Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 589 fois

 

Six classes de sixième sans note

(Expérimentation terminée)
 

Collège Lucie Aubrac

1 RUE DES CHAMPS , 27730 BUEIL
Site : http://cellule-innovation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article284
Auteur : Nadine ROLLAND
Mél : nadine.rolland@ac-rouen.fr
  L'action vise à rendre l’évaluation plus pertinente en renforçant l'approche en termes de compétences et ainsi à favoriser les progrès des élèves. Il s'agit aussi de restaurer la confiance de l’élève, d'éviter la démotivation et de favoriser le dialogue avec les familles.

  Plus-value de l'action
  -
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  6 classes de 6ème (144 élèves) durant l’année 2013/2014. 5 classes de 6ème (135 élèves) durant l’année 2014/2015.
  A l'origine
  Réflexion des équipes sur l’évaluation : besoin de rendre l’évaluation plus formative et d‘améliorer l’estime de soi pour les élèves en difficulté.
  Objectifs poursuivis
  OBJECTIFS A ATTEINDRE : Rendre l’évaluation plus pertinente et favoriser les progrès des élèves. SOUS-OBJECTIFS : - Renforcer l’approche en termes de compétences. - Favoriser le travail en équipe. - Restaurer la confiance de l’élève et éviter la démotivation. - Améliorer le dialogue avec les familles.
  Description
  - Les professeurs volontaires ont travaillé ensemble puis par équipe disciplinaire. - Les écoles primaires du secteur et les parents des futurs élèves de 6ème ont été informés. - Des outils ont été mis en place pour fonctionner à partir de la rentrée 2013 (palier personnalisé sur Pronote et fiche récapitulative sur l’ENT).
  Modalité de mise en oeuvre
  Les élèves n’ont pas de notes et sont évalués uniquement sur les compétences dans 6 matières : mathématiques, anglais, SVT, arts plastiques, technologie et éducation musicale. Les notes demeurent dans les autres disciplines.
  Trois ressources ou points d'appui
  -
  Difficultés rencontrées
  2013/14 : il s’agit surtout de difficultés d’ordre technique : - Le palier (des compétences) personnalisé était complété sur Pronote avec des items très précis et donc très nombreux. Ce choix était en relation avec l’objectif d’affiner les évaluations pour mesurer les compétences de chaque élève et connaitre l’évolution des acquisitions de manière très précise. Cela était néanmoins très complexe pour les parents étant donné le nombre d’items et leur libellé. Une fiche de synthèse (voir pièce jointe) était également à compléter au moment du relevé de notes mi-trimestre et des bulletins. Cette pratique alourdissait le travail des enseignants sans leur donner pour autant satisfaction puisque certaines équipes considéraient cette synthèse non pertinente. Le dilemme était donc le suivant : - évaluer des items très fins et considérer qu’une synthèse est non judicieuse, ou - prendre en compte la demande d’éclaircissement des parents qui souhaitent connaitre « le niveau » de leur enfant dans les différentes disciplines. 2014/2015 : la fiche de synthèse envoyée avec les bulletins a été supprimée et les professeurs devaient commencer leurs appréciations sur le bulletin trimestriel par une formule synthétique afin d’éclairer les parents sur le niveau de l’élève dans la discipline. Les annotations sur les copies et le palier personnalisé sur Pronote permettaient de communiquer sur les compétences. Néanmoins, la réunion bilan en fin d’année a fait part des doutes y compris des enseignants les plus engagés dans le projet classe sans note. La complexité du palier personnalisé, peu lisible pour les familles en raison notamment de l’accessibilité et du grand nombre d’items, a découragé les professeurs. Les enseignants ont souhaité stopper la saisie du palier personnalisé tout en continuant le travail sur les compétences avec un retour des notes. Un nouveau projet « en avant les compétences » sera mis en place (discussion au cours du 1er trimestre 2015/2016).
  Moyens mobilisés
  - Versement d’HSE.
  Partenariat et contenu du partenariat
  -
  Liens éventuels avec la Recherche
  Aucun
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  LES EFFETS ATTENDUS - Rendre l’évaluation plus concrète et pertinente. - Mieux connaitre les difficultés des élèves pour les faire progresser. - Mise en place de groupes de compétences en mathématiques durant l’heure d’accompagnement personnalisé. LES INDICATEURS DE RÉSULTATS RETENUS Réduction du nombre d’élèves en difficulté.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  2013/14 : le bilan a été réalisé en plusieurs temps : 1) Bilan des enseignants concernés et des professeurs principaux à la fin de chaque trimestre, 2) Questionnaire aux parents et aux élèves de 6ème en fin d’année, 3) Réunion-bilan en juin 2014. 2014/2015 : questionnaire aux élèves par le biais de professeurs principaux. Réunion bilan fin juin 2015.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : - Cette forme d’évaluation favorise davantage les élèves en difficulté en évitant le découragement. - Dans l’ensemble, les élèves cherchent à obtenir « acquis », voire « expert ». - Néanmoins, ce système réduit l’émulation des élèves les plus brillants.
  Sur les pratiques des enseignants : - Les enseignants impliqués dans le projet sont satisfaits. Ils trouvent les élèves plus détendus au moment des évaluations et pensent que cette forme d’évaluation les éclaire davantage sur le niveau des élèves. - Les enseignants travaillent en équipe disciplinaire pour décider des items. - Ils doivent organiser leurs devoirs au regard de cette évaluation par compétences ce qui fait évoluer certains exercices.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : - Cette innovation renforce le travail en équipe et crée du lien entre des disciplines variées et les enseignants, notamment pour les professeurs « isolés » car seuls titulaires dans leur discipline (arts plastiques, éducation musicale, technologie). - Les enseignants acteurs du projet sont valorisés (innovation mise en valeur par exemple au CA, versement d’HSE, réunions communes). - En revanche, il existe des divergences dans la salle des professeurs au sujet de l’absence de note.
  Sur l'école / l'établissement : - Participation de l’établissement à un projet innovant en relation avec la politique du ministère de l’éducation nationale. Réflexion sur la remédiation : une fois réalisé le constat des items non- acquis, comment aider les élèves ? Quels dispositifs mettre en place ? - A la rentrée 2014, il est prévu d’utiliser l’accompagnement personnalisé en 6ème en français (0.5 heure par classe) et en mathématiques (0.5 heure par classe) pour faire des groupes tenant compte notamment des niveaux d’acquisition des élèves.
  Plus généralement, sur l'environnement - Rien à signaler.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte