Numérique et langues vivantes à l’école primaire. Comment enrichir votre cahier ? (Loir-et-Cher)

Pas d'avis pour le moment

Le groupe « langues vivantes » LV41 du Loir-et-Cher s’investit dans le domaine de l’intégration du numérique au service de l’apprentissage des langues vivantes à l’école. Il vous propose des aides et des démarches pour enrichir les cahiers de langues à l’école.

1. Présentation du projet départemental LV 41

Le groupe LV du Loir-et-Cher (41) a mis en place un projet départemental visant le développement de cahier enrichi pour apprendre une langue vivante à l’école.

http://fr.calameo.com/read/004749786398fe6c155e9

Rencontre avec le groupe LV 41

"Dans un cahier de langue vivante classique, nous laissons une trace écrite des apprentissages réalisés par la classe. Cependant, dans le cadre de l’enseignement des langues vivantes, nous savons combien la part de l’oral est importante. Alors comment la mettre en valeur ?"
"Avec l’apparition du numérique, il est maintenant possible d’ajouter à votre cahier des bandes sonores, permettant ainsi de personnaliser les cahiers de vos élèves avec leur propre production ou d’accompagner les écrits par la bande sonore de « native speakers « ."

2. Le groupe départemental de Loir et Cher vous propose deux solutions

Pour retrouver les travaux du groupe départemental LV 41
http://fr.calameo.com/read/004749786398fe6c155e9

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.