Des recommandations pour une différenciation pédagogique La conférence de consensus du CNESCO

7 personnes conseillent ce contenu


Les 7 et 8 mars 2017, Le Cnesco et l’Ifé / ENS de Lyon ont organisé une conférence de consensus intitulée :
« Différenciation pédagogique : comment adapter l’enseignement pour la réussite de tous les élèves ? » .

PNG - 24.7 ko

Les membres du jury composés de 17 experts et d’acteurs de terrain ont proposé 22 recommandations pour une différenciation pédagogique efficace.

Au niveau international, de nombreux pays ont déjà investi cette possibilité pédagogique alors qu’en France la différenciation pédagogique dans les classes reste encore timide.

Pourtant la différenciation représente une réponse adaptée aux besoins des élèves car aucun élève n’apprend de la même manière et au même rythme qu’un autre.
L’école doit amener chacun à atteindre la maîtrise des mêmes connaissances et des mêmes compétences du socle mais les méthodes et démarches peuvent être diverses.
A la suite de cette conférence aucune « recette pédagogique » n’est avancée mais le constat est fait que de nombreux leviers, dispositifs, facteurs et mises en oeuvre peuvent contribuer à favoriser l’exercice d’une différenciation efficace.

Les recommandations :

Elles portent sur des principes et des pratiques pédagogiques, à mettre en œuvre en classe et s’articulent autour de 4 axes :

Les pratiques enseignantes
  • Garantir des objectifs ambitieux communs à tous
  • Prendre en compte la diversité des élèves dans les situations collectives
  • Faire expliciter par les élèves ce que l’on attend d’eux
  • Pratiquer l’auto-évaluation pour responsabiliser davantage les élèves
  • Varier les situations d’apprentissage
  • Agencer les différentes phases d’apprentissage
  • Adopter des postures enseignantes variées
  • Éviter les difficultés liées au travail à la maison
Les dispositifs dans la classe
  • Se libérer, ponctuellement, de la gestion collective de la classe
  • Faire coopérer les élèves efficacement Organiser un tutorat entre élèves
  • Regrouper temporairement des élèves autour d’un même besoin Travailler à plusieurs enseignants
Organisation de l’école ou de l’établissement
  • Désigner l’établissement, l’école ou la circonscription comme lieu de construction de la pédagogie
  • Créer une souplesse grâce à l’organisation de l’emploi du temps
  • Favoriser les classes hétérogènes tout en organisant des groupes restreints temporaires
La formation des enseignants
  • Former efficacement les enseignants aux obstacles dans l’apprentissage des élèves
  • Développer localement, par la formation, une culture professionnelle
  • Concevoir une formation fondée sur des expériences vécues par les enseignants

Différenciation et numérique :

Franck AMADIEU, Professeur et membre du laboratoire CLLE-LTC au sein de l’Université Toulouse 2, a rédigé une synthèse sur le thème suivant :

Concevoir des outils numériques pour des élèves aux stratégies d’apprentissage différentes
Une analyse qui s’articule autour de 4 parties :

  • Le numérique – une richesse pour répondre aux besoins de tous les
    apprenants ?
  • Variabilité interindividuelle dans les apprentissages multimédia
  • Compétences nécessaires au traitement de ressources numériques
  • L’importance du guidage

L’ensemble des documents issus de cet événement est disponible sur le site du CNESCO, vous pourrez y télécharger plusieurs rapports :

Pour aller plus loin sur le numérique et la différenciation :

  • Retrouvez un module de formation en ligne proposé par la délégation académique au numérique de Lyon (DANE) sur Comment différencier avec le numérique ? (cliquez sur l’image)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.