Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 4134 fois

 

# Accueillir et réussir dans une classe hétérogène avec des EHP (Enfants à Haut Potentiel) 2016C

(Expérimentation terminée)
 

Collège Jules Ferry

2 RUE JULES FERRY , 73006 CHAMBERY CEDEX
Site : www.ac-grenoble.fr/college/jules-ferry.chambery/
Auteur : SCHEFFLER Jean-Luc
Mél : jean-luc.scheffler@ac-grenoble.fr
  OUVRIR LES POSSIBLES Le projet est né d'une volonté d'inclure tous les élèves et de valoriser les compétences de chacun. C'est pourquoi a été mis en place un dispositif permettant d'offrir une pédagogie différenciée à tous. Le dispositif, mis en place pour répondre aux besoins des élèves à haut potentiel, a été ouvert à l'ensemble des élèves des 3 classes qui participent à l'expérimentation.

  Plus-value de l'action
  Retours très positifs des parents Développement d'une école inclusive Ré appétence pour les apprentissages et reconstruction de relations sociales citoyennes. L'élève devient acteur et réalisateur de son parcours ; reconstruction de l'image de soi valorisée et valorisante. - Rupture avec des scénaris scolaires antérieurs traumatisants. - Développement de la solidarité et d'une démarche intellectuelle mutualisante. - Amélioration significative du climat scolaire. - Développement d'une démarche pédagogique collective au service de la réussite
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  1 classe de cinquième, 26élèves dont 11 élèves identifiés à haut potentiel. 2 classes de sixième de 27 et 28 élèves qui accueillent chacune 7 élèves EHP dont 2 en grandes difficultés d'apprentissage.
  A l'origine
  Un double constat : des élèves en grande difficulté, dont certains EHP en échec, dès la classe de sixième et des élèves performants, très performants de profil EHP, qui ont besoin de découvrir davantage. Dans les deux cas il s’agit de valoriser, d’optimiser le parcours de l’élève et de leur redonner le goût d'apprendre.
  Objectifs poursuivis
  Mettre en place un dispositif pour l'inclusion scolaire : Favoriser chez tous les élèves une bonne estime de soi, les responsabiliser face aux apprentissages, développer leur autonomie, les réinscrire dans un parcours scolaire en faisant réussir chacun en fonction de ses propres capacités, en évitant le décrochage scolaire précoce, en redonnant l’appétence des apprentissages, en maintenant l’enthousiasme et en permettant l’expression des potentialités.
  Description
  Le projet est coordonné par M. TURC Laurent,Professeur Histoire Géographie, Référent TSA, formateur ASH et PFA L'expérimentation repose sur : - le compactage (choix de suivre ou pas le cours sur une notion puis possibilité de faire un projet décroché dans la classe, de fabriquer un jeu, de créer des petits jeux au format informatique) - le compactage avancé (l'élève ne suit pas le cours dans une discipline pendant 2-3 semaines et travaille au CDI ou en classe sur toute une séquence en recherchant des informations sur le net par exemple. Les élèves font, en revanche l'évaluation sommative. Une évaluation diagnostique a permis de voir si l'élève était capable de faire cette évaluation sommative avant d'être en travail autonome. - projet personnel : il est destiné aux élèves performants comme aux élèves décrocheurs : l'élève choisit une thématique qui lui plaît et travaille afin de proposer une restitution à la classe - classe inversée : les capsules vidéo peuvent permettre ce choix pédagogique notamment en mathématiques et en histoire-géographie; exercices en groupe ou en solo ensuite avec une aide personnalisée de l'enseignant - tâche complexe :mobilisation de connaissances, de capacités, d'attitudes pour faire acquérir à chacun les mêmes connaissances, les mêmes méthodes en tenant compte de leurs différences. La tâche est restituée sous différentes formes : carte mentale, capsule vidéo, diaporama... Le professeur propose une boîte à questions par exemple. - évaluation par compétences : la remédiation se fait en amont, l'élève se positionne sur les compétences qu'il ne pense pas bien maîtriser pour s'entraîner => mise en place de 3 ou 4 ateliers; chaque élève doit participer à au-moins 2 ateliers; des élèves "experts" aident sur deux-trois ateliers, l'enseignant prend en charge le plus complexe. - pédagogie de projet, projet pluridisciplinaire : 2h/15 jours durant l'année les élèves vont travailler sur une thématique choisie en amont (ex : "Les frontières" puis se répartissent par groupe afin de faire des recherches et préparer la restitution finale (scène théâtrale, BD, maquette...)
  Modalité de mise en oeuvre
  La formation initiale a été dispensée par l'équipe de Mme Péreira-Frandin de l'université R.Descartes de Paris V et V. Garino Legrand, médecin conseiller technique départemental. Un formateur lettres-ASH de l'ESPE, Pascal Duc, a intégré l'équipe pendant 4 ans et l'équipe s'est aussi auto-formée. Une équipe pédagogique s’est impliquée dans cette expérimentation. Un travail très important a été réalisé dans chaque discipline et en transdisciplinaire afin de disposer de référentiel s cohérents avec le LPC, permettant une réelle lisibilité pour tous élèves, enseignants, parents.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Pour la prise en charge spécifique des EHP, M Turc du collège Jules Ferry de Chambéry, formateur académique - Pour le travail sur les compétences, le formateur académique issu du collège Jules VALLES - les formations proposées aux enseignants; formations internes - Les premiers bilans et résultats constatés
  Difficultés rencontrées
  - L’aspect chronophage du projet - Concevoir l' enseignement dans une démarche systémique - Cohérence interne à l'équipe
  Moyens mobilisés
  HSE et 10 HSA/ BYOD : les élèves apportent leur propre matériel informatique
  Partenariat et contenu du partenariat
  -ACTA 73 (Association de Concertation sur les Troubles des Apprentissages) composée de professionnels de la santé institutionnels et libéraux ( pédopsychiatres, pédiatres, médecins spécialisés dans les TSA), de para-médicaux ( orthophonistes, )psychologues, neuropsychologues, ergothérapeuthes, psychomotriciens) et d'enseignants ( 1er et 2d degré ) -F. Biboud, psychologue scolaire premier degré en Maurienne - V. Garino Legrand, médecin conseiller techniqueauprès de Monsieur le Directeur Académique de la SAVOIE.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -au début de l'expérience : Mme Péreira-Frandin de l'université R.Descartes de Paris V - colloque académique sur EIP en 2014
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Construction et réalisation d’un projet d’orientation cohérent et réaliste à travers un sens retrouvé des apprentissages : échec très rare en 4-3ème alors que retour à un dispositif traditionnel Bilans faits régulièrement par les équipes éducatives 3 temps d'échanges entre les parents, les enseignants et la direction lors d'entretiens privés en septembre-décembre et juin Témoignages de parents vivement intéressés pour faire scolariser leur enfant diagnostiqué EHP dans l'établissement Une influence sur l'ensemble des pratiques éducatives de l'établissement au-delà des classes concernées Ouverture prévue d'un dispositif similaire dans deux autres collèges en Isère.  
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  - bilans réguliers entre les enseignants - évaluation externe (rectorat) - bilans avec les parents, la direction
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : L’élève devient acteur et réalisateur dans un trinôme collaboratif –élèves/parents/enseignants. L'appétence aux apprentissages est retrouvée; développement de l'autonomiereconstructions de relations sociales et citoyennes.
  Sur les pratiques des enseignants : - Permettre de mieux détecter les difficultés et les capacités des élèves pour une aide plus efficace. - Développer la précision dans les contenus et les objectifs débouchant pour l’élève sur une mise en confiance et une meilleure lecture des attendus. -Oser l'apprentissage par l’erreur, l’évaluation à la demande.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Légitimer une démarche pédagogique collective au service de la réussite.
  Sur l'école / l'établissement : - Gommer les facteurs endogènes du décrochage scolaire pour un meilleur traitement de celui-ci. Construire une nouvelle identité de l’établissement fortement marquée par une mobilisation autour de la réussite.
  Plus généralement, sur l'environnement - amélioration du climat scolaire par une réelle prise en compte de la diversité des élèves et des parcours de formation par un respect des différences et un relationnel professeur/élève modifié




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte