Qu’est-ce que les neurosciences cognitives ?

8 personnes conseillent ce contenu

Les progrès considérables accomplis ces dernières années grâce au développement des techniques d’imagerie cérébrale permettent d’apporter de nouvelles réponses sur le fonctionnement du cerveau.

Ces avancées dans le domaine intéressent de fait l’éducation et questionnent les méthodologies d’apprentissage proposées aux élèves.

De nombreux scientifiques partagent ainsi l’idée que l’enseignant devrait se saisir des éléments de connaissance sur le cerveau pour enseigner et adapter ses pratiques aux activités cognitives de l’élève.

Sans chercher à couvrir ce vaste sujet dans un seul article nous avons rassemblé plusieurs acteurs, chercheurs engagés dans cette problématique qui exposent en quoi les neurosciences cognitives peuvent apporter des éléments d’éclairage dans les pratiques pédagogiques ?

Définitions :

Les sciences cognitives

« Les sciences cognitives sont définies comme un ensemble de disciplines scientifiques visant à l’étude et à la compréhension des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle, et plus généralement de tout système cognitif, c’est-à-dire tout système complexe de traitement de l’information capable d’acquérir, de conserver et de transmettre des connaissances. » (Centre d’analyse stratégique, 2010)
C’est une discipline à la jonction des neurosciences, de la psychologie, de la linguistique et de l’intelligence artificielle. (cf.http://edupass.hypotheses.org/350#Processus)

Les neurosciences

« Ce champ disciplinaire concerne l’étude du fonctionnement du système nerveux depuis les aspects les plus élémentaires : moléculaires, cellulaires et synaptiques jusqu’à ceux, plus intégratifs, qui portent sur les fonctions comportementales et cognitives ». (voir le site du CNRS).

La Neuroéducation

Discipline scientifique émergente, à la croisée des neurosciences, de la psychologie et de l’éducation, la neuroéducation se donne pour objectif de rendre compte aux éducateurs, enseignants et professeurs, des meilleures stratégies et méthodes d’enseignement, à partir des découvertes scientifiques sur la mémoire, le langage et l’apprentissage.
L’émergence de la neuroéducation se fonde sur 3 découvertes majeures, synthétisées en 2014 par le pionnier de la discipline, Steve Masson, Professeur à la Faculté d’Education de l’UQAM et Directeur du Laboratoire de Recherche en Neuroéducation.

  • L’apprentissage modifie l’architecture du cerveau
  • L’architecture du cerveau à un instant donné influence et contraint les apprentissages
  • L’enseignement et les pratiques pédagogiques influencent les effets de l’apprentissage sur le cerveau des élèves

Des conférences d’experts :

Steve Masson,
Professeur en neuroéducation à l’Université du
Québec à Montréal.
Le rôle des neurosciences en éducation et dans
l’enseignement des sciences (38mm)
www.neuroeducationquebec.org
Stanislas Dehaene,
Psychologue cognitiviste et neuroscientifique.
"Les neurones de la lecture" (60mm)
Stanislas Dehaene se propose ici d’aborder le processus
de lecture sous l’angle des neurosciences
Olivier Houdé,
professeur de psychologie à l’Université Paris
Descartes,Directeur du Laboratoire de Psychologie du
Développement et de l’Éducation de l’enfant
(LaPsyDÉ) du CNRS (4mm)
À quoi sert la neuropédagogie ?
Pascale Toscani,
maître de conférence en neurosciences éducatives et
directrice de recherche à l’Université catholique de
l’Ouest (UCO Angers). (6mm)
Pascale Toscani explique ce que sont les
neurosciences. éducatives
Jean Luc Berthier,
spécialiste en sciences cognitives de l’apprentissage et
de la formation.
"10 min pour découvrir les sciences cognitives de
l’apprentissage"(10mm)
www.sciences-cognitives.fr pour "Changer l’école"

Pour aller plus loin :

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.