Travaux académiques mutualisés (TraAM) 2012-2014 année 2

La thématique pour la période 2012-2014 est Dire et écrire en histoire et en géographie au collège, au Lycée et au Lycée Professionnel.

TraAM"Ces travaux ont pour objectif

  • de proposer aux académies, en relation avec l'IGEN, des thèmes de travail communs dans le cadre du développement des usages et de la généralisation de l’intégration des TICE. Ces thèmes se déroulent sur un an (éventuellement renouvelable).
  • de permettre de mieux faire connaître les travaux académiques.

Ils doivent conduire à la production, au-delà des scénarios pédagogiques, de travaux de réflexion pédagogique et de synthèse sur les plus-values pour les apprentissages. Ils doivent donner lieu à des publications accessibles aux non spécialistes dans le cadre de la généralisation des usages."

source : Cahier des charges 2013-2014 TraAM

Thématique

Les travaux académiques mutualisés sur les capacités dire et écrire ont d'ores et déjà montré que les tice sont un facilitateur pour leur construction voire leur évaluation. Les comptes rendus des académies d'Amiens, Caen, Nancy-Metz, Nice, Orléans-Tours, Paris, Reims et Toulouse publiés en juin 2013 sont riches d'enseignements.
Pour l'année 2013-2014, l'expérience TraAM bénéficie d'un temps long afin d'affiner ou d'explorer des pistes. La thématique 2012-2013 est donc reconduite :

Dire et écrire en histoire et en géographie au collège, au Lycée et au Lycée Professionnel. Que ce soit dans les situations pédagogiques de travail individuel ou collaboratif, de travail autonome, guidé, les TraAM seront l’occasion de tester la pertinence de démarches pédagogiques et de ressources, de services, d’outils associés.

Pour le contexte, on réfléchira à la progressivité de la construction du récit du collège au lycée/ lycée Lycée Professionnel dans le cadre de la mise en place des nouveaux programmes notamment. Précisons que parmi les attendus, les équipes devront participer à l’analyse de ressources et services.

Les équipes académiques

Le numerus clausus est toujours fixé à huit académies. Cependant, neuf académies ont été sélectionnées cette année pour produire des scénarios pédagogiques dans le cadre des TraAM. Huit ont reçu un financement national et une académie a fonctionné avec des fonds propres.
 

Académie Professeur référent
Amiens 1 Arnaud DETOT
Clermont-Ferrand Nadine BOUETTE
Dijon Sylvain PEROT
La Réunion Matthieu CLEMENT
Lille Yannick BROHARD
Paris Valérie MARCON
Poitiers Lydia COMBEAUD LUNEL
Reims Christine GALOPEAU DE ALMEIDA
Rouen Eric GACHET

dispositif 8+1 : les travaux académiques ont le label TraAM.

 

Les académies ont constitué des binômes et trinômes afin de tester les productions des académies partenaires ou d’apporter un regard croisé sur les productions.

Une première réunion de cadrage et de présentation des projets a eu lieu à Paris le 14 octobre 2013 au ministère de l'Éducation nationale. En février, les Journées des Interlocuteurs académiques Tice ont accueilli les professeurs référents et ont été l'occasion de présenter des productions TraAM abouties. Des réunions à distance (11/12/13, 29/01/14, 09/04/14) ont permis de faire le point sur l'avancement des projets. Enfin, les équipes académiques ont utilisé la plate forme d'échange collaborative Pléiade.

 

Les bilans académiques

 Au terme de cette année scolaire, chaque professeur référent a réalisé un bilan rendant compte des travaux mutualisés. Ce document est consultable sur les sites académiques. Le sommaire est le suivant :

  1. La thématique TraAM
  2. Composition, organisation et productions de l'équipe TraAM.
  1. Présentation synthétique des travaux entrepris
  2. Tests réalisés
  1. Les apports des tice

 

Académie d'Amiens Amiens Académie de Clermont-Ferrand Clermont-Ferrand
Académie de Dijon A venir
Académie de La Réunion La Réunion
Académie de Lille Lille Académie de Paris Paris
Académie de Poitiers Poitiers Académie de Reims Reims

 

Les productions académiques

Les groupes académiques ont proposé 49 projets.

Nombre de projets

Les productions ont été mises en ligne sur les sites académiques.  Les liens sont proposés selon les niveaux. Cependant, les démarches proposées sont souvent transposables à l'ensemble des niveaux.

.:: Sixième

Comment la cité de Massalia a-t-elle été fondée ?
académie d'Amiens - Arnaud DETOT
Mythes grecs et connaissance du monde.
académie d'Amiens - Arnaud DETOT
Les Panathénées, grandeur et unité de la cité.
académie d'Amiens - Arnaud DETOT
Raconter la fondation de Rome.
académie de Clermont-Ferrand - Nadine BOUETTE
Rome, capitale d'empire.
académie de Clermont-Ferrand - Pierre DAGOURET
Décrire une ville gallo-romaine, Lutèce.
académie de Clermont-Ferrand - Nadine BOUETTE

.:: Cinquième

Raconter la bataille de Bouvines.
académie de Clermont-Ferrand- Nadine BOUETTE
Pourquoi les pays pauvres sont-ils plus vulnérables aux risques naturels que les pays développés ?
académie de La Réunion - Nadine RAVIER
L’enjeu des transports à Angoulême : le projet d’une gare intermodale pour la LGV SEA.
académie de Poitiers - Karène RODENE PAUPY
Le monastère de Fontenay, évaluer des devoirs avec Moodle.
académie de Reims - Stéphane KLEIN
Troyes, ville de foires de Champagne, évaluer des devoirs avec Moodle.
académie de Reims - Stéphane KLEIN


.:: Quatrième

Lieux de rencontre et d'échange au siècle des Lumières.
académie de Clermont-Ferrand - Anne-Sophie MAHIDDINE
Raconter la journée du 14 juillet.
académie de Clermont-Ferrand - Pierre DAGOURET
Raconter la vie de Jean-Jacques Rousseau.
académie de Paris - Jean-Luc KHARITONNOFF

Les mobilités humaines, étude de cas sur Lampedusa.
académie de Reims - Stéphane KLEIN
En quoi les lois Ferry sont-elles révélatrices d'une République qui cherche à se consolider ?
académie de Rouen - Eric GACHET

.:: Troisième

Création d’un lexique élève enrichi progressivement. Génocide.
académie d'Amiens - Sandra CAGLIESI
Décrire et expliquer la bataille de Verdun.
académie de Clermont-Ferrand - Nadine BOUETTE
Berlin durant la Guerre froide.
académie de Clermont-Ferrand - Pierre DAGOURET
Exposer une des lignes de force de la géopolitique du monde actuel en participant à un travail collaboratif.
académie de Clermont-Ferrand - Anne-Sophie MAHIDDINE
Dire et écrire la Libération de Paris.
académie de Paris - Valérie MARCON
Un exemple d’aménagement de transport urbain : Mobilix à Angoulême.
académie de Poitiers - Laurence PIERRE
La LGV dans l'organisation du territoire français.
académie de Poitiers - Lydia COMBEAUD LUNEL
La bataille de Stalingrad.
académie de Reims - Stéphane KLEIN
Créer une carte mentale pour réviser le cours.
académie de Reims - Jérôme DORILLEAU
 

.:: Seconde

:: Générale & Technologique

Les Tables claudiennes.
académie d'Amiens - Jérôme AMICHAUD
L'immigration irlandaise aux Etats-Unis.
académie de Clermont-Ferrand - Frédéric DERNE
Comment des scientifiques présents à La Réunion ont-ils participé à l'essor d'un nouvel esprit scientifique et à la diffusion des sciences au XVIIIe siècle.
académie de La Réunion - Olivier GABORIAU
Quels sont les enjeux qui font des littoraux des espaces convoités en danger ?
académie de La Réunion - Olivier GABORIAU
Créer un cabinet de curiosités à partir du thème 2 d'Histoire.
académie de Reims - Agnès JUNG-ARESCALDINO
Construire un débat en ECJS.
académie de Reims - Eric CAZAUBON
Se préparer à l'épreuve orale de DNL Histoire - géographie / Anglais en section européenne.
académie de Reims - Guillaume JARZYNSKI
Une année d'histoire géographie en podcast.
académie de Rouen - Nathalie VERSTRAETE
 

