Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 641 fois

 

#Continuité des apprentissages en langue vivante étrangère

(Expérimentation terminée)
 

A COMPLETER

IMPASSE ALBERT CAMUS , 42160 ANDREZIEUX BOUTHEON
Site : http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/loire/andrezieux-nord/
Auteur : Patrice Caleyron
Mél : Patrice.caleyron@ac-lyon.fr
  La circonscription d’Andrézieux Nord, dans la Loire, a développé une formation des enseignants du premier degré responsabilisante dont les professeurs sont les principaux acteurs. Recueil des besoins, auto-positionnement d’équipe, constitution d’indicateurs d’évaluation de l’action, formation à distance, évaluation d’école, projet d’école : les stagiaires et les formateurs se centrent sur les effets produits auprès des élèves, dans l’amélioration de compétences ciblées.

  Plus-value de l'action
  Le sens donné au conseil école collège qui s’interroge sur le socle et les compétences acquises (ou à faire acquérir) par les élèves : c'est-à-dire la construction d’une culture commune autour de l’apprentissage des langues vivantes.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Tous les élèves de cycle 3 et de 6° du secteur et du collège Antoine Guichard
  A l'origine
  Lors d’une rencontre entre les professeurs du collège et ceux des écoles du secteur, les professeurs d’anglais ont regretté un niveau hétérogène des élèves en langue vivante à l’entrée en sixième. Ils ont présenté une situation où ils devaient reprendre des apprentissages élémentaires. Ils se sont interrogés ensuite sur l’utilité de construire un lexique commun à toutes les écoles du secteur.
  Objectifs poursuivis
  Dans un nouveau collège, construire une culture commune pour l’apprentissage des langues en lien avec le socle commun et le cadre européen commun de référence des langues.
  Description
  Pour construire cette culture commune, nous avons choisi de mettre en place des mini-expérimentations dans chacune des classes de 6° et de cycle 3. La commission langue vivante étrangère, mise en place dans le cadre du conseil école collège, en lien avec l’équipe de direction du collège et celle de la circonscription, organise la réflexion collective et définit les axes de travail. Des temps de concertation et de formation permettent rencontres et échanges pour la construction « d’une culture commune ».
  Modalité de mise en oeuvre
  Année 1 : chaque classe organise des petites expériences autour de l’apprentissage de l’anglais (jeux, rituels, utilisation de la baladodiffusion..). Lors d’un stage premier degré au sein du collège : intervention commune IEN 1° degré et IA-IPR autour de la contihité des apprentissages et du socle commun ; présentation des différents travaux réalisés dans les classes ; analyse en termes de compétences et visite de classe (au collège et dans certaines des écoles). La compétence « parler en continu » apparait comme peu mise en action dans les différentes classes. Aussi, la commissions LVE du conseil école collège souhaite que le travail en commun se recentre sur l’acquisition du « parler en continu ». Année 2 : un projet commun autour d’un défilé de mode est le fil conducteur des projets entre les écoles et le collège. Une formation de deux jours réunira les professeurs du collège et du lycée autour de l’évaluation des compétences des élèves (niveau A1 et A2).
  Trois ressources ou points d'appui
  Intervention commune IEN 1° degré et IA-IPR dans le cadre du stage Utilisation de la baladodiffusion ou de lecteur MP3 Mise en place du conseil école-collège
  Difficultés rencontrées
  La dispersion (relative) des écoles et leur éloignement du collège Des logiques d’équipe d’école différentes de la réflexion au sein du conseil école-collège Des temporalités différentes entre le collège et les écoles
  Moyens mobilisés
  Pour le premier degré, l’organisation des animations pédagogiques se construit à partir des demandes des équipes pédagogiques. L’accompagnement et la formation des enseignants relèvent des 18 heures statutaires. Mise en place d’évaluation d’écoles avec un auto-positionnement accompagné et une évaluation externe qui permet de croiser les regards de mettre en évidence les réussites et les difficultés recontrées par les équipes pédagogiques (stage de deux jours au maximum). Lien explicite avec le contrat d’objectifs de la circonscription. Pour le second degré, une formation de deux jours a été acceptée ( printemps 2015). Le travail collectif s’inscrit également dans le cadre de la mise en place du conseil école-collège.
  Partenariat et contenu du partenariat
  IA-IPR d’anglais IA-IPR référent du collège IEN premier degré en charge du dossier LVE CARDIE de l’académie de Lyon : accompagnement au projet, aide à la rédaction du cahier des charges Collège Antoine Guichard 0422293P École primaire Veauchette, 0420897X École élémentaire les Glycines, 0421207J École élémentaire Pagnol, 0421648N RPI Rivas (Craintilleux) 0420351D École L’Hôpital le Grand, 0420491f
  Liens éventuels avec la Recherche
  .
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Nombre d’élèves ayant acquis les compétences nécessaires à la communication élémentaire définie par le niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Nombre d’élèves ayant acquis le niveau A2
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Intervention du CARDIE et implication des corps d’inspection pour le suivi et l’accompagnement du projet. Réflexion autour de l’évaluation du niveau A1 du cadre européen commun de référence.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : In fine, acquisition des différentes compétences attendues.
  Sur les pratiques des enseignants : Les équipes apprécient de prendre le temps d’échanger sur leurs pratiques pour harmoniser sur un objectif simple et atteignable en un an et pour produire des effets sur le résultat des élèves.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Les échanges sur les pratiques, les visites de classe ont installé les enseignants du premier degré et les professeurs de collège sur un pied d’égalité : des professionnels qui s’interrogent sur les apprentissages des élèves. Dans le même temps apparaissent quelques résistances particulièrement de certains enseignants du premier degré.
  Sur l'école / l'établissement : La réelle autonomie laissée aux enseignants dans le cadre du conseil école-collège leur permet de définir les axes du travail tout en respectant la liberté pédagogique de chacun. Travailler autour d’une compétence ne demande aucune uniformisation des pratiques, des activités. La responsabilisation des enseignants est réelle.
  Plus généralement, sur l'environnement L’apprentissage à travailler ensemble dans la perspective de la mise en place du cycle de consolidation.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte