Devoirs faits, une aide aux devoirs pour les collégiens

Le programme « Devoirs faits » permet à des élèves en collège de bénéficier, au sein de leur collège, d'une aide appropriée pour effectuer le travail qui est attendu d'eux. Aujourd’hui, un collégien sur trois en bénéficie à raison de deux heures et demie par semaine en moyenne; un élève sur deux en REP+ y participe.

Mis à jour : août 2022

Pour la rentrée 2022, chaque élève doit pouvoir bénéficier dès les premiers jours de la rentrée d’un accompagnement ciblé pour réaliser ses devoirs. A l'échelle de chaque établissement, tous les moyens sont mis en œuvre pour assurer la prise en charge des élèves de 6e. Les établissements, dans le cadre de la liaison école-collège, recueillent en amont les besoins identifiés des élèves. En effet, la maîtrise des fondamentaux (lecture, écriture, calcul) est primordiale pour une entrée sereine au collège. Instauré dès les premiers jours de septembre, le dispositif Devoirs faits est ainsi l'un des outils pour remédier aux difficultés que les élèves peuvent rencontrer.

Actualité : le nouveau vademecum "Devoirs faits, un outil de pilotage de l'établissement"

Prenant appui sur les expériences réalisées dans les établissements, ce tome 2 du vademecum, complémentaire du premier, a l’ambition d’accompagner la mesure dans le temps en approfondissant la réflexion pédagogique, en valorisant les innovations et les réussites issues des territoires, et en recueillant des témoignages des acteurs de terrain.

L’objectif de ce vademecum 2 est de mettre en lumière des mises en œuvre concrètes de Devoirs faits et partant d’elles, d’identifier les leviers les plus efficaces ainsi que les éventuels freins. Ce tome 2 du vademecum se concentre sur les acteurs (les chefs d’établissement, les professeurs, les coordonnateurs, …), sur les bénéficiaires (les élèves) ainsi que sur la manière dont les familles sont associées. Ce texte a vocation à accompagner les équipes éducatives dans la poursuite de leur réflexion et à les encourager afin de donner à Devoirs faits toute son ampleur.

Le premier vademecum « Tout savoir sur Devoirs faits » est toujours accessible.

Devoirs faits -  Vademecum Tome 2 : « Devoirs faits, un outil de pilotage pédagogique de l’établissement » (Août 2022)

Devoir faits - Vademecum Tome 1 : « Tout savoir sur Devoirs faits » (Août 2017)

Une formation dédiée au dispositif Devoirs faits

Un parcours de formation dédié à Devoirs faits est désormais disponible sur la plateforme m@gistère. Cette formation en libre accès s’adresse à tous les acteurs et intervenants engagés dans la mise en place du dispositif (personnels de direction, professeurs, assistants d'éducation, assistants pédagogiques, CPE, associations et étudiants).

S'appuyant sur les retours d'expériences des académies et sur les travaux de la recherche et des sciences cognitives, cette formation très complète a été pensée pour aborder tout le périmètre de Devoirs faits : avant, pendant et après les devoirs. Six modules thématiques sont proposés : Placer Devoirs faits au cœur du projet d'établissement / Prescrire les devoirs / S’aider des sciences cognitives pour rendre les devoirs plus efficaces / Encadrer une séance de Devoirs faits / Accompagner les familles à aider leurs enfants / Réinvestir les devoirs et valoriser l'implication des élèves.

Créer une communauté autour de Devoirs faits

Devoirs faits, parce qu’il est un vecteur de changement des pratiques pédagogiques, est devenu un objet d’échanges et de réflexion entre les différents acteurs. Une communauté de partage d’idées s’installe progressivement, notamment avec la création de « Devoirs faits la communauté ».

Devoirs faits la communauté est un site construit en collaboration avec des enseignants de collège, des conseillers principaux d’éducation, des assistants d’éducation et des chefs d’établissement. Il a pour objectif de faciliter le partage de ressources et de pratiques mises en œuvre dans le cadre du dispositif “Devoirs faits” au collège.

Des initiatives inspirantes de différentes académies sont présentées sous forme de courtes vidéos et classées par catégories : gestion de groupe, gestion de matériel, co-intervention, communication, Devoirs faits à distance, coordonnateur du programme ainsi que de nombreuses ressources.

Toutes les contributions servent à mutualiser les expériences et enrichissent la communauté.

Renforcer le dispositif Devoirs faits pour s’adapter aux besoins de tous les élèves

L’accompagnement scolaire est renforcé au collège avec le dispositif Devoirs faits qui est mis en place dès les premiers jours de septembre.

Les élèves de 6e, pour lesquels des difficultés sont repérées notamment par les évaluations nationales, sont inscrits de manière prioritaire à Devoirs faits afin de pouvoir bénéficier jusqu’à 3 heures d’accompagnement pour réaliser le travail personnel.

Le dispositif continue de diversifier son offre du point de vue des modalités et s’enrichit d’une nouvelle dimension avec le développement des « Devoirs faits à la maison », permettant notamment aux collégiens des milieux ruraux rencontrant des difficultés de transport de bénéficier d’une aide aux devoirs à distance.

Accompagner la réussite des élèves

Le travail personnel fourni par les élèves est déterminant pour la réussite de leur scolarité. Ce travail commence dans le cadre de la classe, par l'acquisition des méthodes et des compétences attendues ; il se poursuit en dehors de la classe avec les devoirs qui prolongent ces apprentissages. Ces leçons ou exercices peuvent cependant être source d'inégalités entre les enfants et peser sur la vie de famille.

Le programme Devoirs faits a pour objectif de proposer aux élèves, dans l'établissement mais en dehors des heures de classe, un temps d'étude accompagnée, pour réaliser leurs devoirs. Chaque enfant a ainsi la possibilité de travailler individuellement, au calme, pour faire des exercices, répéter ses leçons ou exercer sa mémoire et son sens de l'analyse, avec la possibilité d'être aidé quand il en a besoin.

C'est également un moment privilégié pour l'apprentissage de l'autonomie : il s'agit pour l'élève de questionner les démarches proposées, d'interroger ses propres méthodes, de mettre à l'essai ce qu'il a compris, de réinvestir les apprentissages tout en bénéficiant, au besoin, de l'accompagnement de professionnels aptes à lui apporter toute l'aide nécessaire.

En cela, la mesure Devoirs faits contribue à la fois à la réduction des inégalités d'accès au savoir et à l’élévation du niveau général des élèves.

Principes d'organisation

Les élèves bénéficiaires

La proportion d'élèves susceptibles de bénéficier du programme est liée à la situation de chaque établissement, en fonction des besoins de ses élèves et des moyens dont il dispose.

Les élèves en situation de handicap peuvent bénéficier de Devoirs faits, qu'ils suivent une scolarité individuelle en classe ordinaire ou dans une unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS).

Un choix des modalités de mise en œuvre au sein du collège

Il revient à chaque collège de fixer les modalités de mise en œuvre de Devoirs faits, en cohérence avec son projet d'établissement. Ces modalités sont d'abord discutées en conseil pédagogique, puis présentées par le chef d'établissement au conseil d'administration.

La taille des groupes est fixée en fonction des tâches à accomplir et des élèves concernés. Les équipes pédagogiques identifient les élèves susceptibles de participer au programme et leur en font la proposition ainsi qu'à leur famille. Celles-ci peuvent bien entendu elles-mêmes solliciter l'accès au programme.

Une nécessaire coordination des acteurs

Devoirs faits est pris en charge, sur la base du volontariat, par les professeurs, les CPE, les assistants d'éducation, les volontaires du Service civique, les étudiants ainsi que par des associations répertoriées.

L'efficacité du programme Devoirs faits repose sur la continuité et la cohérence entre, d'une part le temps scolaire et d'autre part le temps familial et périscolaire. Il s'agit en effet d'améliorer la perception qu'ont les élèves du sens des activités proposées et du bénéfice qu'ils peuvent en tirer.

Devoirs faits donne ainsi l'occasion aux équipes pédagogiques de réfléchir collectivement à la question du travail personnel et de la place des devoirs : quel est le sens des devoirs, au regard notamment du travail réalisé en classe ? Que permettent-ils de consolider ? Qui les prescrit, quelle quantité de travail représentent-ils et selon quelle périodicité ? Quels sont les types de tâches proposées aux élèves (application, mémorisation, production...) ?

Il s'agit également de rendre explicites aux élèves, aux familles ainsi qu'aux représentants des associations intervenant dans le dispositif les attendus des travaux demandés, qui s'intègrent naturellement aux enseignements dispensés et s'inscrivent au service des apprentissages qui ont été proposés en classe.

Séminaires du plan national de formation « Réussir au collège : Devoirs faits »

Dans le cadre du plan national de formation, la direction générale de l'enseignement scolaire, en collaboration avec l'inspection générale de l'éducation nationale, a organisé des séminaires de réflexion.

Séminaire de l'année 2021

Le séminaire de 2021 a, quant à lui, identifié les différentes pratiques qui permettent d’accompagner les élèves dans les devoirs et d’articuler Devoirs faits avec le temps de la classe, et a analysé comment la mesure peut entrainer une transformation systémique au sein des établissements, chez les équipes et chez les élèves, à la fois dans leur rapport aux savoirs et à leur travail personnel.

Visionner les extraits du séminaire de 2021 :

Séminaire de l'année 2019

L’édition de 2019 proposait d'établir un premier bilan de la mesure, de croiser les regards sur les différentes mises en œuvre et d'identifier les impacts de « Devoirs faits » sur le travail personnel et l'engagement de l'élève comme sur les pratiques pédagogiques des enseignants.

Consulter les enregistrements vidéo des conférences et les restitutions des ateliers :