:: Bac professionnel

Le développement inégal.
académie de Lille - Anne LEU, Anne-Marie VAN LOVEREN
Voyages et découvertes - XVIe-XVIIIe siècle.
académie de Lille - Yannick BROHARD
Voyages et découvertes, XVIe -XVIIIe siècle.
académie de Paris - Valérie LEGALLICIER

 

.:: Première

:: L/ES

Dire et écrire l'expérience combattante.
académie de Clermont-Ferrand - Frédéric DERNE
La gare Saint-Lazare, territoire du quotidien.
académie de Paris - Agnès DULLIN
Etude de cas sur l'aménagement de la LGV-SEA.
académie de Poitiers - Eric PRUD’HOMME
Croquis LGV-SEA en région Poitou-Charentes.
académie de Poitiers - Michel LE-KYHUONG
Le chantier de la LGV en Poitou-Charentes : entre impacts locaux et enjeux globaux.
académie de Poitiers - Catherine BILLARD
Se préparer à l'épreuve orale de DNL Histoire - géographie / Anglais en section européenne.
académie de Reims - Guillaume JARZYNSKI
 

:: S

Pratiques communes et spécificités des régimes totalitaires dans l'entre-deux-guerres.
académie d'Amiens - Jérôme AMICHAUD

 

:: STI2D

Réaliser un clip de révision.
académie de Rouen - Nathalie VERSTRAETE

.:: Terminale

:: L/ES

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875.
académie d'Amiens - Jérôme AMICHAUD
Dire et écrire les enjeux au Proche et Moyen-Orient depuis la fin de la Première Guerre mondiale.
académie de La Réunion - Olivier GABOREAU
Se préparer à l'épreuve orale de DNL Histoire - géographie / Anglais en section européenne.
académie de Reims - Guillaume JARZYNSKI
 

:: S

Organiser une évaluation par les pairs afin de préparer l’épreuve orale.
académie de La Réunion - Matthieu CLEMENT

 

:: CAP

Comment les aventures maritimes des Européens ont-elles modifié la connaissance et l’organisation du monde ? Padlet.
académie de La Réunion - Walter STROPPOLO
Comment les aventures maritimes des européens ont-elles modifié la connaissance et l’organisation du monde ? Meograph.
académie de La Réunion - Walter STROPPOLO
Le développement inégal.
académie de Lille - Anne LEU, Anne-Marie VAN LOVEREN
Voyages et découvertes, XVIe -XVIIIe siècle.
académie de Paris - Valérie LEGALLICIER

:: Bac professionnel

Les enjeux de l'aménagement des territoires aujourd'hui et le rôle des différents acteurs.
académie d'Amiens - Grégory FERET
Un exemple d’aménagement du territoire français : la construction de la LGV SEA.
académie de Poitiers - Séverine AUDINET
Le plan Marshall et le début de la guerre froide.
académie de Reims - Raynald LEROY

 

Ces productions sont référencées sur ÉDU'base Histoire-GéographieÉDU'base. Pour la présentation de la recherche multicritères et l'abonnement aux différents flux, consultez les modalités de la sélection ÉDU'base.

 

 

Les évaluations des logiciels et ressources numériques

Les équipes académiques ont testé des logiciels et/ou ressources numériques. Des items de l'expertise s'appuient sur ceux déjà utilisés dans les fiches d'analyse du Service d'Information et d'Analyse des Logiciels Libres Educatifs (SIALLE).

Des didacticiels peuvent accompagner ces fiches d'analyse. Il s'agit bien de proposer l'usage d'outils simples.

Didacticiel Padlet.
académie de La Réunion
Didacticiel Vocaroo
académie de La Réunion
Fiche évaluation Framapad.
académie de Paris
Didacticiel Framapad
académie de Paris
Fiche évaluation Prezi.
académie de Paris
Didacticiel Prezi
académie de Paris
Didacticiel Avidemux, montage vidéo
académie de Paris
Didacticiel Imovie Ipad.
académie de Paris
Fiche évaluation Edugéo.
académie de Poitiers
Didacticiel Edugéo.
académie de Poitiers
Didacticiel Xmind.
académie de Reims
Didacticiel Windows Movie Maker 2
académie de Reims
Didacticiel Podcast ENT.
académie de Rouen
Didacticiel Meograph.
académie de Rouen
Didacticiel Audacity.
académie de Rouen
 

Plus-values et moins-values

Nous invitons de nouveau le lecteur à lire les bilans académiques 2012-2013 ainsi que ceux de l’année 2013-2014 (supra). Ils décrivent largement les plus-values, les moins-values et en quoi les TICE ont été un facilitateur pour la construction voire l’évaluation des capacités dire et écrire. Les points abordés ci-dessous souhaitent formuler des propositions ou de simples constats autour des usages.

Les TraAM ont disposé d’un temps long en se déroulant sur deux années. Les plus-values soulignées l’année dernière et remarquablement synthétisées par l’académie de Paris sont confirmées :

  • Itération et statut de l’erreur en classe ou à distance
  • Confrontation-comparaison
  • Echanges-mutualisation
  • Mise en confiance, motivation

Des académies ont pu engager une réflexion en approfondissant trois axes. Ainsi, « les professeurs notent que le numérique permet une meilleure gestion de l’hétérogénéité du dire et de l’écrire par la motivation. Celle-ci se traduit en général par un renforcement du travail personnel et une implication beaucoup plus importante des élèves à l’écrit comme à l’oral, en particulier de ceux qui sont parmi les plus en difficulté ou les plus dissipés. » [Paris]. Cet apport est également souligné par l’académie de Clermont-Ferrand : « L’articulation oral et écrit a souvent été l’occasion d’un travail collaboratif (binôme ou groupe) entre les élèves avec une entraide dans l’appropriation des savoirs et les capacités travaillées. ». Poitiers remarque également « une attention particulière et la majorité des élèves a sans hésiter exprimé oralement ses réponses pour apporter sa touche personnelle à l'édifice de la carte heuristique (soucieux d'avoir créé une « branche » de la carte). »
La gestion de l’hétérogénéité passe également par l’individualisation. « Le numérique permet une meilleure individualisation de la « correction par le professeur (en classe et hors la classe). [Paris] » Et cette individualisation peut aussi concerner l’élaboration de parcours : « une individualisation des supports […] autorise une meilleure adaptation aux difficultés des élèves. Les TICE peuvent donc amener à une individualisation des parcours, ce qui est plus difficile dans un enseignement plus « descendant ». [Lille]. Elle peut se traduire également par « la mise en place d’un apprentissage différencié (recours à des documents et/ou consignes sonores pour les élèves « dys », utilisation de documents vidéo et audio très variés, exercice plus approfondi ou long pour les élèves plus rapides). »[Clermont-Ferrand]
Et « pour des élèves rencontrant des difficultés de rédaction importante, la valorisation de la prestation orale permet, dans le contexte non stressant de l’enregistrement à distance, de faire émerger de réelles capacités de restitution de compréhension des problématiques analysées en classe. » [La Réunion].
Le deuxième axe est celui de la gestion de l’interactivité. Des outils comme Prezi, Framapad, XMind, Moodle, Padlet, Vocaroo etc. offrent à l’enseignant la possibilité de créer de l’interactivité entre élèves répartis en groupe ou non et professeur-élèves. Le numérique favorise alors les conditions d’émergence pour la confrontation, la comparaison, la mutualisation ou la distanciation.
Enfin, le troisième axe est « l’optimisation du temps d’écriture ou de prise de parole des élèves via le numérique. » [Paris].
"Le recours à une production sonore individuelle ou en binôme répond à la volonté de l’enseignant de faire participer tous les élèves à l’oral et de gagner du temps ; car dans le cadre d’un cours dialogué seuls quelques élèves prennent la parole et faire passer tous les élèves à l’oral devient chronophage." [Clermont-Ferrand]. L’académie de Rouen fait le même constat car « Un choix libre ou suggéré par le professeur a permis d'aborder de nombreux événements, qu'une approche plus conventionnelle n'aurait pas permise. L'objectif premier des expérimentations est de multiplier les occasions de travailler l'oral même dans une classe nombreuse. » La question des territoires est très justement abordée puisque le travail à distance a une « dimension particulièrement pratique en lycée rural. L'enseignant peut suivre le travail personnel de l'élève en dehors de la classe. » [Rouen].


Les projets 2013-2014 confirment l’intérêt de logiciels comme Images actives. D’autres ont été exploitées : Vocaroo [La Réunion] ou Photorécit [Amiens]. Ces outils sont non seulement d’un usage simple mais apportent de réelles plus-values : « La rapidité de la mise à disposition d’un enregistrement en ligne et la pluralité des liens de partage de la prestation audio sont un plus indéniable. L’outil permet une première prise de conscience des attentes de l’examen sans le stress de la confrontation à l’examinateur. L’élève se concentre sur la qualité de son expression orale, car il a la capacité de se réécouter avant de valider sa prestation avant partage. » [La Réunion]
L’année dernière, dans les moins-values, les auteurs avaient souligné le temps passé à la présentation de l’outil ou de la ressource. A l’évidence, ces outils simples sont précieux afin d’éviter une présentation technique chronophage et hors propos. Il avait été suggéré de créer ou renforcer un dialogue et une coopération entre les disciplines. Des pratiques de mutualisation entre professeurs et professeurs documentalistes peuvent donc être mises en œuvre en partageant une liste de logiciels et ressources accompagnés de didacticiels. Mais l’innovation, c’est-à-dire la généralisation, peut venir également des élèves : « au LP, les élèves ont réutilisé le logiciel Images Actives, de façon plus efficiente (hiérarchisation des informations) et l’ont diffusé auprès des enseignants d’autres disciplines, en particulier pour faire leur rapport de stage." [Reims]
Dans tous les cas, l’aspect chronophage peut être réduit lorsque l’enseignant réinvestit régulièrement l’utilisation d’un logiciel ou d’une ressource. C’est le cas avec Moodle [Reims], Didapages [Poitiers ou Clermont-Ferrand], Edugéo [Poitiers] ou le TNI [Amiens]. La progressivité des apprentissages est alors facilitée.

Le travail de l’académie d’Amiens est en ce sens remarquable. L’équipe académique a construit des schémas représentant une série d’exemples de progressivité des apprentissages pour le collège, le lycée et le lycée professionnel. Pour le collège, ils concernent les capacités « Raconter et expliquer » et « Décrire et expliquer ». Au lycée professionnel, ils traitent des capacités Décrire et Expliquer en Géographie. Au lycée général, ils concernent l’analyse critique de documents. L’ensemble est articulé par des moments numériques.


Ce sont bien des « moments numériques » qui permettront une généralisation des usages numériques. Ils devront être courts, simples, et apporter une plus-value pédagogique et didactique. Mais cela suppose, répétons-le encore, que l’équipement informatique et la connexion réseau doivent être suffisants, performants et d’une certaine manière accessibles. C’est une évidence. Et ce postulat est valable aussi pour l’élève dans son environnement familial.


Pour conclure, les équipes académiques pilotées par les professeurs référents sous la responsabilité des inspections IA-IPR, IEN-GT/ET ont réalisé des travaux innovants et beaucoup sont généralisables. Ils répondent en ce sens aux attentes : « Les TraAM sont un vecteur de pénétration des usages des TICE au quotidien et d’anticipation des nouveautés. » [L’inspection générale, Laurent Carroué, IGEN].
Mais ce sont aussi des équipes (Amiens, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, La Réunion, Lille, Nancy-Metz, Nice, Orléans-Tours, Paris, Poitiers, Reims, Rouen, Toulouse) qui dans une logique de réseau ont échangé, collaboré, mutualisé pour les enseignants et pour les élèves. Qu’elles en soient remerciées.
 

Annabelle PAILLERY
coordinatrice nationale des TraAM en Histoire Géographie