Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 6783 fois

 

*2014 APC: Pièce à plusieurs voix

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Omer ARRONDELL

RUE DU CORALITA , 97150 ST MARTIN
Site : www.ac-guadeloupe.fr
Auteur : ACESSE Niza
Mél : n.acesse@ac-guadeloupe.fr
  Projet réalisé dans le cadre des Activités Pédagogiques Complémentaires. Sur le principe du cadavre exquis, une pièce de théâtre se construit au fil des périodes. Les ateliers sont composés d’élèves de deux classes distinctes. Il prend appui sur l’axe prévention de l’illettrisme et développe le volet Arts et culture du projet d’école.

  Plus-value de l'action
  L’APC doit se démarquer de l’AP en proposant aux élèves des activités différentes que celle de l’enseignement traditionnel. Ainsi, le théâtre est un outil pédagogique qui se distingue car il permet à l’élève d’être en situation d’apprentissage et d’acquérir des compétences du socle commun sans en être conscient. Ce moyen détourné favorise leur motivation tant au niveau des élèves en difficulté scolaire que des élèves timides. De plus, les élèves évoluent dans un contexte où le français n’est pas la langue première et côtoient quotidien plusieurs langues. Le théâtre leur donne des opportunités pour s’exprimer en français de manière plus spontanée. Les jeux de rôles proposés ainsi que le théâtre forum leur permet de mettre en évidence les causes des situations conflictuelles et trouver eux-mêmes des remédiations. Cela participe à l’amélioration de leur comportement trop souvent perturbateur.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Tous les élèves de l’école du CE1 au CM2 soient 275 élèves.
  A l'origine
  - Problèmes d’incivilités (violence verbale et physique) - Réticence à rentrer dans les apprentissages - Difficultés à s’exprimer en langue française (problèmes de syntaxe et de vocabulaire) liées au contexte de multilinguisme de Saint-Martin - Manque de confiance en soi, timidité et faible estime de soi
  Objectifs poursuivis
  En langage oral : Prendre la parole en public en s’adaptant à la situation de communication En lecture : lire à haute voix, de façon expressive, un texte En EPS : Concevoir et réaliser des actions à visée expressive, artistique, esthétique. Citoyenneté : Développer les compétences C6 et C7 du socle commun à savoir les compétences civiques et sociales et l’autonomie et l’initiative.
  Description
  Le mercredi de 10h à 11h, sur les heures d’APC, les élèves mettent en scène une pièce de théâtre pour une représentation en fin d’année. L’histoire est découpée en quatre parties chacune mise en scène sur une période. Des ateliers composés à part égale d’élèves de deux classes, réalisent à tour de rôle une partie de la pièce. La cinquième période est réservée pour des répétitions générales.
  Modalité de mise en oeuvre
  Les grandes étapes : - Présentation du projet aux élèves - Jeux de cohésion : les différentes formes de déplacements, créer des situations de contacts et d’échanges physiques et verbaux - Jeux théâtraux : jeux de mimes, d’improvisation, jeux du miroir, le marionnettiste, … - Lecture et compréhension de la scène ; vocabulaire, inférences, chronologie des événements, description des rôles et attribution des personnages - Première mise en scène : improvisations - Phase de réajustement : les élèves proposent des modifications, enrichissent les dialogues et travaillent le jeu scénique - Deuxième mise en scène : prise en compte des réajustements -Bilan : relecture de l’écriture finale de la scène (prise de note par un secrétaire ou dictée à l’adulte) - Jeux de relaxation, de diction et de voix
  Trois ressources ou points d'appui
  Certains élèves avaient déjà participé à un atelier théâtre et citoyenneté mené par les enseignantes spécialisées il y a deux ans. Ces derniers encouragent leurs camarades et témoignent leur expérience. Les enseignants travaillant par binôme se sentent moins isolés face aux difficultés rencontrées par leurs élèves. Ils échangent sur leurs pratiques pédagogiques. Les élèves ont l’impression de ne pas être en situation d’apprentissage, cela permet de changer leur regard sur l’école. Ils apprennent autrement.
  Difficultés rencontrées
  Difficultés à obtenir toutes les autorisations des parents pour la participation aux APC.
  Moyens mobilisés
  Moyen humain : Deux enseignants par atelier Moyens matériels : matériel pédagogique. La coopérative et les actions menées par l’association USEP de l’école participent aux frais de la réalisation des décors et des costumes.
  Partenariat et contenu du partenariat
  L’association USEP de l'école « Siempre Together » et la Collectivité de Saint-Martin pour le financement du matériel nécessaire -un intervenant en arts plastiques pour la réalisation d’un des décors par des élèves de CM1 (dans le cadre d’un autre projet de l’école) - le comité des parents d’élèves pour l'encadrement des élèves
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  Ce projet doit permettre de changer le regard des élèves sur l'école et son rôle. Cela se traduira par un nombre moins important d'élèves manifestant et exprimant leur manque d'intérêt. Un autre indicateur sera une participation plus active aux activités de classe qui apaisera le climat de classe En ce qui conncerne les apprentissages fondamentaux, ce projet créera la volonté des élèves de s'exprimer spontanément en français (échanges lors de la récréation, du temps de l'interclasse, avec les agents de la collectivité,...). IL leur permettra d'améliorer leurs compétences langagières. L'acquisition de ces compétences sera évaluée lors des évaluations de circonscription de fin d'année. Ils seront comparés à ceus des évaluations de circonscription de début d'année (avant la mise en place du projet). Le projet participer à la diminution du nombre d'élèves ayant un comportement perturbateur: diminution du nombre d'équipe éducative et de convocation des parents pour des problèmes de comportement.
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  Evaluation interne : -Représentation des pièces réalisées aux autres élèves de l’école. - Comparaison des évaluations de circonscription de début d'année et de fin d'année pour évaluer les acquis en maîtrise de langue -Questionnaire : pour recueillir le ressenti des élèves sur l’activité proposée, les changements éventuelles que celle-ci a induit dans leur statut d’élève. Auto-évaluation: Grille d’évaluation à renseigner par les animateurs Critères d’évaluations : -le développement de la personnalité et de l’imagination - diminution des incivilités (nombres d'équipe éducative et nombres de convocation parents pour problème de comportement) - l’entrainement à une meilleure maitrise de la langue - meilleur motivation pour les apprentissages - participation des élèves timides et réservés aux activités Evaluation externe : Transferts des compétences acquises dans la vie quotidienne des élèves (évaluations par les élèves et par les parents)
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : Coopération des élèves pour réaliser un projet. Participent activement aux activités. La pratique de la langue française en situation (jeux de rôles) de s’exprimer en français de manière plus spontanée.
  Sur les pratiques des enseignants : Utilisation d’un outil pédagogique peut exploité qui permet d’acquérir des compétences sans que les élèves aient l’impression d’être en situation d’apprentissage.
  Sur le leadership et les relations professionnelles : Développer le travail en équipe car les enseignants sont deux pour mener à bien l’atelier. Mutualisation des pratiques.
  Sur l'école / l'établissement : Amélioration du comportement et de la motivation des élèves.
  Plus généralement, sur l'environnement Transfert des compétences civiques et sociales acquises à l’école par le biais de l’atelier théâtre dans les autres cadres de vie des élèves (vie quotidienne : les abords de l’école, maison, club sportif, association, …).




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte