Des cartes mentales numériques Un support pour apprendre à apprendre

3 personnes conseillent ce contenu

Les nouveaux programmes de l’école élémentaire sont très explicites sur l’enjeu des différents moyens que l’école peut proposer à l’élève pour « Apprendre à apprendre ». L’utilisation du numérique est donc un axe à explorer. Nous vous proposons ainsi d’utiliser une application libre, en ligne, « Khuube » et/ou l’utilisation de cartes mentales.
Les Référents Numériques de l’Essonne ont accompagné quatre classes en milieu ordinaire ou en REP, plus ou moins équipées en matériel informatique dans cette expérimentation.

Nous remercions les enseignants pour leur implication dans cette expérimentation :
Mme LAMIOT, école La Dimancherie, CM1, Les Ulis
Mme CHAILLOU, école André BUVAT , CM2, Etampes
M. BARBERET, école Quatre Vents , CM2, Corbeil

L’application Khuube est un éditeur de texte qui va générer des fiches à partir des titres de la leçon et/ou des mots surlignés par l’élève dans le corps du texte. Les documents proposés par l’enseignant sont importés dans Khuube. Les élèves peuvent ensuite en extraire les éléments clés en les surlignant puis en les intégrant dans une carte mentale. La contrainte de restreindre le nombre de mots clés et de ne s’appuyer que sur eux favorise la reformulation des notions par les élèves. Ensuite, l’élève pourra s’interroger sur sa leçon en générant des textes à trous sur la base des mots surlignés et en s’auto-évaluant.
La carte mentale va permettre de structurer la pensée et la mémorisation des élèves. Sa version numérique permet d’afficher ou de cacher les éléments constitutifs de chacune des branches de la carte proposant ainsi à l’élève de s’auto-évaluer ou l’aidant à mémoriser.

Corrélation entre Khuube et la carte mentale : Le passage en mode fiche générée par l’application Khuube, permet d’afficher uniquement les notions clés retenues par les groupes d’élèves. Ils peuvent ainsi construire leur carte mentale à partir de cette liste.

Ressources

Retrouvez au téléchargement les documents d’accompagnement pour une mise en œuvre en classe :
la fiche de séquence
le tutoriel de Khuube

Les liens utiles à la mise en place de cette expérimentation :
– le site pour utiliser Khuube en ligne.
– des applications ou logiciels de cartes mentales, Remue-Méninges, Freemind

Retours sur l’utilisation de Khuube en classe, paroles d’enseignant :

Mme Lamiot classe de CM1 - Les Ulis
« J’ai continué à utiliser Khuube avec différents supports. Pour la mémorisation d’une poésie, l’utilisation du logiciel avec les élèves est plus difficile que pour une leçon à apprendre. Il faut trop diriger les élèves en planifiant l’apprentissage. Et si on les laisse en autonomie sur la totalité du texte, ils ont du mal à sélectionner les passages qu’ils doivent retravailler. Pour l’apprentissage d’une poésie cela m’a paru une surcharge plutôt qu’une aide.
Par contre, pour les leçons à apprendre ( sciences, histoire, géo...) c’est un outil intéressant. Il a permis à mes élèves de mieux comprendre ce que veut dire : apprendre une leçon ; ne pas tout apprendre par coeur, n’apprendre par coeur que les choses essentielles que je ne connais pas. Cela leur donne une bonne méthodologie . Maintenant, le surligneur manuel ne sert pas qu’à faire » beau" !!! Ils arrivent de mieux en mieux dans une leçon à ne surligner que les mots essentiels à apprendre par coeur ! C’est un point très positif."

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Pour rester informé, abonnez-vous à la lettre d'information Prim à bord

Ce formulaire renvoie vers le serveur de liste. Un lien de validation vous sera envoyé afin de confirmer votre inscription.

Pour vous désabonner de la liste, suivez ce lien.

« L'École change avec le numérique » : un des grands axes de la loi de Refondation de l'ÉcoleLe Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est doté d’une stratégie ambitieuse visant à faire du numérique un facteur de réduction des inégalités. Améliorer l’efficacité des apprentissages, lutter contre le décrochage, développer la créativité de tous et mieux préparer les enfants à vivre et à travailler en citoyens autonomes et responsables dans la société de demain constituent les grands axes de cette ambition. La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative. La direction du numérique pour l’éducation (DNE), créée au mois de mars 2014, a pour rôle de piloter la mise en place et le déploiement de ces nouvelles dispositions, en mettant en synergie tous les acteurs et partenaires du numérique et des systèmes d’information.