Qu’est-ce qu’une carte mentale ? Apprendre à l’aide d’un diagramme

14 personnes conseillent ce contenu
JPEG - 219.1 ko

Retrouvez d’autres exemples ici.

La terminologie carte mentale est directement traduit de l’anglais Mind map. On utilise également le terme de carte heuristique, carte d’idées, carte cognitive pour évoquer cette méthodologie.

La carte mentale permet d’organiser un contenu d’information non plus de manière linéaire mais sous la forme d’un diagramme constitué d’un noyau central (une thématique) d’où partent de multiples prolongements correspondant à d’autres niveaux d’informations associées à ce thème central.

Ce schéma est « supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. »

Tony Buzan, psychologue britannique a développé les usages de ce concept depuis les années 70.
Cette démarche permet de mobiliser toutes les fonctions du cerveau et donne la possibilité de libérer et développer des capacités d’association, de visualisation, de compréhension, de synthèse et de mémorisation.

Les usages pédagogiques possibles de la carte mentale :

PNG - 125.5 ko
PNG - 31.6 ko

Découvrez ici des tutoriels pour utiliser le logiciel de conception de carte mentale :Freemind

Pour aller plus loin :

À lire le dossier "La carte heuristique, un outil pédagogique" sur Éduscol.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.