Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1473 fois

 

#2018C Personnaliser les apprentissages en classe coopérative en développant l’usage des TICE et de l’ENT

 

Ecole primaire

, 33190 ST HILAIRE DE LA NOAILLE
Site : http://paperclasscoop.jimdo.com/
Auteur : Bezanilla Agnès
Mél : agnes.bezanilla@ac-bordeaux.fr
  Personnaliser les parcours dans une classe coopérative en développant l’usage des TICE et de l’ENT. Accompagner chaque enfant au travers d’un chemin tracé avec lui et pour lui, en tenant compte des projets de la classe. Aider chaque enfant à s’impliquer et à agir sur les projets de son groupe, développer l’initiative, l’autonomie, l’entraide et le respect des autres. Développer le respect de soi et la connaissance de ses propres compétences. Donner du sens aux apprentissages et à l’évaluation.

  Plus-value de l'action
  Pouvoir étendre la création de parcours personnalisés à d’autres classes, en particulier au sein de nos écoles. Il ne faut pas craindre de se lancer dans cette aventure, nous avons tous beaucoup à y gagner.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Ce projet s'adresse à : - Une classe de 23 élèves de CM1 CM2 (St Hilaire de la Noaille) - Une classe de 26 élèves de CM1 CM2 (Monségur) - Une classe de 23 élèves de CM1 CM2 (Illats) - Une classe de 23 élèves de CM1 CM2 (Le Puy) Ces élèves sont tous très différents. Cette année, certains sont porteurs de handicaps, certains sont en difficulté scolaire importante, d'autres ont une grande précocité. Il fallait trouver un moyen efficace de faire progresser chacun dans la maîtrise de la langue française, des principaux éléments mathématiques, mais aussi du graphisme, et de toutes les autres compétences du cycle 3.
  A l'origine
  Chaque enfant est un individu unique. Tous ont leurs difficultés et leurs points forts qui peuvent servir d'ancrage aux apprentissages. Constatant qu'il n'est pas possible de proposer une activité pédagogique adaptée à tous, nous avons fait le choix de développer une pédagogie adaptée à chacun. Aujourd'hui, nous élaborons, en tenant compte des attentes de chacun, des ateliers d'apprentissage très diversifiés, et nous laissons les enfants gérer leur parcours sur la semaine. Un important travail mené au préalable a permis à chacun, même aux plus fragiles, d'acquérir une autonomie remarquable. L'organisation permet d'offrir une disponibilité totale et complètement individualisée de l'enseignant qui peut ainsi répondre aux besoins de chacun, guider, aider, remédier aux difficultés, valider et aller plus loin. L'accès aux TICE et aujourd'hui à l'ENT permet de prolonger le travail engagé en classe à la maison, en proposant un lien plus fort, dans la continuité de ce qui sera l'univers de ces futurs collégiens. L'individualisation du parcours de l'élève permet à chacun de progresser à son rythme sans être oppressé par l'avancée du groupe.
  Objectifs poursuivis
  Faire progresser chaque élève à son rythme sans l’isoler, aider chacun tout en encourageant la coopération dans la classe. Aider l'élève à identifier ses façons d'apprendre, les approches qui lui sont favorables. Faire de sa classe un lieu de vie, de découvertes. Mais comment faire progresser chaque élève à son rythme en imposant la mesure à un groupe ? Nous avons fait le choix: - de laisser l’élève maître de son parcours en développant chez lui la reconnaissance de ses capacités et de ses besoins à travers la maîtrise de l’auto-évaluation. En laissant l’élève prendre conscience de ses besoins, en l’autorisant à choisir les activités nécessaires, en lui offrant des outils efficaces, nous souhaitons que l’élève s’affirme dans une position de chercheur au lieu d’accepter docilement l’enseignement dispensé par le maître. Nous pensons que c’est grâce à la motivation intrinsèque découverte dans l’activité choisie que l’enfant pourra accéder à la motivation extrinsèque : il apprendra à travailler par lui-même et pour lui-même, dans le but de progresser, d’accéder aux savoirs qu’il souhaite acquérir. Il apprendra à dépasser ses difficultés sans se heurter au regard négatif du groupe sur ses productions qui abîme l’estime de soi. - de développer une pédagogie coopérative, une pédagogie de projet, pour proposer des parcours ayant un sens dans un projet collectif. L’individualisation des parcours n’est pas l’isolement de l’élève. Travailler ensemble, être solidaire, se respecter en tant qu’individu et en tant qu’élève, s’entraider… - de développer considérablement le nombre d'ateliers en jeu chaque semaine, autorisant ainsi une réelle maîtrise par l'enfant de son parcours, guidé par l'enseignant, à travers