TNI ou TBI, VPI, écran interactif, que choisir ? Connaitre les différentes solutions de projection

2 personnes conseillent ce contenu

Définition :

Ces différents systèmes permettent de projeter à l’aide d’un vidéoprojecteur l’écran de l’ordinateur associé, et d’agir sur la surface projetée.
Selon le produit, il est possible d’agir avec un stylet spécifique, un doigt ou la souris d’un ordinateur. Ils sont dans certains cas associés à des logiciels qui facilitent la gestion d’une succession de tableaux et offrent de multiples options de transformation et de production de contenu.

Quelles différences ?

Le tableau blanc interactif,TBI ou le tableau numérique interactif,TNI intègre le vidéoprojecteur à une surface tableau avec la possibilité d’interagir avec un stylet, un doigt et dans certains cas avec plusieurs points de contact en même temps.(multitouch)

Le tableau équipé de capteurs et d’une sortie audio permet une restitution de qualité.
Cette solution est un investissement, il est important de vérifier :

  • La qualité de la luminosité pour une projection en plein jour (exiger un minimum de 2000 lumens).
  • Le niveau de résolution ; c’est-à-dire le nombre de pixels à l’écran qui permettra d’avoir une image plus nette. (résolution minimale 1024x768 pixels).
  • Le niveau de bruit généré par le vidéoprojecteur (acceptable jusqu’à 35 db).

Le vidéoprojecteur interactif,VPI ou vidéo projecteur numérique,VNI est livré sans tableau et s’adapte à n’importe quelle surface blanche (mur ou tableau blanc classique)
Il offre la souplesse de coupler un usage traditionnel du tableau avec un usage de projection numérique.
Toute la technologie est contenue dans le vidéoprojecteur et son stylet. Il transforme un mur ou un tableau blanc en une surface interactive sur laquelle on peut agir avec un doigt ou un stylet.

Dans ces solutions moins onéreuses, il est important de questionner le niveau de la focale : Avec une focale courte, on placera le vidéoprojecteur plus près de la surface de projection et on aura moins d’ombre portée.

Parallèlement à ces deux options, on trouve également l’écran tactile qui n’a pas besoin de vidéoprojecteur, c’est l’écran de l’ordinateur proposé dans un format tableau qui est interactif.

Les actions pédagogiques du VPI ou TBI :

Outre l’accès à internet et l’exploitation de nombreuses ressources numériques, le VPI ou TBI rend possible un certain nombre d’actions contribuant à la scénarisation pédagogique d’un contenu.

  • glisser-déposer différents fichiers,
  • capturer : copier/coller des informations issues d’autres supports,
  • mettre en évidence/cacher : zoomer sur une portion du tableau,
  • ajouter du surlignage, des formes, des couleurs,
  • générer un effet de spot sur une partie de l’écran,
  • faire disparaître des éléments,
  • annoter et modifier un document,
  • créer des jeux interactifs de type questionnaire ou autre,
  • stocker : garder en mémoire des pages afin de les modifier ultérieurement,
  • relier et utiliser des liens hypertextes entre pages enregistrées ou avec des sites internet.

Pour aller plus loin :

Retrouvez différentes logiciels ici.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.