Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1401 fois

 

Ecole élém Les Combavas : Filles, garçons bougez vos idées ! On se questionne et on s’implique pour prévenir les violences

(Expérimentation terminée)
 

Ecole élémentaire les Combavas

50 RUE DES FLAMBOYANTS , 97411 ST PAUL
Site : http://fr.padlet.com/runcardie/EcoleLesCombavas
Auteur : Madame Karine Bachaud
Mél : Karine-Anne.Dupont@ac-reunion.fr
  Réalisation d’un des deux albums de littérature de jeunesse (3/5 ans et 5/7 ans), en créole et français, à l’encontre des stéréotypes sexistes par et à destination des élèves du primaire. #ValeursOI

  Plus-value de l'action
  Notre album / roman qui est une véritable réussite, un réel travail de collaboration entre une illustratrice et une conteuse extraordinaires, des élèves de 9/10 ans charmants et performants. Ce roman sera la base d'une exploitation pédagogique très riche et adaptée au contexte réunionnais car nos petits élèves se retrouveront dans les personnages, les lieux, la culture réunionnaise peut-être même la problématique de famille recomposée avec ce que cela implique avec en toile de fond bien évidemment les stéréotypes sexistes … Une mine d'or !
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Dans un premier temps 28 élèves : 14 filles et 14 garçons Dans un premier temps 1 classe de CM1
  A l'origine
  D’une façon générale, au sein de notre école, surtout au niveau des élèves de CM1 et CM2, garçons et filles ne se mélangent que très rarement. En classe, dans la cour, sur le terrain de sport ou lors des sorties il n’est pas rare d’entendre des réflexions sexistes de part et d’autre. Les filles seraient moins performantes en sport et il y aurait des jeux réservés aux garçons comme les billes. Les garçons seraient moins matures, auraient moins de conversation.
  Objectifs poursuivis
  Généraux et partagés Aller vers une vraie prise de conscience de l’existence de représentations stéréotypées des notions de genre, Développer un esprit critique propre à déconstruire les stéréotypes sexistes, Faire évoluer les méthodes et les outils pédagogiques pour davantage d’égalité et de mixité. Propres à l’action :
  Description
  2014/2015 Octobre/novembre : Evaluations/Concertations/Mutualisation des outils disponibles Décembre/avril : Concertations/Bilan intermédiaire/Réajustements Mai/juin : Finalisation/Valorisation/Bilan de la première année 2015/2016 Septembre/novembre : Evaluations/Concertation/Mutualisation des outils réalisés Décembre/avril : Concertations/Bilan intermédiaire/Réajustements Mai/juin : Fin de l’expérimentation/Bilan terminal Octobre : Valorisation/présentation au grand public de notre album, édité au salon du livre 2016 au Port
  Modalité de mise en oeuvre
  2014/2015 Les représentations et les comportements des élèves et du personnel de l’école sont analysés et évalués. La classe de CM1A est allée au dernier salon du livre dont le thème était « Filles et garçons dans la littérature de jeunesse ». Les élèves ont ainsi été sensibilisés à la problématique des stéréotypes de genre. De retour en classe, des constats ont été faits, s’en est suivie une prise de conscience et la décision de réaliser un outil qui permettrait de tout partager avec d’autres élèves de l’école. Au salon, nous avons rencontré l’auteure, illustratrice et éditrice Nathalie Infante qui nous a présenté son travail. Les élèves ont décidé de s’en inspirer et tout comme elle, de créer un album original sur le thème des stéréotypes sexistes. La maquette de l’album sera présentée lors d’une exposition au cours d’une journée portes ouvertes. Les retentissements de tout ce travail sur les représentations et les comportements seront analysés tout au long de l’année scolaire et un bilan en sera dressé à la fin. 2015/2016 Les représentations des élèves et du personnel sont à nouveau analysés et évalués. Des comparaisons sont effectuées par rapport à l’année scolaire. Une nouvelle classe de CM1 travaille sur le sujet et dispose d’une chanson et de l’album réalisé l’année précédente et qui est cette fois édités en autant d’exemplaires que d’élèves. Nous assistons également à la représentation d’une pièce de théâtre au Séchoir. D’autres classes de l’école sont invitées à participer à l’expérimentation. L’évolution des représentations et des comportements (élèves et adultes) à l’école (en classe, dans la cour, la cantine…) mais aussi à l’extérieur de l’école est analysée. De nouveaux outils sont réalisés.
  Trois ressources ou points d'appui
  1.: La mise en confiance par les intervenantes qui ont sans relâche félicité, encouragé, incité les élèves à s'exprimer. 2.: Les ressources écrites ou orales : albums existants, jeux de rôle, improvisations selon une problématique donnée (selon la progression de notre histoire et le caractère des personnages) ainsi que les jeux de création d'histoire « relais » qui ont permis de s'approprier la notion de récit (étapes, cohérence...). 3.: Les enregistrements des réflexions des élèves et les débats réguliers.
  Difficultés rencontrées
  1.: concernant les habiletés liées à l'engagement dans les tâches de collaboration et de coopération pour deux élèves de la classe (élèves à besoin particulier). 2.: concernant également la gestion des émotions
  Moyens mobilisés
  Ressources humaines : personnel de l’inspection, enseignants, psychologue scolaire, assistante d’éducation, personnel municipal et parents Moyens matériels : BCD, mise à disposition du Séchoir, bus, matériel pour la fabrication de la maquette de l’album Moyens financiers : participation éventuelle de la coopérative de l’école et subvention demandée au FEJ
  Partenariat et contenu du partenariat
  UFR : Union des Femmes Réunionnaises. FEJ : Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse Intervention de Ketty Lisador (conteuse) et Monique Della-Negra (illustratrice) Participation de Michèle Nébot (professeure de français, langue et culture régionale) Publication par les éditions Orphie
  Liens éventuels avec la Recherche
  Intervention d’Emeline Vidot en qualité de chercheuse.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  - socle commun, habiletés, référentiel métier, relations avec les parents
  Documents
 
