La vanille de Tahiti

La vanille n’est pas endémique de Tahiti. Sans les insectes spécifiques capables de la polliniser naturellement (présents uniquement en Amérique centrale), la fleur de vanille doit être fécondée artificiellement. Le « mariage » des fleurs de vanille est effectué à la main, de juillet à octobre, fleur après fleur, tôt le matin (la fleur s’ouvre au lever du soleil et son épanouissement ne dure que quelques heures) et par temps sec (la pluie gène la formation du fruit). Il consiste, à l’aide d’un stylet (visible dans la main du vaniculteur, figure 2), à abaisser le labelle de la fleur pour dégager le gynostème, à relever le rostellum sous l’anthère, puis à exercer une légère pression sur la fleur pour amener le pollen au contact du stigmate.

Lien(s) :