Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 579 fois
 

Arts et sciences 2015

(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)
 

Collège Jean Amans

, 12290 PONT DE SALARS
Site : http://jean-amans.entmip.fr/
Auteur : TENES Julien
Mél : julien.tenes@ac-toulouse.fr
  Cette expérimentation Arts et sciences tend à majorer l'appétence des élèves pour des savoirs initialement scolaires en Arts et en Sciences. Elle s'appuie sur la méthode d'investigation, permettant aux différents groupes de s'approprier une problématique et ainsi de choisir leur propre champs de découverte et d'étude. L'articulation repose sur deux principes fondamentaux: • Une mutualisation des heures d'enseignement en Arts plastiques, SVT, éducation musicale et sciences physiques ( avec l'appui du CDI, sur les phases d'exploration et de recherches documentaires), ceci permettant une réelle immersion dans l'univers exploré . • La production finale d'un court métrage de type documentaire scientifique témoignant de la démarche/ problématique/ hypothèses/ pistes d'exploration et conclusion.

  Plus-value de l'action
  Création d'une émulation positive pluri-annuelle entre les élèves et les cohortes.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  75 divisés en 19 groupes de 3, 4 ou 5 élèves
  A l'origine
  Baisse de l'appétence des élèves de troisième pour des savoirs fondamentaux. Augmentation du nombre de travaux non rendus. Incapacité à comprendre et produire une problématique. Difficultés à s'approprier des apprentissages. Un nombre quasi inexistant de poursuite d'étude dans des secteurs scientifiques et ou artistiques visant des domaines de l'excellence.
  Objectifs poursuivis
   Mise en place de la méthode d'investigation sur un axe transversal "Arts et sciences".  Mutualisation des horaires disciplinaires en vue de produire des temps pédagogiques plus efficients.  Pratiquer et comprendre la démarche d’investigation. Présenter ce travail à l’oral.  Réaliser un court métrage( documentaire scientifique) témoin de cette démarche.  Tenir un carnet de bord.  Planifier et organiser son travail sur une échéance à long terme, organiser une dynamique de travail en groupe.
  Description
  Cinq enseignants en co-animation, le lundi après midi sur un créneau de quatre séances.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les séquences de travail ont des modalités différentes: cours magistraux/ ateliers/ interventions de partenaires/ monstration de rushes / prises de vue, de son et interview...
  Trois ressources ou points d'appui
  Les échanges avec les Inspecteurs Pédagogiques des disciplines concernées: Arts plastiques/ Sciences physiques/ SVT et Déléguée académique à l'éducation artistique et à l’action culturelle. Le catalogue en ligne du CDI de l'établissement. Les rencontres avec les partenaires et les formations PAF. Le réseaux des connaissances personnelles. L'ENT comme plate forme d'échange.
  Difficultés rencontrées
  • Accès à des ressources scientifiques accessibles ( dans le contenu) pour des élèves de troisième, sans qu'ils ne soient trop simplistes non plus. • Effectif total important, difficultés pour les verbalisations collectives et les monstrations bilans. • Temps de concertation entre les acteurs enseignants. + la difficultés pour les élèves de différencier questionnement et problématique.
  Moyens mobilisés
  DGH
  Partenariat et contenu du partenariat
  Celui ci s'ancre dans la préparation de l'épreuve orale d'Histoire des Arts du brevet des collèges. 6 domaines: Airbus - CNES - Entreprise Vermorel- S ROUBE et son cabinet de graphiste( sémiologie des couleurs)- P GAUBERT studio de court métrage. Service de neuroscience Rodez, météo France, Musée SOULAGES, Ingénieur de chez BAYER France et Allemangne. ERDF, Musée SOULAGES...etc
  Liens éventuels avec la Recherche
  Airbus - CNES - Entreprise Vermorel- S ROUBE et son cabinet de graphiste( sémiologie des couleurs)- P GAUBERT studio de court métrage. Service de neuroscience Rodez, météo France, Musée SOULAGES, Ingénieur de chez BAYER France et Allemangne. ERDF, Musée SOULAGES...etc
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
 
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  1. Bilan intermédiaire sur les formulaires ENT. 2. Evaluation diagnostique des problématiques. 3. Auto évaluation annuelle axée sur les bilans sommatifs critériés. 4. Evaluation externe portée par les Inspecteurs Pédagogiques des disciplines concernées: Arts plastiques/ Sciences physiques/ SVT et Déléguée académique à l'éducation artistique et à l’action culturelle.
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : • Plus grande autonomie. • Appropriation plus directe des savoirs. • Savoir communiquer et argumenter à l'oral. • Conception et formulation de problématiques. • Approches transversales de celles ci. • Gestion d'un projet s'inscrivant dans une échelle temporelle inhabituelle. • Programmation des étapes d'un projet de court métrage. • Collaboration au sein d'un groupe de travail. • Hiérarchisation et choix de l'information. • Appropriation de la recherche documentaire. • Possibilités d'échanges avec des professionnels extérieurs afin de résoudre des pans de questionnement: interview, mail, lettre, captation sonore... • Rédiger des lettres de demande d'information explicites.
  Sur les pratiques des enseignants : 1. Mise en place des stratégies de la méthode d'investigation. 2. Détachement progressif de l'évaluation sommative pour une évaluation par pallier de compétencs. 3. Acceptation d'une pratique de pédagogie d'action basée sur un projet et non d'une pratique de pédagogie de projet modélisant une finalité. 4. Approche transversale des problématiques des programmes respectifs.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Co-construction des séances et plus de décisions collectives
  Sur l'école / l'établissement : • Difficultés à respecter le cadre élémentaire des règles de l'établissement: circulation entre les pôles Arts & sciences et la recherche documentaire. • Des contenus d'enseignement plus aboutis disciplinairement compte tenu de la précision des problématiques. • Une attractivité des disciplines par les outils, le temps et les modalités de travail.
  Plus généralement, sur l'environnement Relation avec les milieux scientifiques et artistiques locaux




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte