Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 743 fois

 

Avec mon smartphone : le geste musical collectif guide ma composition

(Expérimentation terminée)
 

Collège Thomas Riboud

120 RUE CHARLES DEMIA , 01000 BOURG EN BRESSE
Site : http://www2.ac-lyon.fr/etab/colleges/col-01/riboud/?lang=fr
Auteur : Thierry Ollagnier
Mél : Thierry.ollagnier@ac-lyon.fr
  A partir de l’utilisation interdite au collège du téléphone portable, en cours de musique, le smartphone devient un véritable instrument de musique. « J’ai 12 ans, en cours de musique je joue du smartphone.Je compose et dirige maintenant l’orchestre smartphonique du collège.En concert participatif, le geste musical des instruments guide l’interprétation collective à l’écoute de mes musiciens. En groupe j’écoute l’autre pour parfaire mon interprétation, je respecte les consignes proposées par un chef d’orchestre éphémère et j’évolue dans l’orchestre sans compétition pour faire ensemble. Ma concentration est l’élément principal de mon autonomie et de la réussite de l’ensemble du groupe musical. »

  Plus-value de l'action
  La production publique des éléments collectifs de la composition musicale de l’ensemble smartphonique, la satisafaction sans complaisance du public assistant à cette interprétation et le plaisir musical partagé des participants sont les éléments d’une réussite collective et d’un échange avec l’autre.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Une classe de 5ème de collège.
  A l'origine
  Elève de la classe, mon oreille est sans cesse agréssée dans mon quotidien par mon environnement mais aussi par mes écoutes subies des différents médias.Mon choix musical est souvent guidé par des formes musicales médiatiques.En fin de compte je ne décide plus du mon choix de mes goûts artistiques.
  Objectifs poursuivis
  Nous savons bien aujourd’hui combien nos élèves s’enferment individuellement dans la consommation d’echanges « électroniques » avec le téléphone portable.Avec smartfaust l’objet téléphonique devient source d’échange véritable et de création musicale. Le groupe orchestral se forme avec ses contraintes d’écoute, de respect mutuel et réciproque.La participation d’ensemble est essentielle.
  Description
  A partir de l’objet de communication smartphone et de son détournement musical, nous installons les différentes applications gratuites « smartfaust » développées par les chercheurs du GRAME, centre national de création musicale de Lyon, dans nos appareils. La palette sonore brute nous permet alors d’interpréter à l’infini, en fonction du geste musical du smartphoniste, des variations sonores qui nous conduisent à proposer collectivement une composition éphémère contruite et guidée.
  Modalité de mise en oeuvre
  Pendant le temps du cours hebdomadaire d’éducation musicale, sur son smartphone l’élève écoute, interprète les applications musicales développées par les smartfaust du GRAME et détermine avec précision le geste musical à proposer pour une interprétation musicale collective.
  Trois ressources ou points d'appui
  Les recherches développées par le GRAME de Lyon. L’aide de l’association CLAVICHORD de Bourg-en-Bresse et de son intervenant. La compréhension et l’appui de l’administration du Collège Thomas Riboud Mais aussi, enfin, l’adhésion totale du groupe classe.
  Difficultés rencontrées
  La fourniture totale du parc instrumental smartphone sans restriction sociale et financière pour les familles. La recherche en cours alors d’un opérateur pour nous fournir gratuitement 30 smartphone.
  Moyens mobilisés
  C’est uniquement dans le cadre du cours hebdomadaire d’éducation musicale.
  Partenariat et contenu du partenariat
  En lien avec le GRAME, le centre national de création musicale de Lyon le smartphone devient instrument de composition et d’interprétation guidé par les recherches en musique électro-acoustique et le développement, via le langage open source, des applications smartfaust.L’association CLAVICHORD de Bourg en Bresse relayant ces travaux musicaux.
  Liens éventuels avec la Recherche
  En lien avec le GRAME de Lyon et l’association CLAVICHORD de Bourg-en-Bresse, les élèves sont en contacts avec des intervenants extérieurs qui expriment une sensibilité différente mais complémentaire de celle de l’enseignant habituel de la classe. C’est un enrichissement pour tout le monde.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Dans le domaine de la création musicale, l’évaluation se détermine en fonction de la satisfaction de l’auditeur mais aussi du plaisir musical partagé au sein même de l’ensemble interprétant les compositions proposées
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Dans le domaine de la création musicale, l’évaluation se détermine en fonction de la satisfaction de l’auditeur mais aussi du plaisir musical partagé au sein même de l’ensemble interprétant les compositions proposées.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : L’élève apporte tout autant au groupe « classe-enseignant »
  Sur les pratiques des enseignants : L’échange permanent avec la classe.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Le « chef d’orchestre » n’est pas ici un personnage absolu, il mène tout autant qu’il écoute le groupe.Il interprète tout autant qu’il dirige l’ensemble orchestral.Ils sont pluriels et complémentaires tout au long de l’interprétation de la composition musicale naissante.
  Sur l'école / l'établissement : Les productions d’élèves, tant à l’intérieur de l’établissement, mais aussi à l’extérieur sont toujours une source d’enrichissement pour l’ensemble de la communauté éducative.
  Plus généralement, sur l'environnement a communication du travail réalisé et les productions artistiques à l’extérieur relayées par le compte rendu fait, par exemple, des différents médias, augmente aussi la reconnaissance globale du projet éducatif proposé par l’école.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte