Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1103 fois

 

# REUSSIR AU COLLEGE : CONSTRUIRE UNE NOUVELLE CULTURE COMMUNE D’ENSEIGNEMENT VARIATIONS AUTOUR DES TEMPS D’ENSEIGNEMENT ET RÉÉCRITURE DES PRATIQUES DISCIPLINAIRES 2017 F

(Expérimentation terminée)
 

Collège Albert Camus

291 AVENUE JEAN JAURES , 95100 ARGENTEUIL
Site : http://www.clg-camus-argenteuil.ac-versailles.fr
Auteur : BONNET Christophe
Mél : ce.0951139X@ac-versailles.fr
  RÉUSSIR AU COLLÈGE : CONSTRUIRE UNE NOUVELLE CULTURE COMMUNE D’ENSEIGNEMENT VARIATIONS AUTOUR DES TEMPS D’ENSEIGNEMENT ET RÉÉCRITURE DES PRATIQUES DISCIPLINAIRES

  Plus-value de l'action
  L'interdisciplinarité est au coeur du quotidien de notre établissement, créant une nouvelle culture d'établissement et une volonté commune pour faire réussir les élèves.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  L'ensemble des élèves de l'établissement. Soit 510 élèves.
  A l'origine
  Nous avons fait le constat à travers l’analyse des taux de réussite à l’examen du diplôme national du Brevet, des taux de passage en seconde et ceux de seconde en première générale et technologique de l’impérieuse nécessité de remédier aux difficultés de nos élèves. Le premier des constats est la difficulté pour nos apprenants à donner du sens aux apprentissages. Cela a pour conséquence, non seulement de mauvais résultats scolaires mais également l’augmentation des démotivations, indisciplines et incivilités, de l’absentéisme voire décrochages. Le contexte REP de l’établissement surajoute au phénomène de désaffection scolaire. Les élèves nous arrivent avec beaucoup de lacunes et des pré-requis fragiles. Pour eux, comme pour leurs familles, le collège devient un organe dénué de sens, sorte d’agent de liaison d’avant orientation. Les enseignants, malgré leur remarquable mobilisation au service de la réussite de leurs élèves, sont confrontés à des jeunes fragilisés, sans véritable ambition scolaire et rencontrent de plus en plus de difficultés dans la mise en place des enseignements et des programmes. Enfin, dans le cadre de l’accompagnement personnalisé et de l’accompagnement éducatif, les solutions proposées n’ont pas atteint toute leur efficacité. Cela provient d’une erreur de focale et de techniques d’accompagnement des élèves. En somme, l’organisation scolaire classique et les modalités de transmission ne nous permettent pas totalement de faire réussir nos élèves.
  Objectifs poursuivis
  OBJECTIF : RENDRE SENS ET COHERENCE Faire travailler l’élève à l’appropriation de connaissances spécifiques, au développement d’une capacité de réflexion critique et à la recherche de l’autonomie de chacun. Pour ce faire, plusieurs pistes méthodologiques, des approches pédagogiques diversifiées pour un public qui se caractérise par sa diversité : -Du particulier au général : quelle articulation ? -Réalisation de projets -Approche interdisciplinaire - Créer une culture commune autour de l'élève et des compétences.
  Description
  DEMARCHE : UNE NOUVELLE LOGIQUE DES TEMPS D’ENSEIGNEMENT POUR PERMETTRE UNE MEILLEURE APPROPRIATION DES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE ET SAVOIR-ETRE ET AINSI REMETTRE LES APPRENTISSAGES AU CENTRE DE NOTRE PROJET D’ETABLISSEMENT. En 2014, notre première interrogation a porté sur les temps scolaires proposés aux élèves et leur répétition. L’organisation classique empêche une mise en cohérence des différentes disciplines et accentue le sentiment de lassitude chez les élèves, particulièrement les plus fragiles. De même, elle ne permet pas un travail en profondeur avec les élèves ce qui génère un sentiment de « saupoudrage » de l’action professorale. Après de nombreuses discussions en Conseil Pédagogique ou en réunion plénière, nous avons fait le choix de repenser l’organisation du temps scolaire selon une logique de pôles avec des changements d’emploi du temps toutes les six semaines pour les niveaux 6èmes, 5èmes et 4èmes, abandonnant la logique trimestrielle au profit d’une logique semestrielle. Cette réorganisation structurelle des enseignements n’aurait de sens sans une réorganisation du sens des enseignements. Pour cela, il nous est apparu indispensable de retrouver une cohérence entre les disciplines et leurs progressions afin de favoriser un réinvestissement des différents apprentissages. La démarche implique une réorganisation des pratiques pédagogiques entre les disciplines, particulièrement avec une organisation autour de deux pôles : un pôle Humanités et un pôle Scientifique, tout en respectant rigoureusement les horaires obligatoires prévus dans les programmes. Cela implique aussi la construction d’une culture commune transdisciplinaire pour trouver un terrain d’exploitation des situations pédagogiques. Pour cela, il est essentiel de mettre en place les outils et les espaces de concertation. Le numérique sera un des leviers de cette concertation. Enfin, elle impose une annualisation des temps d’enseignements pour les professeurs de l’établissement, et une importante modularisation pour les élèves dans le cadre de l’accompagnement personnalisé. A la rentrée 2015, les classes de 3ème ont intégré la démarche.
  Modalité de mise en oeuvre
  Mise en place d'une nouvelle organisation scolaire. La totalité des enseignements sont polarisés par champs disciplinaires. Cette organisation change toutes les 6 semaines pour impulser une nouvelle dynamique à chaque période. A ceci se rajoute l'introduction de l'accompagnement personnalisé sur l'ensemble des niveaux concernés par le projet. La démarche de projet est la priorité dans ce processus d'accompagnement.
  Trois ressources ou points d'appui
  - Dynamisme des équipes - Volonté de repenser les pratiques pédagogiques pour faire réussir les élèves - Formation des enseignants.
  Difficultés rencontrées
  - Annualisation nécessaire des temps d'enseignement - Turn-over important
  Moyens mobilisés
  Cette réorganisation est financée en totalité sur la dotation horaire globale de l’établissement, soit 638H pour 20 divisions, le dispositif CHAM, l’ULIS, les sections européennes portugais et l’UNSS.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Ce projet est conçu sur trois ans, et sera en constante évolution. L’évaluation de ce projet sera un acte régulier. Au niveau des enseignants, il aura lieu toutes les six semaines, et portera essentiellement sur les acquis des élèves. • Au niveau des élèves nous avons choisi les indicateurs suivants : - Progrès effectués toutes les 12 semaines tant au niveau des résultats chiffrés que des acquis, particulièrement à travers l’accompagnement personnalisé (poursuite du travail de suivi des cohortes) - Baisse du nombre de devoirs non faits ou non rendus par les élèves. - Hausse de la participation et de l’implication des élèves durant les cours. - Augmentation des taux de passage en classe supérieure, particulièrement en 2nde GT, et baisse des difficultés en classe supérieure. - Baisse des perturbations scolaires et baisse de l’absentéisme, amélioration du climat scolaire • Pour les familles : En plus des traditionnelles remises des bulletins, deux rencontres supplémentaires sont prévues avec les familles. Pour cette occasion, nous prévoyons de construire et de distribuer des questionnaires de satisfaction en ligne ou sur l’ENT tant sur l’organisation du projet que sur le ressenti de leur enfant. La démarche sera identique auprès des élèves. La réussite scolaire de nos élèves sera l’axe majeur d’évaluation de ce projet. VII.- PERSPECTIVES Comme nous l’avons précisé précédemment, ce projet s’inscrit sur une démarche de trois ans. Il fera l’objet d’évaluations régulières. Cette année nos procédons, à travers la réorganisation des temps scolaires, a une reconstruction des enseignements et du sens des apprentissages. Cette démarche serait incomplète si nous n’abordions pas les problématiques de l’évaluation et des parcours d’orientation. La mise en place de la réforme du collège donne une nouvelle dimension à notre démarche.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Ce projet est conçu sur trois ans, et sera en constante évolution. L’évaluation de ce projet sera un acte régulier. Au niveau des enseignants, il aura lieu toutes les six semaines, et portera essentiellement sur les acquis des élèves. • Au niveau des élèves nous avons choisi les indicateurs suivants : - Progrès effectués toutes les 12 semaines tant au niveau des résultats chiffrés que des acquis, particulièrement à travers l’accompagnement personnalisé (poursuite du travail de suivi des cohortes) - Baisse du nombre de devoirs non faits ou non rendus par les élèves. - Hausse de la participation et de l’implication des élèves durant les cours. - Augmentation des taux de passage en classe supérieure, particulièrement en 2nde GT, et baisse des difficultés en classe supérieure. - Baisse des perturbations scolaires et baisse de l’absentéisme, amélioration du climat scolaire • Pour les familles : En plus des traditionnelles remises des bulletins, deux rencontres supplémentaires sont prévues avec les familles. Pour cette occasion, nous prévoyons de construire et de distribuer des questionnaires de satisfaction en ligne ou sur l’ENT tant sur l’organisation du projet que sur le ressenti de leur enfant. La démarche sera identique auprès des élèves. La réussite scolaire de nos élèves sera l’axe majeur d’évaluation de ce projet.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Les premiers constats sont positifs puisqu'aujourd'hui les résultats des élèves ont progressé de 1.2 points de moyenne pour l'établissement. De plus, les enseignants remarquent qu'ils sont en mesure de mettre en place des contenus pédagogiques de plus en plus complexes avec les élèves.
  Sur les pratiques des enseignants : Nouveaux échanges et nouvelles réflexions autour de l'innovation pédagogique et les pratiques d'enseignement. Expérimentation de nouvelles pratiques pédagogiques : classes inversées, enseignement par îlots bonifiés, baladodiffusion, forts usages du numérique
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Nouvelles pratiques de gouvernance de l'établissement avec une équipe exécutive, de coordinateurs de niveau par pôle. Les démarches totalement collaboratives, les formations communes et les conférences hors temps des élèves sont devenus la règle pour chacun des personnels.
  Sur l'école / l'établissement : Pacification importante du climat scolaire Augmentation des résultats Nouvelles discussions pédagogiques.
  Plus généralement, sur l'environnement Image très positive de l'établissement




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte