DSDEN de Côte d’Or

Pour un usage responsable d’internet, un projet entre EMC et EMI

3 personnes conseillent ce contenu

Suite à une animation pédagogique sur l’EMI (éducation aux médias et à l’information) en cycle 3, une classe de CM2 [1] s’est engagée dans un projet autour de l’éducation aux usages responsables d’internet, dans le cadre de l’enseignement moral et citoyen.

Après un état des lieux des connaissances de chacun, la classe a élaboré une représentation des principaux éléments en jeu et des principes de fonctionnement d’internet. Les élèves ont ensuite dressé un inventaire des différents usages d’internet dans leur famille, et chaque élève a déterminé son propre profil utilisateur.

Un temps de réflexion s’est alors engagé sur les règles d’utilisation d’internet, sur la notion de responsabilité : « Suis-je responsable de ce que je reçois, de ce que je diffuse ? Quels droits et devoirs avons-nous sur internet ? » . La classe a exploité diverses ressources : « 1 jour 1 actu », Vinz-et-Lou, charte internet... Leurs questionnements et leurs recherches ont finalement permis de formuler clairement des règles d’usage d’internet.
En participant au concours « Pour un usage responsable d’internet », proposé par le ministère de l’Éducation nationale en partenariat avec la CNIL, les élèves se sont engagés dans la production d’un film d’animation, sur le thème du respect des droits des personnes. Ce travail s’est révélé particulièrement riche et motivant pour la classe. Il a permis de donner sens et cohérence entre les différents apprentissages relevant de l’enseignement moral et civique, de la production d’écrit et des arts visuels (lien avec le dispositif École & Cinéma). Cette situation, dans laquelle chaque élève s’implique dans une production collective, participe à la construction de la citoyenneté. C’est un temps fort que les élèves ont inscrit dans leur parcours citoyen.

Le film a fait l’objet d’une présentation à d’autres classes de l’école ainsi qu’aux parents. Le film ayant été primé au concours « Pour un usage responsable d’internet », les 2 élèves délégués de classe (garçon et fille) ont représenté leur classe à la remise des prix lors des rencontres de l’Orme à Marseille. Ils ont ensuite restitué à leur classe le compte-rendu de l’événement.
Ce film d’animation est un support exploitable en cycle 3, il est actuellement diffusé sur Éduscol : http://eduscol.education.fr/cid102682/laureats-du-concours-pour-un-usage-responsable-d-internet.html

et par la DSDEN de Côte-d’Or  [2] :


accompagné d’un témoignage vidéo de l’enseignant et des élèves :


et d’un scénario pédagogique :
http://tice-ia21.ac-dijon.fr/ressources/usages-du-numerique/spip.php?article93

Notes

[1Classe de Jérôme VIGUIÉ – école d’application de la Trémouille – Dijon (21)

[2sur Médiane, la plate-forme de publication de médias de la DANE de l’académie de Dijon

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.