Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 955 fois

 

2015 Lycée Roland Garros : Trésors des deux infinis

(Expérimentation terminée)
 

Lycée polyvalent Roland Garros

Rue ROLAND GARROS , 97831 LE TAMPON CEDEX
Site : http://lyc-rgarros.ac-reunion.fr/spip/
Auteur : M Gérad CAVALLI
Mél : gerard.cavalli@ac-reunion.fr
  Projet inscrit et retenu dans le cadre du dispositif ministériel «Sciences à l’école» (Cosmos à l’école), reprenant le concept de l’école des deux infinis, associant l’astrophysique et la physique des particules, dans une démarche d’investigation et d’initiation à la recherche pour les élèves de Seconde à Terminale, principalement des séries scientifique et technologique du Lycée.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  24 élèves de seconde MPS, 1ère S, Terminale S en priorité. Ouvert à d’autres élèves motivés (Seconde, TPE, 1ère et Terminale STI, BTS) à l’année, ou ponctuellement sur projets.
  A l'origine
  Comme partout en France et en Europe, une certaine désaffection touche depuis quelques années les formations scientifiques post-bac, et désormais également dans le secondaire, les jeunes s’orientant davantage, particulièrement à La Réunion, vers des formations plus courtes et moins ambitieuses d’avenir, sans doute aussi pour mieux coller à la réalité des difficultés particulières de l’emploi sur l’île. Dans ce contexte, il est apparu opportun à un groupe d’enseignants, principalement de sciences physiques et chimiques de classe de première et terminale scientifique de mener, à partir des nouveaux programmes du lycée, un projet novateur pour mobiliser de nouveau l’intérêt des jeunes tamponnais aux sciences, et leur prouver l’intérêt de ces études pour leur épanouissement personnel et leur avenir.
  Objectifs poursuivis
  En même temps qu’une formation disciplinaire, les élèves auront, par groupes de trois, la responsabilité de la conception, de la réalisation et de l’exploitation d’une expérience relative à la physique des particules : réalisation et optimisation d’une chambre à brouillard, utilisation et mise en oeuvre dans le cadre d’une recherche du détecteur COSMIX de muons cosmiques mis à disposition par Sciences à l’école. Parallèlement, une réflexion sur les programmes et des fiches d’activités en rapport avec le domaine disciplinaire du projet seront créées et mises en œuvre dans les classes. Nous nous attendons à un investissement important des élèves engagés dans le projet, motivés par le cadre de cette activité de recherche innovante, autour du thème de la détection et de l’étude du rayonnement cosmique.
  Description
  Il est mis en place en septembre 2014 un Atelier Scientifique et Technique (A.T.S), d’une durée d’1h30, fonctionnant une fois par semaine aux heures méridiennes, alternativement pour deux groupes de 12 élèves volontaires de Seconde MPS, 1ère et Terminale S. Cet atelier pourra également accueillir des élèves de TPE (Travaux personnels encadrés) et de Terminale SIN (Systèmes d'information et numérique), dans le cadre de leur projet.
  Modalité de mise en oeuvre
  Le projet a démarré en octobre 2013 par la formation organisée par Sciences à L’école et financée par l’IN2P3 au CERN à Genève du professeur porteur du projet. Il s’est poursuivi par l’élaboration du projet et sa présentation en mars 2014 à Sciences à L’école en vue de la mise à disposition d’un détecteur de particules cosmiques. En mai 2014, une formation d’une demi-journée des enseignants du lycée a été organisée au lycée Roland Garros. Les enseignants intéressés ont ensuite pu obtenir le « passeport pour les deux infinis », publication de l’IN2P3. Après la réception du détecteur et la phase de préparation et d’essais (juin 2014), le projet démarre auprès des élèves en septembre 2014, pour une durée initiale prévue de trois années scolaires. Parallèlement, un deuxième enseignant référent, M Philippe CARRET, a sollicité et obtenu de Sciences à L’école de participer à son tour au stage de formation au CERN à Genève en octobre 2014.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  -
  Moyens mobilisés
  Responsable de la mis en œuvre du projet : M CAVALLI Gérard - Animation de l’atelier scientifique : CAVALLI Gérard, CARRET Philippe, NATIVEL Stéphane, ACCARD-MAREGIANO Sylvie, FRECKHAUS Ariel - Préparation de fiches d’activités pour les classes, dans le respect des programmes : tous les enseignants de Sciences Physiques engagés dans le projet. - Electronique, Informatique du détecteur : CAVALLI Gérard, FRECKHAUS Ariel, GILBERT Yannick - Anglais : ANNONIER Eric - Impact des Rayonnements Ionisants : BORDAS Hélène - Aspects historiques et épistémologiques : CAVALLI Gérard, HOUARI Morad Des besoins sont encore à satisfaire, particulièrement en construction mécanique.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Sciences à L’école (correspondant académique : M. Pascal SCHRAPFFER, IPR-IA de Sciences Physiques, correspondant national : Mme Claire BONNOIT-CHEVALIER), l’IN2P3 (Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules, correspondant : M. Nicolas ARNAUD), le CERN (laboratoire européen de physique des particules, correspondant : Mick STORR) et le CENBG (Centre d’Etudes Nucléaires de Bordeaux-Gradignan, correspondant : M. Benoit LOTT) sont des partenaires déjà bien identifiés du projet. Il sera recherché, dès la mise en œuvre du projet, d’autres partenariats avec les principaux acteurs scientifiques de l’Ile de la Réunion en rapport avec le projet, notamment : Université de La Réunion, Observatoire Volcanologique et Cité du Volcan, Observatoire de l’atmosphère et du climat, Observatoire des Makes et Associations d’astronomie, etc… Il sera également recherché des partenariats avec les collectivités locales et territoriales : Mairie du Tampon, Conseil Régional. Enfin, un volet de formation d’enseignants et de mise à disposition du détecteur de rayonnement cosmique dans les lycées sera discuté avec l’IPR-IA de Sciences Physiques, et les services concernés du Rectorat.
  Liens éventuels avec la Recherche
  -
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
 
Titre Cosmos à l'école
Condensé
URL http://www.sciencesalecole.org/cosmos-alecole
Type non précisé

  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Indicateurs du contrat d’objectifs en lien avec le projet : I Accompagner chaque élève dans son parcours d’excellence II Préparer l’élève à ses responsabilités de futur citoyen, conscient des enjeux régionaux et ouvert au monde - 2.1 Développer chez l’élève l’initiative, l’autonomie et le sens de la responsabilité - 2.3 Favoriser l’ouverture des établissements à l’international III Renforcer le pilotage académique 3.2 Promouvoir une pédagogie innovante, structurée et évaluée 3.3 Structurer le travail en réseau au sein des territoires Création d'un site Internet dédié.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : -
  Sur les pratiques des enseignants : -
  Sur le leadership et les relations professionnelles : -
  Sur l'école / l'établissement : -
  Plus généralement, sur l'environnement -




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte