Du génotype au phénotype : les motifs des coccinelles arlequins

La coccinelle arlequin, Harmonia axyridis, présente un polymorphisme remarquable des motifs colorés qui ornent ses élytres. Cette grande variété de formes n'est pourtant due qu'à un seul gène, pannier, dont la séquence codante est identique chez tous les individus mais dont les séquences régulatrices varient. En fonction des allèles qu'elles possèdent, les coccinelles vont donc produire la protéine Pannier, impliquée dans la coloration noire, à des endroits différents de leurs élytres.

Lien(s) :