Titre Diffusion, communication, suivi.
Condensé Tableau numérique des actions expérimentales FEJ ou non, ressources.
URL http://fr.padlet.com/runcardie/stereotypessexistes
Type document

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Mes trois mots clefs concernant le projet expérimental à ce jour : 1 : Défi 2 : Respect 3 : Egalité Trois souvenirs : 1. : Les impros théâtrales en général qui ont vraiment permis de « capturer », de « saisir » les conceptions au départ, puis le ressenti au fil du projet (évolution ou pas). 2. : « Les filles c'est nul, de toute façon ça ne sert à rien comme ce projet d'ailleurs ; moi je suis pour que les garçons soient considérés comme supérieurs aux filles ! » : réflexion d'un élève en début de projet. 3. : La valorisation finale par la présentation du projet (aux parents, partenaires et représentants du rectorat, de la mairie et de l'inspection) ainsi que la lecture intégrale par la conteuse Ketty Lisador du texte du roman créé, les panneaux du travail réalisé avec Claire Carcel illustratrice et la chanson finale non prévue au départ mais le fruit de la motivation des élèves. Cette année mes élèves sont plus jeunes : CE2. Je vais expérimenter les différents supports : débats, échanges, mise en route, motivation et adhésion du plus grand nombre d'élèves au projet de création d'un abécédaire sur les stéréotypes filles-garçons. Les différents supports réalisés : albums, pièce de théâtre, chansons devraient constituer une mallette pédagogique mais il serait intéressant d'avoir toute la partie exploitation pédagogique. Envisager un partenariat avec l'ESPE (je suis moi-même MAT1 et je pourrai faire cette expérience avec un stagiaire M1 qui viendrait sur ma classe et qui aurait la responsabilité avec mon aide et celle de son tuteur de réaliser des fiches ou autre : jeux...) et/ou un moment (animation pédagogique ou formation) de rencontre entre tous les participants à ce projet afin de réaliser cette partie exploitation pédagogique des supports.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Filles comme garçons en CM2 cette année sont, d'après les collègues, plus à l'aise ensemble : sur les rangs, en récréation. Les jeux deviennent mixtes (ping-pong, cartes...) sauf pour les briques et autres jouets autorisés à la pause méridienne et qui sont assez « sexués » au départ : briques roses pièces de la maison pour les filles et briques de super-héros pour les garçons.-
  Sur les pratiques des enseignants : Après un tel projet, on se pose plus de questions, on est plus à l'écoute, à l'affût de réflexions entre les élèves, les collègues, les gens en général, de comportements, de techniques de marketing sexistes... On s'attache à partir de constats à l'école de sensibiliser, de créer l'environnement nécessaire à une prise de conscience de la part de nos élèves afin de faire évoluer les choses et d'aboutir à plus de respect entre nous notamment entre filles et garçons. Concernant mes collègues : il n'est pas évident de sensibiliser le plus grand nombre mais j'ai quand même noté la réflexion d'une collègue qui me rapportait avoir rectifié une parole qu'elle a eu auprès d'un élève car elle avait pensé à moi et à mon projet et s'était dit qu'elle avait véhiculé un stéréotype sexiste ! Ce qui m'a fait très plaisir... De même la secrétaire de la directrice de l'école qui habituellement demande des « garçons forts » pour l'aider à porter des choses a rectifié en voyant l'expression de mon visage « Ah non c'est vrai que vous êtes tous égaux filles et garçons alors je vais demander deux élèves qui veulent bien m'aider... », ce ne sont que deux petits pas mais je me suis dit que c'était déjà ça et qu'il faudrait encore continuer et persévérer !
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Sur les relations avec une collègue que j'ai sollicité pour la graphie en créole et avec laquelle on a pu échanger pas mal de choses : moi sur mon projet et elle qui m'a apporté beaucoup sur les différentes graphies, des mots ou expressions en créole qui m'étaient jusqu'alors inconnus. Très enrichissant !
  Sur l'école / l'établissement : A suivre ; Je compte sur mes petits élèves de l'année dernière pour se faire respecter quel que soit leur sexe et aider d'autres élèves à faire de même !
  Plus généralement, sur l'environnement - A suivre




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte