Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 544 fois

 

Objectif réussite

(Expérimentation terminée)
 

Collège Faubert

3 PLACE FAUBERT , 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE
Site : www.cardie-lyon.org
Auteur : Gallien Dominique
Mél : dgallien@collegefaubert.fr
  Les déterminismes sociaux sont très importants en France et le format scolaire engendre la violence silencieuse. Les établissements scolaires identifiés « éducation prioritaire » concentrent un nombre important d’élèves, parfois plus d’une moitié de classe, qui n’ont pas intégré les codes de l’école, ne donnent pas de sens aux enseignements, et n’ont pas davantage la perception de ce que représentent le travail et l’effort. Le projet « Objectif Réussite », mobilise une équipe de professionnels de l’éducation volontaires pour comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés les élèves de l’éducation prioritaire et penser ensemble les pistes qui engageraient tous les élèves dans les apprentissages. Une classe de 6ème déterminée au hasard parmi les 6 classes du niveau est accompagnée de manière particulière tout au long de l'année par une équipe d'enseignants volontaires pour mener chaque élève de la classe vers sa réussite individuelle, selon ses capacités et ses compétences.

  Plus-value de l'action
  Le projet démarre mais on peut constater le climat scolaire apaisé de cette classe et le plaisir des enseignants à travailler ainsi.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  25 élèves d’une classe de 6e, constituée de manière hétérogène et choisie au hasard.
  A l'origine
  Certains élèves intègrent le collège avec des difficultés à la fois scolaires et comportementales et ne parviennent pas au cours de l’année scolaire, pour diverses raisons, à infléchir ces situations de semi échec scolaire. Le risque est important de les voir continuer ainsi tout au long de leur scolarité au collège. Le manque d'estime de soi peut engendrer du découragement, source de décrochage scolaire. Nos élèves ne trouvent pas toujours du sens aux apprentissages de l'école, n'ont pas ou peu l'occasion de fréquenter les espaces culturels de proximité ou ceux de la métropole voisine.
  Objectifs poursuivis
  Faire réussir tous les élèves faisant partie du dispositif. Réduire les écarts (-10%) entre les établissements qui ne sont pas identifiés « éducation prioritaire » et ceux qui le sont. Faire évoluer les pratiques professionnelles dans la classe et échanger les pratiques entre enseignants. Amener chaque élève de la classe à une meilleure estime de soi, à une plus grande confiance en ses capacités, ce qui devrait permettre à terme de limiter le décrochage scolaire mais aussi de permettre à chaque élève de donner le meilleur de lui-même et aboutir en fin de collège à une orientation positive, et choisie. Il s’agit de donner du sens aux apprentissages disciplinaires en faisant du lien : - entre les matières, ainsi qu'entre les matières et le monde extérieur. - avec les familles, pour les rendre les échanges plus fréquents et plus confiants, tout en essayant de pacifier les relations entre les élèves, et avec les professeurs. Grâce à une évaluation globale de début d'année, portant à la fois sur les savoirs et savoirs-faire scolaires et sur les compétences sociales, nous définissons pour chaque élève un ou plusieurs objectifs à atteindre. Il s'agit enfin de valoriser le travail de chacun afin que les élèves en difficulté trouvent un sens personnalisé à l'école, et se sentent bien au collège.
  Description
  Evaluation continue des élèves par ceintures, observation par les enseignants, et auto-évaluation des élèves. Le projet s'articule sur l'auto évaluation initiale des élèves en parallèle avec l'évaluation des compétences des élèves par les professeurs. Puis la mise en place d'aides et l'apport de méthodes aux élèves (parfois accompagné d'un tutorat par des élèves de 3èmes). Mise en place de différents projets pluri-disciplinaires. Evaluations régulières du ressenti des élèves et réunions de coordination des équipes pédagogique, éducative, de santé et la direction pour faire le point sur les élèves. Adaptation des heures d'accompagnement personnalisé aux besoins des élèves. Utilisation des heures de vie de classe pour réfléchir sur les différentes formes d'intelligence et les talents de chacun (estime de soi) ; résolution des conflits par la parole (communication non-violente) ; présentation aux parents des talents des élèves. Il s'agit de privilégier les liens avec les parents par des rencontres fréquentes et détendues. Les liens entre élèves et professeurs sont renforcés par un tutorat et des sorties scolaires variées. Le lien avec l'extérieur du collège est travaillé également avec un partenariat avec des écoles du secteur, des musées, des sorties au théâtre et à l'opéra. Enfin les liens entre élèves sont renforcés grâce à un tutorat entre 3ème et 6ème et aussi grâce à la la mise en œuvre de la communication non violente.
  Modalité de mise en oeuvre
  Tout ce qui se met en place doit être conçu pour fonctionner dans un cadre ordinaire, c'est-à-dire un professeur dans une classe. Chaque famille rencontre un enseignant de la classe en début d'année pour faire connaissance, entendre les besoins des familles, connaître les points d'appui et les faiblesses de l'élève (septembre-octobre). Début octobre, une réunion de concertation permet à l'équipe de faire le point sur chaque élève et déterminer des axes de progression pour chacun. Puis des sorties scolaires permettent de développer la curiosité culturelle. En accompagnement personnalisé sont travaillées les compétences dont les élèves ont besoin : mémorisation, lecture, logique. En vie de classe est travaillée la communication non violente sous forme de jeu pour apaiser les relations entre élèves et obtenir un meilleur climat de classe, propice au travail.
  Trois ressources ou points d'appui
  -Echanges de pratiques des équipes entre-elles. - Les enseignants se sentent moins isolés face aux difficultés rencontrés avec les élèves. - Richesses des relations nouées avec les élèves et les familles
  Difficultés rencontrées
  -Comment évaluer objectivement si l'évolution de l'estime de soi est influencée par les actions menées dans le cadre du projet ? -Professeur documentaliste : manque de temps passé avec les élèves (seulement une heure tous les 15 jours). -1 parent d'élève fermé au dialogue à priori
  Moyens mobilisés
  Deux heures de vie de classe sont prévues dans l'emploi du temps. Une réunion de concertation en moyenne toutes les deux semaines. Des HSE pour les enseignants (10h par semaine sont disponibles). Financement pour les sorties à l’opéra, et au théâtre (dans le cadre d'un projet qui concerne plusieurs classes de 6ème)
  Partenariat et contenu du partenariat
  Espaces culturels de proximité : - Musée Paul Dini : les métiers du musée : visite avec médiateur - Médiathèque de Villefranche : découverte du lieu, lecture publique, avec la responsable du service jeunesse, -CCAB : une intervenante vient au collège pour faire travailler les élèves sur l’oralisation pendant 6 heures au total. -La Maison du Patrimoine de Villefranche : découverte d'une exposition pour éveiller la curiosité des élèves sur leur espace proche et réfléchir au processus de la mémorisation. - Le projet philo de la classe.com en partenariat avec la Villa Gillet, Erasme et le Musée des Confluences
  Liens éventuels avec la Recherche
  .
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  -Evolution des résultats des élèves : moyennes des élèves dans les différentes disciplines, -Sondage auprès des élèves (estime de soi, découvertes, motivation). -Sondage auprès des parents (leur ressenti sur le suivi de leur enfant par l’équipe pédagogique, ce qu'ils ont observé de l’évolution de leur enfant, évolution des relations avec le collège).
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - analyse des notes de la classe.com - évaluation du comportement des élèves selon les objectifs assignés à chacun. - évaluation du ressenti des élèves par des questionnaires (pendant les heures de vie de classe) - évaluation du ressenti des parents par un questionnaire en début et en fin d'année, et lors des différents entretiens. - suivi du projet par Mme Jaillet, IPR référente du collège.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Un goût plus prononcé pour la culture, plus de curiosité de manière générale. Meilleure autonomie, davantage de confiance en eux. Bon esprit de classe, positif. Progrès observés chez 80 % des élèves à ce stade de l'année.
  Sur les pratiques des enseignants : Développement de la culture du « travailler ensemble ». Bien être des enseignants. Installation d’une dynamique de travail qui enrôle toute l’équipe concernée pour penser ensemble les pistes pour engager les élèves dans les apprentissages. Davantage de réflexion sur les élèves de manière individuelle, dans l'optique de trouver des solutions. Davantage de valorisation des élèves, évaluation positive, bienveillante.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Une meilleure communication, un échange constant des équipes engagées dans le projet. Une meilleure coordination : un véritable travail d'équipe.
  Sur l'école / l'établissement : Un climat scolaire plus apaisé.
  Plus généralement, sur l'environnement Des élèves qui se comportent de mieux en mieux lors des sorties scolaire et de manière générale à l’extérieur de l’établissement




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte