Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 4300 fois

 

LE TEMPS QUI PASSE [2014]

(Expérimentation terminée)
 

Collège Belle de Mai

4 RUE DOCTEUR LEON PERRIN , 13003 MARSEILLE
Site : https://www.clg-belledemai.ac-aix-marseille.fr/
Auteur : Deulofeu
Mél : guilhem.deulofeu@ac-aix-marseille.fr
  Projet d’astronomie qui concerne une classe de 6ème, une classe de CM1 et une classe de CM2 d’un réseau ECLAIR et qui s’appuie sur 3 idées forces : • Donner du sens aux apprentissages : o En permettant aux élèves de travailler sur leur propre questionnement : nous partirons d’une « grande question » : « comment voit-on que le temps passe ? Que les élèves seront amenés à décliner en sous-questions au cours d’un débat initial. Ils mettront alors en œuvre une démarche d’investigation autour de leur propre questionnement au cours de laquelle ils articuleront des phases d’observations, de recherches, d’expérimentations, de raisonnement et d’argumentation, de production puis de restitution ; o En décloisonnant les savoirs grâce au travail de l’équipe pluridisciplinaire engagée dans le projet. • Favoriser les phases d’échanges entre les élèves des écoles et ceux du collège pour améliorer l’image de notre établissement dans les écoles du secteur et favoriser l’adaptation des élèves à l’entrée en sixième ; • Impliquer les parents d’élèves dans les apprentissages de leurs enfants en les mobilisant autour de l’organisation de soirées d’observation du ciel animées par les élèves à la Maison Pour Tous du quartier.

  Plus-value de l'action
  La qualité des restitutions faites par les élèves lors des diverses actions auxquelles ils participent et donc la solidité de leurs acquis. Cette action a reçu le prix de la réussite éducative lors de la journée nationale de l'innovation 2014
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  72 élèves au total. 24 élèves de CM1, 25 élèves de CM2 et 23 élèves de 6ème.
  A l'origine
  Constat établi en 2011 lorsque le projet a démarré : Difficulté, au niveau du collège, à créer un lien de confiance avec les parents d’élèves et à les faire venir régulièrement dans l’établissement, alors que ce lien est solide avec les écoles. Une image négative du collège dans le quartier se traduisant par une fuite importante vers les établissements privés du quartier. Un décalage fort entre les exigences et les codes du collège et ceux des écoles du réseau entraînant des difficultés d’adaptation au collège récurrentes. Un cloisonnement fort des savoirs chez les élèves qui éprouvent des difficultés importantes à percevoir le sens des connaissances et capacités enseignées et à identifier leur écologie dans les autres disciplines. Une désaffection des filières scientifiques après la 3ème.
  Objectifs poursuivis
  A partir d’une thématique transversale (inter-cycles et transdisciplinaires) - l’astronomie et le temps - notre projet a pour objectif de : • Permettre aux élèves de mettre en œuvre une véritable démarche d’investigation et ainsi d’acquérir des connaissances, capacités et attitudes disciplinaires et transversales, notamment celles liées à la démarche scientifique, à la maîtrise de la langue et à l’usage des outils numériques, afin de participer à notre objectif de réseau : avoir 100% d’élèves au palier 2 du Socle en fin de 6ème. • Créer du lien dans notre réseau ECLAIR, entre les élèves des écoles, ceux du collège, les parents d’élèves et les acteurs du quartier. • D’améliorer le rapport des élèves aux sciences et développer leur goût pour les sciences et favoriser ainsi les apprentissages et les orientations dans les filières scientifiques.
  Description
  Pour répondre à leurs propres sous-questions, les élèves mettront donc en œuvre un travail d’enquête transdisciplinaire et seront amenés à construire un instrument pour mesurer la hauteur du Soleil dans le ciel en technologie, à manipuler des instruments pour recueillir des données (console EXAO, thermomètre digital, boussole…), à formuler des hypothèses, à élaborer des protocoles expérimentaux et à les mettre en œuvre pour tester leurs hypothèses, à argumenter puis à communiquer à l’oral et à l’écrit leur démarche et leurs résultats lors des phases de restitution. Ils seront amenés à approfondir l’étude de certains paramètres pour en comprendre les effets réels sur les phénomènes étudiés. Ce travail transdisciplinaire les amènera à faire de la recherche documentaire, à manipuler les outils numériques pour organiser et traiter les données recueillies. Ils porteront un regard sur la mesure du temps dans l’histoire, créeront des contes sur l’astronomie qu’ils mettront en musique grâce à l’intervention d’un orchestre de percussions. Lorsque le cheminement des élèves les aura amenés à chercher dans le ciel des explications aux problématiques posées et aux phénomènes observés dans leur démarche d’enquête, ils pourront réaliser de réelles observations et des prises d’images avec le télescope motorisé du collège (Soleil, Lune, Planètes, nébuleuses…) mais aussi avec du matériel d’observation (spectromètre et outils d’observation du Soleil…) mis à disposition par le Rectorat en partenariat avec l’association « science à l’école ». Ce travail d’observation aidera les élèves à modéliser et à construire une représentation cohérente du Système Solaire et plus globalement de l’Univers, de mettre à l’épreuve leurs représentations initiales et d’aboutir à des réponses tout en approfondissant leurs connaissances scientifiques. Pour permettre aux élèves de réaliser des observations de qualité et donc de pouvoir prendre des photos exploitables des astres observés, un voyage d’astronomie sera organisé en mars 2014 à Saint-Michel L’observatoire. Enfin, il s’agira, en parallèle, d’utiliser ce projet pour créer du lien entre les parents d’élèves et la communauté éducative, pour faciliter l’intégration et l’adaptation des parents à cette « nouvelle école » assez austère et complexe que représente le collège. Pour cela, le projet s’appuiera sur l’organisation et l’animation par les élèves de soirées d’observation du ciel avec leurs parents. Ces soirées seront organisées sur les « toits terrasse » de la Maison Pour Tous du quartier qui ont été aménagés par des parents d’élèves aidés d’une association d’artistes « Les pas perdus ». Cet espace, créé par les parents est non seulement un « spot » privilégié d’observation dans le quartier mais il représente également un lieu convivial et rassurant pour les parents d’élèves. Lors de ces soirées, les élèves partageront à la fois leur cheminement avec leurs parents mais aussi un repas organisé par ces derniers aidés par les professeurs afin de préserver la dimension conviviale de la manifestation.
  Modalité de mise en oeuvre
  Phase de questionnement en septembre. Phase expérimentale d'octobre à février (observations, traitement des données, recherche d'hypothèses explicatives, élaboration d'expériences pour valider ou invalider les hypothèses). Phase d'approfondissement, de production et de restitution de février à juin : - étude approfondie des paramètres déterminant les phénomènes que les élèves cherchent à expliquer, observation du ciel, voyage scolaire ; - Réalisation d'un livre numérique et de quiz racontant le projet ; - Participation à divers concours et manifestations scientifiques.
  Trois ressources ou points d'appui
  La création des réseaux « ambition réussite » puis « ECLAIR ». Accompagnement des professeurs par le groupe académique « A la découverte de l’Univers ». Accompagnement des professeurs par le groupe académique « USATICE ».
  Difficultés rencontrées
  Lourdeur des démarches pour obtenir des financements et participer à des actions valorisantes pour les élèves (concours, journées thématiques…).
  Moyens mobilisés
  1 heure hebdomadaire d’atelier co-animée par un enseignant de mathématiques et un autre de S.V.T. en 6ème(2 heures DHG). Matériel d’astronomie de l’établissement et du Rectorat. Financements divers pour le voyage scolaire.
  Partenariat et contenu du partenariat
  Association « science à l’école » : prêt de matériel d’observation. Association « bambou orchestra » : travail avec les élèves pour mettre en musique les contes et leurs productions.
  Liens éventuels avec la Recherche
  Travaux du groupe de recherche PERMES de l’IFE et du groupe Didactique de l’IREM de Marseille sur l’élaboration de parcours d’étude et de recherche en mathématiques et co-disciplinaires.
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Évaluation interne de l’acquisition des connaissances, capacités et attitudes du socle commun en fin de 6ème en lien avec le contrat d'objectif du réseau ECLAIR de l'établissement. Compétences prioritaires : maîtrise de la langue, maîtrise des principaux éléments de mathématiques et acquérir une culture scientifique, autonomie. Modalités d'évaluation variées : épreuves communes, évaluations orales, évaluations en situation. Évaluation externe : participation à divers concours scientifiques (C. Génial, Forum des PASS).
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Évaluation interne de l’acquisition des connaissances, capacités et attitudes du socle commun en fin de 6ème. Évaluation externe : participation à divers concours scientifiques (C. Génail, Forum des PASS).
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Une réelle plus-value sur les apprentissages des élèves en maîtrise de la langue, en mathématiques et en science. Le projet donnant sens aux nombreux savoirs et savoir-faire disciplinaires mobilisés.
  Sur les pratiques des enseignants : Développement du travail en équipe, d’une réflexion sur la transversalité des savoirs et savoir-faire enseignés et de pratiques de co-animation. Une meilleure connaissance des programmes des autres disciplines.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Une très bonne ambiance de travail au sein de l'équipe.
  Sur l'école / l'établissement : Ce projet a contribué à améliorer l’image du collège dans le quartier et à réduire la fuite des élèves dans le privé.
  Plus généralement, sur l'environnement Ce projet a contribué à améliorer la relation des parents d’élèves avec le collège.




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte