Accueil Consultation d'une fiche
fiche consultée 1823 fois

 

*2014 Enseigner Autrement : le Décloisonnement Géant

(Expérimentation terminée)
 

Ecole primaire Elie Gibs

RUE DES ECOLES , 97150 ST MARTIN
Site : Site de l'academie Guadeloupe
Auteur : Cauda Carol
Mél : c.cauda@hotmail.com
  Une fois par mois, l’école organise un décloisonnement géant sur une thématique prédéterminée. Les enseignants proposent un « menu pédagogique » dans lequel les élèves font leur choix avec un nombre minimal d’activités à réaliser.

  Plus-value de l'action
  En faisant confiance aux élèves, nous leur permettons de se dépasser eux-mêmes.
  Nombre d'élèves et niveau(x) concernés
  Tous les élèves, 340 élèves, C2, C3, CLIS soit 48 CP, 71 CE1, 98 CE2, 69 CM1, 62 CM2, 8 CLIS.
  A l'origine
  . La journée de l’innovation 2013 n’a pas été vécue comme une journée d’enseignement ordinaire. . Différents ateliers ont été animés par les enseignants. Les élèves ont apprécié de pouvoir faire des activités à la carte. . Le bilan a été positif pour les enseignants et les élèves, d’où l’envie de recommencer à présenter une matinée à la carte 1 fois par mois.
  Objectifs poursuivis
  . Donner aux enseignants la liberté pédagogique d’enseigner ce qu’ils aiment. . Donner aux élèves la possibilité de participer aux ateliers qu’ils préfèrent.
  Description
  . Les ateliers sont créés et pris en charge soit par les enseignants, soit par les élèves, soit par un intervenant extérieur et les élèves doivent participer à quatre ateliers dans la matinée. Chaque groupe a une fiche pour se déplacer et doit la faire remplir dans chaque atelier.
  Modalité de mise en oeuvre
  . 1 mercredi par mois . Décloisonnement géant
  Trois ressources ou points d'appui
  La journée de l’innovation 2013, la Fête de la science 2013, la sortie scolaire pédagogique lors de la Fête de la science au L.P.O. des IDN ont permis de mettre en évidence que le modèle était le même. L’école autrement afin de voir l’école différemment du . Côté des élèves . Côté des enseignants
  Difficultés rencontrées
  . Nombre d’élèves par ateliers/ créer plus d’ateliers . Gestion du flux d’élèves dans l’école au regard du désir de laisser le menu à la carte. . Vaincre les appréhensions des enseignants
  Moyens mobilisés
  . Enseignants de l’école . Personnel de la collectivité sous la responsabilité des enseignants . Intervenant extérieur (toute intervention pédagogique préparée par une personne externe à l’école, selon le thème de la matinée)
  Partenariat et contenu du partenariat
  . Personnel de la collectivité, EVS, et intervenants extérieurs selon le thème Liens éventuels avec la Recherche
  Liens éventuels avec la Recherche
  Néant
 
Evaluation
  Evaluation / indicateurs
  . Nombre d'enseignants participants au projet . Nombre d'ateliers proposés . Nombre de classes participantes . Nombre d'élèves actifs . Augmentation de 3 pts aux évaluations de fin d'année
  Documents
  Aucun
  Modalités du suivi et de l'évaluation de l'action
  . Quantitatif : Nbre d’ateliers, de classes participantes . Qualitatif : Travail en équipe, ambiance générale, Nombre d’élèves actifs (ayant des responsabilités) . Ambiance générale
  Effets constatés
  Sur les acquis des élèves : . Intérêt (in vivo) renouvelé des élèves pour l’école . Intérêt des élèves d’évoluer vers l’autonomie . Intérêt de l’échange des pratiques au niveau des élèves
  Sur les pratiques des enseignants : . Nouvelles possibilités d’expressions
  Sur le leadership et les relations professionnelles : . Obligation d’échanger pédagogiquement
  Sur l'école / l'établissement : . Autres dynamiques que la dynamique habituelle . Expositions d’affiches multiples . Relations dynamiques entre les enfants
  Plus généralement, sur l'environnement . Intérêts, questionnements du voisinage, regards différents sur l'école




Recherche multicritères
Recherche plein texte

Les expérimentations d'une académie
Les 5 dernières fiches
PARIS
CLG Couperin - Les classes chantantes : faire réussir les élèves grâce à un projet de création artistique
BESANCON
La LV2 Arabe au service des allophones et réciproquement
ORLEANS-TOURS
MACHine à INVenter l'Absurde
ORLEANS-TOURS
Création d’un film d’animation
ORLEANS-TOURS
45-attention et concentration
Les fiches les plus consultées
BORDEAUX
Travaux en sciences assistés par des tablettes numériques 2012
ORLEANS-TOURS
2016B - 37 - Ecole de Druye - Azay Augmenté : pour une visite enrichie du château d’Azay-le-Rideau
NICE
#2018AC-Learn-O : La première tablette tactile géante, kinesthésique, collaborative et sociale.
LILLE
# 2018 C - F - Badges Numériques de Compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne
NANCY-METZ
Une démarche innovante « L’école des savoirs essentiels »
Contexte