un menu composé spécialement pour lui. - de proposer des activités de qualité, pouvant s’adapter aux élèves ; de proposer des situations de recherche, des travaux mettant en jeu des compétences croisées. - d'améliorer la qualité des enseignements, soit par l'individualisation du travail, soit (par voie de conséquence) par la disponibilité du maître pour une approche personnalisée de la difficulté scolaire ou, au contraire, pour aller de l'avant. - d'aider à l'apprentissage des leçons, action qui ne peut pas pour beaucoup être gérée par les familles. L'apprentissage, la répétition, la mise en application, a besoin d'être organisée en classe et individualisée pour devenir automatisée avant l'entrée au collège. - de favoriser la diffusion des traces écrites créées par la classe par la capture d'écran enregistrée en pdf (mémoire visuelle) et disponibles sur l’ENT - de créer du lien et de l'intérêt avant, pendant et après la classe, en utilisant l'ENT comme relais des apprentissages et du lieu de vie Le mode de fonctionnement décrit ci-dessous est mis en application une quinzaine d'heures par semaine, d'autres temps étant consacrés à des activités de groupe classe (mises en commun, activités sportives, chant, ...)
  Description
  Concrètement, comment mettre en place les parcours personnalisés ? 4 temps: 1. La classe prépare le parcours (présentations des nouveaux apprentissages, connaissances, savoir-faire…) 2. Les consignes sont proposées au groupe, expliquées, débattues 3. Chaque élève évolue dans son parcours 4. La classe revient sur les différentes découvertes de groupe ou individuelles afin de formaliser une culture et une connaissance commune. Ce quatrième temps se glisse tout au long de la semaine. Ce n’est pas forcément une étape « finale ».
  Modalité de mise en oeuvre
  Le principe d'élaboration des ateliers repose sur: - la programmation de l'année, - les constats tirés des évaluations individuelles - une équitable répartition des pôles en fonction des horaires (IO) - un panachage des modes d'entrées dans les activités (manipulations, jeux, écrit, production, écoute, plastique), des supports (au tableau, au sol, sur la grande table, avec un ordinateur), des pairs (seuls, à deux, en coopérant, en aidant), des outils (ceux toujours à disposition (cahiers de leçons, fiches outils, dictionnaires), ceux originaux (document, livre...), des modalités (ludiques, en évaluation, en entrainement systématique, en création, en aide...) Les ateliers sont présentés en début de semaine. Les enfants possèdent une feuille de route contenant les lieux, les modalités, les objectifs et les consignes pour chaque atelier. Les consignes sont exposées (voire débattues) le premier jour. Les ateliers de la semaine passée restent accessibles sous certaines conditions. Les enfants se dirigent ensuite vers le premier atelier en fonction de leur libre choix conditionné par les places disponibles. Mais comme il y a plus d'ateliers que d'enfants et que certains postes acceptent plusieurs élèves, il n'y a pas de problème. Les enfants s’investissent alors dans leurs tâches. Ils demandent de l'aide en mettant un bandeau rouge sur la tête, un bandeau gris signifiant "j'ai terminé". Les élèves sont soutenus par l'enseignant qui circule, aide, valide, encourage, corrige, aide à la régulation du temps ("tu es peut-être allé un peu vite"/ ou, au contraire: "je pense que tu as passé assez de temps, il faut que tu envisages de changer d'atelier"). Un enfant ne change pas d'atelier sans avoir validé son travail auprès de l'enseignant qui peut proposer une remédiation immédiate en cas de difficulté. Il n'y a pas là de soutien différé: c'est tout l'intérêt! L’utilisation des foulards est essentielle. Elle permet : - A l’enseignant de s’orienter dans la classe d’un seul coup d’œil, - Aux élèves d’apporter un regard d’autoévaluation sur leurs productions (« j’ai fini, c’est bien, je n’y arrive pas ») - Aux élèves de s’orienter vers les élèves qui ont besoin d’aide pour du tutorat, du soutien, - Aux élèves de repérer les camarades qui ont terminé pour s’associer avec eux pour une nouvelle activité. C’est un code couleur qui, par le sens visuel qu’il apporte, évite d’élever le niveau sonore et évite les déplacements inutiles.
  Trois ressources ou points d'appui
  L’engagement de l’école dans l’ENT a permis aux ateliers de se diversifier et de dégager un maximum de temps en classe à l’enseignant pour être disponible pour les enfants. La fabrication de foulards indicateurs (rouge = besoin d’aide, gris = j’ai terminé) permet d’avoir un regard immédiat sur les attentes des élèves Les outils élèves et enseignants (grilles) sont plus précis cette année, plus efficaces. La suppression des places attitrées des élèves dans la classe permet une grande mobilité et plus de souplesse dans l’organisation des parcours.
  Difficultés rencontrées
  Il est à noter que, notre démarche reposant également sur l’usage des TICE, la vétusté et/ou le mauvais entretien/fonctionnement et/ou le manque de matériel numérique dans certaines de nos classes est un frein au développement de notre expérimentation : une classe ne possède pas de tableau numérique, une autre possède des ordinateurs qui seront bientôt obsolètes, une autre encore possède seulement deux ordinateurs. La différence de moyens entre nos écoles se ressent ici. Le manque de maîtrise de l'outil informatique (mises à jour, mise en réseau des ordinateurs, création de logiciels ou d'exercices avec correction automatique, etc) peut aussi poser un problème dans l'autonomie de chaque enseignant. Un temps de formation poussée en informatique serait intéressant à mettre en place pour les collègues qui s’investissent dans la construction de parcours. - L’espace est également un point important de notre projet. Toujours dans l'optique d'adapter les enseignements à chacun, il nous semble primordial de proposer un maximum de diversité dans les formes d'intelligences sollicitées (cf les intelligences multiples, notamment intelligence kinesthésique). Les enfants ne travaillent donc pas tous sur le même mode : certains peuvent faire un travail de groupe en sciences, alors que d’autres font de l’art plastique, pendant que certains apprennent une leçon et encore d’autres font un jeu… L'école à l'extérieur est aussi un mode d'apprentissage que certaines d'entre nous aimeraient développer (observation et manipulation en sciences, en arts, etc). Ceci demande une organisation spatiale qui doit être pensée pour que chacun puisse travailler dans le calme ou travailler en faisant du bruit sans risquer de déranger les autres (musique, langue vivante, lecture orale, théâtre...) Or, certaines de nos classes offrent un espace réduit ne permettant pas de proposer en toute sécurité des activités en dehors ou dans la classe . - Tant pour les projets disciplinaires que pour les échanges sur la gestion de la classe et la mise en place des parcours personnalisés, il est indispensable que nous nous rencontrions régulièrement. Or, le temps de travail en équipe entre les enseignantes des 4 écoles est actuellement pris sur leur temps personnel. Le temps de conseils de cycle 3 est déjà utilisé pour assurer le lien avec les collègues des réseaux des collèges (nous sommes sur 3 réseaux différents). Il serait intéressant que des temps spécifiques soient octroyés pour mener le projet au mieux, par exemple des « conseils de projet innovant ». Toujours dans l'optique d'améliorer nos pratiques individuelles, des temps de visites des classes des collègues seraient aussi enrichissants, car les réunions ne permettent pas de saisir tous les aspects d'une pratique de classe.
  Moyens mobilisés
  12 PC élèves, 1 PC enseignant,8 tablettes, jeux créés par la classe et existants, manuels scolaires variés, étagères pour le matériel des élèves (chacun a son espace afin que les bureaux ne soient pas nominatifs), casiers numérotés pour ranger les documents de référence des ateliers, outils communs toujours disponibles (recueils de la classe, ENT, dictionnaires, Bescherelle, jeux pédagogiques créés par les élèves…)
  Partenariat et contenu du partenariat
  -ECOLE MONSEGUR 33580 HELENE MORINEAU ECOLE DU PUY ALICE SERRANO ECOLE D’ILLATS EVA CORTAZAR
  Liens éventuels avec la Recherche
  https://www.viaeduc.fr/group/975
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  L’évaluation individualisée des élèves et l’observation dans le cadre des ateliers (évaluation formative) et dans le cadre d’évaluations sommatives permettent d’apprécier l’intérêt du dispositif quant aux acquisitions des élèves dans la maîtrise de la langue française, des principaux éléments mathématiques et quant à leur implication dans un projet demandant autonomie et initiative, respect des autres et respect de soi dans une classe accueillant des élèves très divers, en grande difficulté scolaire, en situation de handicap, ou EIP. La fréquentation de l’ENT est quant à elle très facilement quantifiable grâce aux données recueillies directement sur la plateforme (gestion des connections élèves) Enfin, dans le cadre de la liaison CM2/sixième, la capacité d'adaptation des élèves à l'entrée au collège ainsi que la continuité dans la maîtrise des compétences est suivie et analysée avec les collègues.
  Documents
 
