Bilan MOOC HG4

Intervention de Philippe Sallet (IAN Besançon)

MOOCBESANCON.PNG

  • Objectif : créer un moment de travail en académie.
  • Volonté d'évolution cette année : jumeler deux académies par semaine sur un thème proche.
  • Plus de 1100 collègues touchés et 348 participants au groupe Viaeduc (en augmentation par rapport à l'année précédente). 
  • Essaimage: les travaux réalisés sont consultés ensuite, des formateurs utilisent les contenus en formation.
  • Très bonne réception par les collègues. Comment prolonger, capitaliser sur l'effet généré par le Mooc?
  • Effet bénéfique sur la fréquentation des sites académiques grâce aux recherches induites par le Mooc.
  • Ce moment de production et de synthèse contribue à la stabilisation de certains outils numériques : possibilité de déboucher sur un espace de synthèse  sur le site national ? Enrichir la rubrique "Pratiques numériques" du portail national?
  • Enthousiasme dans l'académie de Reims, identification d'une demande pour des formations aux outils numériques : effet stimulant.
  • Trois semaines est-ce trop court? Beaucoup de consommation par rapport aux productions. Lille : proposition d'instauration d'une semaine "blanche", sans nouvelles missions, pour permettre la réalisation des travaux.
  • Quelle certification? Comment faire apparaître le Mooc dans le contenu des formations des collègues (iProf / PPCR) ? La volonté d'origine de valoriser les sites académiques rend plus difficile la certification mais accroît la convivialité qui fait le succès du Mooc. 
Conclusion: pour l'année prochaine, le temps est installé. Quelle nouvelle formule ? Modèle de 1 jour / 1 actu : partir du fond et des pratiques de classe, proposer une vidéo de pratique en classe + des commentaires, des témoignages. Présenter des outils et des démarches + proposer une mise en œuvre + éventuellement une mission.