Éduscol
Accueil    Actualités  

Actualités

Forte diminution de la taïga russe

Les forêts boréales disparaîtraient plus vite que la forêt amazonienne.

D’après un rapport de Greenpeace, la taïga perdrait 2,5 millions d’hectares de « paysages forestiers intacts non fragmentés » par an. Les industriels du bois sont désignés comme responsables des coupes d’épicéas, saules, bouleaux ou mélèzes. Ce bois est destiné entre autres aux magasins de bricolage européens, à la fabrication de papier ou encore de sauna, détaille Martine Valo dans son article.

Ces forêts du Grand Nord, moins connues que celles d’Amazonie, sont d’importants puits de carbone et demeurent des habitats pour de nombreux mammifères comme les lynx, les élans et les caribous.


Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes :


Autres actualités en lien :

Publié le 03.04.2017

Retour aux articles