Titre Site: Personnaliser les apprentissages en classe coopérative en développant l’usage des TICE et de l’ENT
Condensé Vous pouvez consulter le site porteur du projet à l’adresse http://www.paperclasscoop.jimdo.com (description des parcours, analyse, exemples, expérimentations, proposition d’étape pour une mise en place complète dans une classe ou une école…)
URL http://www.paperclasscoop.jimdo.com
Type non précisé

Titre Bilan d’étape avec des images des élèves en activité
Condensé
URL https://paperclasscoop.jimdo.com/app/download/13634984423/bilan_%C3%A9tape.pdf?t=1507562318
Type document

Titre Vidéo réalisée dans l’une des classes participantes
Condensé présentation de la classe/ témoignages d’élèves/observation des parcours
URL https://youtu.be/9JkATlyIvd8
Type

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  L’intérêt des enfants, leur implication, leur dynamisme est un puissant indicateur de l'efficacité d'un tel dispositif du point de vue du bien-être dans la classe. Les répercussions sur la maîtrise de la langue, des principaux éléments mathématiques ou toutes autres compétences s'établissent: - par l'observation - par l'évaluation orale individuelle - par l'évaluation écrite personnalisée (maîtrise des compétences) (mise en place d’un cahier de compétences individualisé) - par le constat global des capacités des enfants à s'engager spontanément dans des activités a priori difficile pour eux il y a quelques temps: ils osent affronter leurs difficultés, ils y font face -par l'analyse de la poursuite de la scolarité des enfants au collège (liaison CM2/sixième). Enfin, l’intérêt pour l'ENT peut facilement être évalué par la fréquence de l'accès de chaque enfant à la plateforme.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Climat scolaire : L’intérêt des enfants, leur implication, leur dynamisme est un puissant indicateur de l'efficacité d'un tel dispositif du point de vue du bien-être dans la classe. Beaucoup d’enfants introvertis s’épanouissent, les élèves qui ont tendance à perturber le groupe sont dynamiques et travailleurs. Maîtrise des compétences disciplinaires : Les répercussions sur la maîtrise de la langue, des principaux éléments mathématiques ou toutes autres compétences s'établissent: - par l'observation - par l'évaluation orale individuelle - par l'évaluation écrite personnalisée (maîtrise des compétences) Autonomie, attitude face au travail, compétences transversales : L’efficacité du dispositif en terme de métacognition de l’élève s’effectue par le constat global des capacités des enfants à s'engager spontanément dans des activités à priori difficiles pour eux il y a quelques temps : ils osent affronter leurs difficultés, ils y font face. Intérêt de l’usage des TICE pour l’élève L’intérêt pour l'ENT peut facilement être évalué par la fréquence de l'accès de chaque enfant à la plateforme et à la quantité de textes produits, à la qualité des échanges et l’amélioration des productions.
  Sur les pratiques des enseignants : Le dispositif de la classe doit être sans cesse repensé en fonction des progrès des élèves. L’adaptation de l’enseignement est complète. Comme il faut aller vers les besoins des élèves, il faut à la fois préparer plusieurs éventualités et improviser dans l’instant. Tous les élèves ne progressant pas au même rythme, il faut mémoriser les avancées des enfants (documents écrits de l’enseignant (grilles), traces individualisées dans les cahiers, mémoire). C’est une remise en question permanente, une adaptation quotidienne. Ce qui semble parfait un jour est désuet un autre.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les modalités de concertation avec les collègues s'articulent autour des conseils de cycle et des conseils des maîtres dans nos écoles respectives. Des passerelles entre les classes sont organisées autour de ces dispositifs. Nous sommes un groupe de collègues très investies dans le dispositif. Nous travaillons ensemble. Nous avons créé un cloud collectif nous permettant de déposer et de classer nos productions pour mutualiser nos travaux. Cette mutualisation nous permet : -de gagner du temps, -d’améliorer les productions des autres - d’avoir un retour critique sur notre travail. Dans le cadre des liaisons CM2/6°, nous échangeons aussi sur ces pratiques. Ces concertations permettent une remise en question permanente porteuse d'améliorations du fonctionnement.
  Sur l'école / l'établissement : Ce projet a été initialement présenté aux familles. Il était important d'une part d'impliquer les parents, d'autre part de s'assurer que tous avaient accès à l'ENT. En début d’année, une réunion de présentation avec diffusion d’un diaporama présentant les enfants dans la classe permet aux parents de mieux comprendre ce fonctionnement très éloigné de leur connaissance de l’école et de leur histoire personnelle. Responsabiliser les élèves dans leur parcours implique un climat de classe serein, agréable. Les relations école-famille sont détendues, les parents appréciant globalement ce fonctionnement particulier. Ils sont conscients que leurs enfants sont aidés et guidés en fonction de leurs attentes en lien avec les programmes. De plus, les enfants sont bien dans leur environnement scolaire et transmettent hors de l’école ce regard positif sur l’école.
  Plus généralement, sur l'environnement Les élèves issus de cette classe de CM1/CM2 s’adaptent très bien au collège car ils ont une autonomie et une initiative qui constituent des bases solides pour ancrer les apprentissages du secondaire. Ils savent apprendre, ils savent chercher l’information, ils savent aider ou demander de l’aide après avoir réfléchi par eux-mêmes. Ainsi, même les élèves en difficulté sont « armés » pour progresser au collège.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte