Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

L'autophagie au cœur du prix Nobel de médecine

Le prix Nobel de médecine a été decerné le 3 octobre 2016 à Yoshinori Ohsumi pour sa découverte de l'autophagie.

Dans cet entretien croisé concernant l'autophagie, trois chercheurs reviennent sur les avancées médicales permises par cette découverte. Isabelle Vergne du CNRS souligne l'importance de connaître ce processus biologique notamment dans la maladie de Parkinson, le cancer ou certaines infections. De son côté Frank Lafont, chercheur en microbiologie cellulaire, complète en précisant que « l'autophagie est inhibée dans le processus de genèse tumorale et l’expression des gènes de l’autophagie peut être altérée dans certains cancers ».

Marc Bourouis, directeur de recherche au CNRS, élargit les possibles en expliquant que la stimulation de l'autophagie pourrait être intéressant pour éliminer des agrégats en cas de fibrose hépatique et de certaines myopathies.

Les trois scientifiques signalent la complexité des processus autophagiques et la nécessité de poursuivre les recherches dans ce domaine. « Nous n’avons pas encore de médicaments permettant de moduler son activité de façon spécifique », confie Isabelle Vergne.


Actualité à exploiter avec :

Lycée général et technologique/Terminale S/Quelques aspects de la réaction immunitaire


Actualité en lien avec :

Publié le 17.10.2016

Retour aux articles