Éduscol
Accueil    Actualités    Publications TRaAM Arts plastiques - 2014-2015

Actualités

Publications TRaAM Arts plastiques - 2014-2015

Pilotés par la DNE (direction du numérique pour l'éducation) et en relation avec l'Inspection générale, les travaux académiques mutualisés (TRAAM) visent à :

• favoriser la prise en compte, dans le domaine de l'enseignement des arts plastiques, de l'objectif de généralisation des TIC dans l'éducation ;

• mettre en commun, faire connaître et valoriser au niveau national les expériences académiques et les pratiques les plus novatrices ;

• proposer des actions d'innovation et d'expérimentation de nouveaux outils pour apprendre à partir de thèmes proposés au niveau national.

A l'issue d'un appel à propositions auprès des académies, un groupe national composé des professeurs référents pour leur académie et représentant des équipes pédagogiques "Arts plastiques et TICE" travaille sur les thèmes retenus au niveau de l'académie et pilotés par l'Inspection académique - Inspection pédagogique régionale.

Pour l'année 2014-2015, le thème national était :  Pratiques numériques actuelles et enseignement des arts plastiques (pratiques mobiles, pratiques interactives, virtualité, déplacement des prises en compte du corps, du temps, de l'espace...)

Les approches des sept académies retenues dans les TRAAM cette année ont été très distinctes les unes des autres marquant une richesse du champ ouvert par les pratiques numérique actuelles. Qu'elles soient de l'ordre des nouveaux outils proposés aux élèves ou aux enseignants dans leur enseignement, de nouvelles postures de travail ou de la prise en compte de pratiques sociales où l'image intervient quotidiennement, les expérimentations ont pour point commun d'interroger à la fois la pratique artistique chez les élèves afin de les sensibiliser aux questions que soulèvent le médium numérique dans le champ de l'art mais également de renouveler les méthodes de travail à la fois des élèves et des enseignants.

Dans l'ensemble, les académies ont eu à coeur de travailler avec des outils numériques accessibles à tous ne demandant pas aux uns et aux autres un temps d'appropriation excessif et une formation technique complexe. L'accent a été mis sur les pratiques pédagogiques et didactiques au coeur de la la discipline s'articulant avec les programmes nationaux.

A l'issue du travail des équipes, chaque TRAAM a donné lieu à la rédaction d'une synthèse et de scénarios pédagogiques mis en ligne sur le site académique et référencés dans EDU'base.

Académie de Créteil

Le portfolio numerique dans le cours d'arts plastiques : temps, experimentations et traces.

Le travail collaboratif de l'académie s'appuie sur des expérimentations pédagogiques afin de constituer un premier champ réflexif autour de l'utilisation du portfolio dans une diversité de situations d'apprentissage et d'utilisation d'outils numériques qui se généralisent (cloud, applications tablettes, smartphones...) avec notamment un objectif spécifique lié à l'autonomie de l'élève. Il s'agit d'intégrer l'utilisation des fonctions d'archivage et d'organisation des données dans leur diversité (photographie, vidéo, sons, textes) réalisées avec les outils numériques utilisés (enregistrements de captations, ordinateurs, téléphones portables ou tablettes) dans le cours d'arts plastiques et mettre en avant les compétences disciplinaires, la mise en œuvre du socle commun pour organiser des parcours d'apprentissages.  Consulter le dossier

Académie de Limoges

Pratiques mobiles et virtualite

Le projet du groupe académique était d'élaborer des ressources de réflexion (recherche de références artistiques, de textes théoriques, bibliographie et sitographie) et d'expérimenter des scénarios pédagogiques en questionnant les pratiques numériques actuelles qui croisent plus particulièrement les pratiques mobiles et la virtualité notamment au travers de l’approche et la représentation du lieu dans un cours d’arts plastiques!? 
Consulter le dossier

Académie de Lyon

Dans quelle mesure l’interactivite renouvelle-t-elle les enjeux de l’enseignement des arts plastiques ?

Le projet de l'académie à consister à la multiplication des expérimentations, en se questionnant sur les diverses formes d’interactivité afin de définir les différents objectifs d’apprentissage des élèves qui en découlent.

Ont été développés trois axes :

Axe 1- Interactivité entre pratique traditionnelle et pratique numérique.

Axe 2- Interactivité entre les élèves : production collective, participative, work in progress.

Axe 3- interactivité entre les œuvres et le spectateur, qui engage la participation du spectateur.
Consulter le dossier

Académie de Nancy-Metz

Les objectifs du groupe académique :

• Mettre en place des outils qui permettent aux enseignants de s’emparer des pratiques numériques dans leur cours. Se poser la question « comment un enseignant peut s’approprier nos documents dans sa propre pratique ? »

• Les documents finaux ne sont pas des préparations de séquence de cours. Il doivent etre mis en page de façon dynamique, engageante, avec une première page synthétique, pas plus de 3 pages en tout, contenir une ou des images de réalisations et/ou d’effectuation ; mais doivent cibler précisément les questions en lien avec la thématique et l’usage des TICE. Le document final doit etre facilement valorisable sur un site.

• Utiliser les possibilités artistiques du numérique - permettre l’engagement dans les pratiques vidéo.

Les questionnements abordés entre les pratiques artistiques, les technologies numériques nomades et l’architecture se sont montrés riches et ont donné lieu à des expérimentations très intéressantes, tant du point de vue pédagogique que culturel. Elles ont permis d’obtenir l’adhésion instantanée des élèves en leur permettant d’utiliser des outils qui leur sont familier tout en modifiant les usages qu’ils en faisaient préalablement pour aller vers une pratique créative, inventive et plus globalement artistique. Elle ont permis une mise au travail rapide et une richesse d’inventions techniques jouant avec le langage des Arts plastiques. Elles ont permis d’aborder les pratiques artistiques les plus contemporaines et d’explorer une partie de l’histoire de l’Art peu traitée dans le cadre du cours d’Arts plastiques « traditionnel » et ainsi, d’élargir le champ référentiel habituellement abordé.
Consulter le dossier

Académie de la Guadeloupe

Le projet du TRaAM Arts Pastiques Guadeloupe s’est fixé un double objectif :

• L'appropriation par les élèves des technologies numériques,

• L'appropriation des œuvres et des artistes issus de l’aire géographique et culturelle des Caraibes-Amériques (sans exclusion du reste du monde).

Les scénarios et séquences produites concernent tant l’architecture, le corps, que le thème de la Vanité contemporaine, ou la ville en Caraibe prenant appui sur les œuvres d’artistes des Caraibes : Jean-Marc HUNT de Guadeloupe ou Préfète DUFFAUT d’Haiti, voire l’architecte des colonies Ali TUR... Une douzaine de séquences ont été mises en ligne.    Consulter le dossier

Académie de Rouen

Ce travail académique se développant sur deux axes distincts aborde la question des pratiques quotidiennes des élèves au regard de l'enseignement des arts plastiques d'une part et celui de la vidéo pédagogique, ou comment rendre compte d'une réalité pédagogique dans une situation d'enseignement.

Les thématiques abordées par le groupe de travail sont les suivantes :

• La photographie, un médium complexe pour un usage banalisé. • La pratique du médium vidéo : quand la réalité devient fiction

• Les images numériques à l'heure de la « téléportation ».

• Les réseaux sociaux, le Cloud, et la carte Secure Digital©, extensions de la mémoire individuelle et collective.

Par ailleurs, l'équipe TRAAM de l'académie a poursuivi son travail de réflexion et de mise en oeuvre sur la vidéo pédagogique comme moyen de montrer, faire connaitre et informer sur les pratiques pédagogiques dans le cours d'Arts plastiques. Consulter le dossier 

Académie de la Réunion

Les TRAAM ont donné un cadre de travail à l'académie pour lancer une réflexion et des pratiques pédagogiques liées au numérique au sein de l'ile de la Réunion. L’expérimentation des tablettes tactiles, des smartphones, des APN en cours d’arts plastiques ont montré des apports non négligeables dans l’efficacité de l’enseignement de la discipline. De plus, notamment à la Réunion où le français n’est pas suffisamment maitrisé, il semblerait que les outils numériques incitent les élèves à mieux s’exprimer dans la langue française (en effet, il faut savoir lire et comprendre le français pour soit chercher une information ou la transmettre). Les expérimentations ont montré que la motivation des élèves est forte pour cet outil qui favorise l’autonomie mais aussi le travail en équipe. Les élèves acquièrent avec rapidité des compétences y compris des élèves en difficulté plus à l’aise avec ces nouveaux supports. Mais les enseignants ont été attentifs au fait que le numérique ne soit pas utilisé pour mettre en place des « exercices d’exécution » mais investi dans sa dimension d’exploration et de réinvestissement et cela en parallèle avec les techniques traditionnelles. Les enseignants ont été également soucieux du fait que les séquences répondent bien aux questionnements des élèves créoles et adolescents.  Consulter le dossier

Publié le 18.09.2015

Retour aux articles