN DES FONTAINES , 82103 CASTELSARRASIN CEDEX
Site : http://college-jean-de-prades.entmip.fr/
Auteur : SOULA Eric
Mél : esoula@ac-toulouse.fr
  -

  Plus-value de l'action
  De façon très humble, donner aux enfants l’envie d’aller à l’école et le sentiment d’y réussir.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Environ 180 élèves de 6ème – 7 classes
  A l'origine
  • Décrochage à partir de la 5ème • Changement de rythme brutal entre le CM2 et la 6ème • Poids des cartables • Trop de changements dans la journée • Peu de place pour les parents • Augmentation des incivilités et violences de la part des élèves en décrochage • Exclusions de cours importantes • Perte d’estime de soi des élèves
  Objectifs poursuivis
  • Adoucir le passage en 6ème • Rétablir l’estime de soi • Adapter les rythmes scolaires aux plus petits • Inscrire la 6ème dans la logique de continuité du cycle 3 • Etablir des relations suivies et de confiance avec les parents • Acquisition du palier 2 en fin de cycle 3
  Description
  • Temps d’accueil d’une 1/2h tous les matins • Tous les cours portés à 1h30 (moins de cours dans la journée, cartable moins lourd, moins de matières à revoir le soir) • 6h maximum de cours dans la journée (4 x 1.5h) • Temps du midi/deux de deux heures (activités proposées par la vie scolaire) • Récréations décalées • Renforcement des moyens sur l’Accompagnement Personnalisé • Matières d’expression et d’éveil positionnées l’après midi • Annualisation des horaires en Education Artistique et Musicale • Renforcer l’utilisation des PPRE passerelle • Accorder plus de temps aux parents • Formation des enseignants à la gestion des conflits
  Modalité de mise en oeuvre
  • L’accueil du matin est assuré par le premier professeur de la journée • Pour l’Accompagnement Personnalisé, les classes de 6ème sont mises en barrette de trois avec deux à trois ressources supplémentaires en plus (professeurs et surveillants). Le collège intégrant une SEGPA, les professeurs des écoles participent au dispositif. Mise en place de co-animations. Les disciplines ciblées sont le français et les mathématiques. Des groupes de compétences évolutifs dans le temps sont créés et répartis entre les personnels encadrant. • Un accent est mis sur le suivi des PPRE passerelle et la mise en place de PPRE en cours d’année • En tout début d’année, chaque professeur principal de 6ème a rencontré individuellement toutes les familles de sa classe pour dans un premier temps écouter les parents, puis préciser les exigences du collège et le rôle des parents dans la réussite de leur enfant. • Chaque classe de 6ème est suivie par un surveillant référent qui participe aux conseils de classes • Du fait des horaires portés à 1h30, les récréations des élèves de 6ème sont décalées par rapport aux autres niveaux. Dans le même ordre d’idée, ces derniers passent systématiquement seuls à la cantine et au premier service. • Une FIL « Gestion des conflits » a été mise en place. 20 enseignants y participent. Elle se déploie dans le temps sur 4 journées.
  Trois ressources ou points d'appui
  • Volonté exprimée par la direction et les enseignants • Rédaction du nouveau projet d’établissement • Rédaction du nouveau contrat d’objectifs
  Difficultés rencontrées
  • Impact négatif sur les autres niveaux (la construction des EdT est faite à partir de celui des 6ème), 1,5h en langue trop long et ne favorise pas une bonne répartition sur la semaine • Enfants en très grande difficulté à l’entrée en 6ème • Pas de vrais temps de concertation « officiels » pour les enseignants
  Moyens mobilisés
  • Equipe d’enseignants volontaires et déterminés dans ce projet • Vie scolaire très impliquée • Attribution d’heures supplémentaires de la part du rectorat pour la mise en œuvre de l’Accompagnement Personnalisé • HSE disponibles utilisées pour la rétribution des professeurs intervenant dans l’accueil du matin • Implication forte du CDI dans la mise à disposition de ressources pour l’accueil
  Partenariat et contenu du partenariat
  Aucun
  Liens éventuels avec la Recherche
  Interventions de Monsieur André TRICOT, professeur de psychologie à l’ESPE de Toulouse et chercheur dans le domaine des difficultés d’apprentissage chez les adolescents.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Décrochage à partir de la 5ème - Changement de rythme brutal entre le CM2 et la 6ème - Poids des cartables - Trop de changements dans la journée - Peu de place pour les parents - Augmentation des incivilités et violences de la part des élèves en décrochage - Exclusions de cours importantes - Perte d’estime de soi des élèves
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L’évaluation reposera sur un nouveau diagnostic en fin d’année : • Réunion deux fois par trimestre de toute l’équipe travaillant sur le niveau 6ème • Climat dans l’établissement (incivilités, violences) • Evolution du décrochage (en fin de 6ème puis en 5ème) • Relation aux familles (fréquences, qualité, confiance, fréquentation des réunions parents/professeurs) • Impact sur les résultats • Exclusions de cours
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Trop tôt pour se prononcer. Une certitude : les parents sont très reconnaissants de l’attention particulière portée aux élèves de 6ème. Parallèlement, les élèves de 6ème ne regrettent pas le CM2 et disent se trouver bien au collège.
  Sur les pratiques des enseignants : La FIL « gestion des conflits » a permis aux enseignants concernés de s’interroger sur leurs pratiques et de les faire évoluer. La gestion de la classe a changé, la relation à la famille et à l’élève également. L’investissement des enseignants est colossal dans un tel projet. Un premier bilan fait apparaître qu’1,5h est trop long pour les langues et ne permet pas une bonne répartition des cours sur la semaine. Le bénéfice de ce temps d’1,5h est contrasté d’une matière à l’autre.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le climat dans l’établissement et les relations interprofessionnelles se sont considérablement améliorés. Un climat de confiance s’installe. Des objectifs communs s’imposent naturellement.
  Sur l'école / l'établissement : Les relations et les échanges avec les écoles sont encore très timides, même si le conseil Ecole/Collège est officiellement installé sur le secteur et clairement identifié. Les fonctionnements très différents des PLC et des PE et l’éloignement ne favorisent pas de vrais échanges de pratiques et des concertations régulières.
  Plus généralement, sur l'environnement Grande satisfaction des familles clairement formalisée.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte